Référence :003351

TRAITÉ DES ARBRES FRUITIERS, contenant leur figure, leur description, leur culture, [etc.]. [2 volumes].

DUHAMEL DU MONCEAU (Henri-Louis).

1768 Paris, Saillant et Desaint, 1768. Deux volumes petit in-folio (260 X 329) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, dentelles dorées en queue, pièce de titre maroquin grenat, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (Placé). Tome I: (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre, titre-frontispice, XXIX pages de préface et table, (1) page et (1) f. d'extrait des registres et privilège, 337 pages, 62 planches hors-texte; Tome II: (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre, 280 pages, 118 planches hors-texte. Étiquette de l'imprimeur-libraire et relieur «Placé», installé «Rue du Change, N°13, à Tours, Près Saint-Martin».

ÉDITION ORIGINALE de ce traité fondamental sur les arbres fruitiers. «Oeuvre importante car Duhamel y différencie soigneusement les "espèces" des naturalistes, des "variétés" des jardiniers. L'ouvrage fut longtemps consulté. On assure qu'il fut beaucoup aidé par son frère et aussi par l'Abbé Le Berriays.» (Plesch). UNE ABONDANTE ILLUSTRATION : un frontispice par de Sève gravé par de Launay et 180 PLANCHES gravées hors-texte d'après les dessins de Claude Aubriet, successeur de Nicolas Robert comme dessinateur du roi, de son élève Madeleine Basseporte et de l'abbé Le Berriays. Ces gravures, d'une grande finesse d'exécution, présentent en premier plan des fruits dans leurs différentes variétés. UN REMARQUABLE TRAITÉ SCIENTIFIQUE. L'ouvrage décrit une grande variété et un grand nombre d'espèces de fruits: 119 variétés de poires, 48 de prunes, 39 de pommes et pas moins de 34 variétés de cerises. Seuls les fruits de table sont la matière de ce traité pratique: les pommes à cidre de même que les raisins à vin en sont exclus. Dans un souci d'exactitude, les fruits, feuilles et branches sont présentés grandeur nature. On trouve également de nombreux modèles de greffe et de taille. Infatigable collaborateur de Duhamel de Monceau, l'abbé Le Berriays apporta beaucoup à la réalisation de l'ouvrage: un peu plus d'un tiers des dessins ainsi qu'une grande partie du texte. UN FONDATEUR DE L'AGRONOMIE MODERNE. Botaniste, membre de l'Académie des Sciences, Henri-Louis DUHAMEL DU MONCEAU (1700-1782) fut le premier à décrire les lois de la croissance des plantes, de la formation des écorces et du bois, la manière dont les branches se transforment en racine et réciproquement, le double mouvement de la sève et l'influence de l'air et du sol sur le développement des végétaux. Véritable ingénieur, son goût pour les problèmes concrets, l'expérimentation et la vulgarisation en font l'un des fondateurs de l'agronomie et de la sylviculture modernes. Dans la lignée des savants du XVIIIe siècle, il occupe un rang pratiquement égal à celui de Buffon et à celui de Lavoisier. L'amateur goûtera sûrement le sérieux du texte dû à un des grands botanistes du dix-huitième siècle, allié à la beauté des planches qui sont remarquablement gravées. (Plesch,210-11 - Brunet, II, 871, «Ouvrage bien exécuté» - Nissen, 550 - Pritzel, 2466 - Great Flowers Books, p. 93 - Sandra Raphaël, "An Oak Spring Pomona", 28 - Bogart-Damin et Piron, "Livres de fruits du XVIe au XXe siècle", 32 - Rahir, "Bibliothèque de l'Amateur", p. 408). BEL EXEMPLAIRE parfaitement conservé dans sa reliure d'origine, signée. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

12 000,00 €