Notre Catalogue

[ALMANACH].

ANNUAIRE DE L'ÉTAT MILITAIRE DE FRANCE pour l'année 1840, publié sur les documens du Ministère de la guerre, avec l'autorisation du Roi.

1840 Paris, Pitois-Levrault & Strasbourg, Ve Levrault, 1840. Grand et fort volume in-12 (116 X 180) maroquin rouge vif à grain long, encadrement de filets et à large roulette «double C» dorés sur les plats, fer dans les angles, dos lisse orné d'une roulette en place des nerfs, fleuron dans les compartiments, chimères en queue se faisant face, dentelle en tête, titre et année, coiffes et coupes ornées, chasses ornées, tranches dorées (reliure de l'époque); XI pages, (1) page, 652 pages.

L'ARMÉE FRANÇAISE SOUS LOUIS-PHILIPPE : publication officielle destinée à être pour le XIXe siècle ce que fut l'ancien «État Militaire» pour le siècle précédent, cet almanach militaire recense des années 1819 à 1869 tous les noms des différentes personnalités qui composent les états-majors de l'armée; il donne également la description complète de l'uniforme des différents corps de l'armée, infanterie, cavalerie, artillerie, génie, écoles militaires, gendarmerie, et détaille des corps spécifiques tels que le Bataillon de tirailleurs d'Afrique, les Compagnies de discipline, les Zouaves, Cuirassiers, Dragons, Lanciers, Chasseurs d'Afrique, Spahis réguliers, Troupes indigènes, Légion étrangère, Voltigeurs corses, etc. ainsi que les sapeurs-pompiers de Paris! MAGNIFIQUE EXEMPLAIRE en maroquin décoré, d'une éclatante fraîcheur. (Grand-Carteret, "Almanachs français", n°1856 - Devauchelle, "La Reliure en France", T. II, planche XXXVII). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

CHRONIQUE D'EINSIDLEN ; ou Histoire de l'Abbaye princière, de la Sainte Chapelle, et du pélerinage de Notre-Dame des Hermites, avec un récit des principaux Miracles que Dieu y a faits, & des Graces singulières qu'il y a accordées par l'intercession de la Sainte Vierge. Dédiée à Madame Louise de France. Par un religieux capitulaire.

1787 Einsidlen, François de Sales Benziger, 1787-88. Trois parties en un volume in-8 (126 X 190), reliure papier à la Bradel, dos lisse, pièce de titre papier en forme d'écu, titre calligraphié à l'encre, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (10) ff. de faux-titre avec frontispice au verso, titre, et dédicace à Louise de France, 304 pages ; (4) ff. de faux-titre avec frontispice au verso, titre, et dédicace à Louise de France, 80 pages ; X pages de faux-titre avec frontispice au verso, titre et préface, 258 pages. Mors, coins et coiffes frottés avec petits manques de papier.

ÉDITION ORIGINALE de ce texte peu courant sur le monastère bénédictin d'Einsiedeln, situé dans la ville suisse du même nom, dans le canton de Schwytz, et dédié à Notre-Dame des Ermites. Le monastère est une station importante du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle et la destination de nombreux pèlerins. Edition bien complète des TROIS FRONTISPICES gravés. En-tête gravée répétée à chacune des trois parties : elle représente Louise de France, en compagnie du pape et d'un ange. Première partie : Histoire de l'Abbaye - Deuxième partie : Histoire de la Sainte Chapelle - Troisième partie : Histoire du pèlerinage. AGRÉABLE EXEMPLAIRE. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

HISTOIRE ABRÉGÉE DES PROVINCES-UNIES DES PAÏS-BAS, où l'on voit leurs progrès, leurs conquêtes, leur gouvernement, et celui de leurs compagnies en orient & en occident. Comme aussi les Hommes Illustres dans les Armes & les Savans dans les Lettres. Enrichie d'un grand nombre de figures.

1701 Amsterdam, Jean Malherbe, 1701. Grand in-8 étroit (197 X 314) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, titre doré, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (4) ff. de titre, préface, avis au relieur et errata, (1) carte dépliante, (4) planches dépliantes, (1) mappemonde dépliante, 109 pages, (1) page d'achevé d'imprimer, (1) f. de privilège, (1) f. blanc. Epidermures sur les plats, fentes aux mors, coiffes arrachées, coins élimés, ors du titre en grande partie effacés. Ex-libris manuscrit ancien biffé, cachet encre violette sur le premier feuillet blanc et le titre.

ÉDITION ORIGINALE en français de cette synthèse illustrée de l'histoire des Pays-Bas espagnols, également appelés Pays-Bas septentrionaux ou Pays-Bas du nord, et plus connus sous le nom de Provinces-Unies. La première partie de l'ouvrage contient 37 PLANCHES finement gravées sur les pages impaires, en regard du texte. Ces planches gravées en taille-douce sont composées de reproductions de médailles et de scènes historiques, notamment de batailles, qui embrassent une période allant du XVe siècle à la publication de l'ouvrage. La seconde partie de l'ouvrage est une succesion de 38 courtes biographies de «personnes illustres dans les armes et qui ont fait quelque action d'éclat qui a servi à l'établissement de la République des sept provinces-unies, ainsi que des Sçavants qui luy ont servi d'ornement ». L'ouvrage est par ailleurs bien COMPLET des SIX PLANCHES gravées dépliantes, montées sur onglets en tête de l'ouvrage. La première planche est une carte des "Dix-sept Provinces des Pays-Bas", les quatre suivantes des cartes historiques et chronologiques contenant notamment en médaillons les portraits des comtes de Flandre et de Hollande, ceux des rois d'Espagne, des princes d'Orange, etc., ainsi que la représentation des différents gouvernements de ces provinces dont celui de la Compagnie des Indes Orientales, enfin une mappemonde «pour connaître les progrès & les conquestes les plus remarquables des Provinces-Unies ainsi que celles des Compagnies d'Orient et d'Occident. Et les pays qu'elles possèdent dans l'un et dans l'autre hémisphère ». (Chadenat, 4897). AGRÉABLE EXEMPLAIRE de cet ouvrage peu courant, présenté dans sa reliure d'époque usagée mais toujours solide et au corps d'ouvrage en BEL ÉTAT. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

MUSÉE COSMOPOLITE. Suites de planches de costumes des différentes nations modernes. AMÉRIQUE - ESPAGNE ET PORTUGAL.

1860 Paris, ancienne maison Aubert, sans date [circa 1860]. Grand in-8 (201 X 274 mm) demi-chagrin havane foncé, plats de toile chagrinée marron clair, mention «Cercle / des étrangers / Amélie-les-Bains » dorée au centre du premier plat, dos cinq nerfs filetés à froid, fleuron doré dans les compartiments, titres dorés (reliure de l'époque) ; 64 planches. Quelques rousseurs et petites taches éparses.

RECUEIL DU MUSÉE COSMOPOLITE contenant DEUX SUITES COMPLÈTES totalisant 64 PLANCHES de COSTUMES dessinés d'après nature, gravés sur acier et coloriés à l'aquarelle sur vélin fort. La première suite consacrée à L'AMÉRIQUE est composée de 27 planches numérotées et ne concerne que l'Amérique du sud ; la seconde, consacrée à L'ESPAGNE et au PORTUGAL, est composée de 37 planches numérotées. La collection complète du "Musée Cosmopolite" comporte onze suites et 468 planches. Ces onze suites, qui n'ont ni titre ni table, ont été publiées de 1850 à 1863. Exemplaire en BEL ÉTAT. (Colas, 2161)

[ANONYME].

ORDONNANCE ET INSTRUCTION SELON LAQUELLE SE DOIBVENT CONDUIRE ET REGLER DORESENAVANT LES CHANGEURS OU COLLECTEURS DES PIECES D'OR ET D'ARGENT deffendues, rognées, legieres ou trop usées, et moiennant ce declairees, et reputées pour billon, à ce commis et sermentez, pour estre livrées és Monnoyes de sa Maiesté, et converties en deniers à ses coings et armes.

1633 Anvers, Hierosme Verdussen, Imprimeur des Monnoyes de Sa Maiesté, demeurant en la ruë dicte Cammerstrate, à l'Enseigne du Lion rouge, 1633. Grand in-quarto étroit de largeur (105 X 307) vélin souple à lacets ; (1) f. blanc, (126) ff. (A-Z4, Aa-Gg4, Hh2), (1) f. blanc. Annotations manuscrites anciennes à l'encre brune sur le premier contreplat, sur le recto du premier feuillet blanc et sur les recto-verso du dernier feuillet blanc ; lacets manquants.

ÉDITION ORIGINALE FRANÇAISE de ce manuel de poche à l'usage des changeurs de monnaies. Son format très étroit, à la manière de certains livres de comptes, devait permettre aux utilisateurs de le conserver en permanence avec eux pour consultation. L'ordonnance proprement dite, composée de 14 articles, occupe les six premières pages ; suit la description de PLUSIEURS CENTAINES DE MONNAIES, avec leur valeur et la reproduction gravée sur bois de l'avers et du revers de chacune d'entre-elles. SÉDUISANT EXEMPLAIRE dans sa reliure en vélin de l'époque, d'un format RARE et ATYPIQUE, très bien conservé compte-tenu de l'usage intensif et quotidien qui devait en être fait à l'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

RELATION DU SIÈGE DE GRAVE, EN 1674, et de celui de Mayence, en 1689 ; avec le Plan de ces deux Villes.

1756 Paris, Jombert, 1756. In-12 (100 X 172 mm) veau fauve marbré, premier plat orné d'un supralibris doré «Mr. de Vaublanc », dos cinq nerfs filetés, caissons ornés de fers et fleuron central dorés, palettes en queue, pièce de titre maroquin ocre, tranches rouges (reliure de l'époque) ; XII-356 pages, deux planches dépliantes. En marge du plan de la ville de Grave, déchirure sans manque ni atteinte à la gravure, habilement restaurée.

UNIQUE ÉDITION COLLECTIVE de ces deux témoignages anonymes des mémorables sièges de Grave (Pays-Bas, Brabant-Septentrional), pendant la guerre de Hollande, et de Mayence (Allemagne), pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg. Ces deux récits avaient déjà paru séparément, le premier en 1678, le second en 1690. L'ouvrage renferme deux grands PLANS dépliants, gravés sur cuivre par Hérisset. (Bourgeois & André, "Sources de l'Histoire de France", T. V, n° 3973, pour le siège de Mayence : « Récit méthodique, composé par un témoin oculaire : exposé de tous les petits faits par ordre chronologique de mai à septembre 1689. Correct, froid, très détaillé et fort utile. ») BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, au dos décoratif, provenant de la bibliothèque de l'homme politique et écrivain français de tendance royaliste Vincent-Marie Viénot de Vaublanc, comte de VAUBLANC (1756, Fort-Dauphin à Saint-Domingue, aujourd’hui Fort-Liberté, à Haïti - 1845 à Paris), avec le supralibris doré «Mr. de Vaublanc » au centre du plat supérieur de chaque volume. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ATLAS].

PRÉCIS ÉLÉMENTAIRE ET MÉTHODIQUE DE LA NOUVELLE GÉOGRAPHIE DE LA FRANCE [suivi de:] ATLAS NATIONAL PORTATIF DE LA FRANCE, destiné à l’instruction publique, composé de 93 cartes [etc].

1792 Paris, Dumez et Aubry, 1793 [&] Paris, Bureau de l’Atlas National, 1792 [pour le second volume]. Deux ouvrages reliés en un volume in-quarto à l’italienne basane fauve marbrée, dos lisse orné d’une chainette dorée et dents de rats en place des nerfs, compartiments ornés à la grotesque ou d’un fleuron doré, pièce de titre maroquin vert, chainettes dorées, coupes et coiffes ornées (reliure de l’époque).

UN DES TOUT PREMIERS ATLAS DÉPARTEMENTAUX DE LA FRANCE. Réalisé par Pierre-Grégoire Chanlaire et Pierre Dumez, cartographe, il contient un titre gravé en noir, 85 CARTES gravées et aquarellées de la France et de ses départements, deux planches dépliantes en noir des colonies françaises, un plan de Pondichéry et une planche supplémentaire de "Tableau géographique abrégé" avec au verso une mappemonde et deux cartes de l’Europe et de la France. La marge latérale des cartes à été découpée sur un demi-centimètre et montée à la manière d'un répertoire numéroté de 1 à 85, ce qui facilite la manipulation et la recherche des cartes. BEL EXEMPLAIRE, avec les cartes en jolis coloris d'époque, et la reliure en PARFAIT ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[BARRAU (Hippolyte de)].

Ordres équestres. DOCUMENTS SUR LES ORDRES DU TEMPLE ET DE SAINT-JEAN-DE-JÉRUSALEM EN ROUERGUE suivis d'une notice historique sur la Légion d'honneur et du tableau raisonné de ses membres dans le même pays.

1861 Rodez, Ratery, 1861. In-8 (148 X 224 mm) demi-chagrin rouge vif, filet doré sur les plats, dos quatre nerfs filetés, fleuron à froid dans les compartiments, titre doré, date en queue, plats de la couverture conservés (reliure moderne) ; (4) ff., 591 pages, (1) page. Infimes manques en marge inférieure du premier plat conservé de la couverture.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage sur les ordres équestres du Rouergue (Templiers - Malte - Légion d'honneur).On le joint ordinairement aux "Documents généalogiques sur les familles du Rouergue" par le même auteur et dont il forme le complément. (Saffroy, II, 33273 - Barbier, III, 739). SÉDUISANT EXEMPLAIRE, bien relié. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[CAMBON (François-Tristan de)].

MÉMOIRE ET PIÈCES JUSTIFICATIVES, pour M. l'Évêque de MIREPOIX. Contre le Syndic du Chapitre de son Église Cathédrale.

1785 Toulouse, Imprimerie de Joseph Dalles, 1785. Deux parties in-quarto (222 X 277) broché, couverture papier imprimé, dos muet ; 322 et 222 pages. Boîte-écrin demi-basane fauve marbrée, dos lisse orné de chainette et filets dorés en place des nerfs, compartiments ornés aux petits fers, larges dentelles en queue et tête, pièce de titre grenat (pastiche moderne). Couverture et dos encollés, exemplaire soigneusement rebroché. Manque de papier en tête du dos et aux angles du premier plat. Ex-libris manuscrit en tête du premier plat : «M. le m[arqu]is de Portes, sénéchal ».

UNIQUE ÉDITION, RARE, de cet ouvrage qui relate la contestation qui s'est élevée en 1776, entre l'évêque de Mirepoix et son chapitre, touchant les réparations de l'église cathédrale. Portée d'abord au parlement de Toulouse, elle fut évoquée au parlement d'Aix, pour cause de parenté. L'ouvrage est divisé en deux parties : la première est consacrée à la discussion des procédés respectifs qui sont liés avec le fait du procès, la seconde est consacrée à la discussion des moyens employés par le syndic. EXEMPLAIRE du marquis Jean-Joseph-François-Thomas de PORTES, ancien sénéchal, gouverneur de Toulouse, avec ex-libris manuscrit à l'encre brune en tête du premier plat. AGRÉABLE EXEMPLAIRE broché, conservé dans une belle boîte écrin moderne, dont le dos en cuir est un pastiche très réussi de reliure XVIIIe. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[CHATEAUBRIAND - DE BONALD - LAMMENAIS - VILLÈLE].

LE CONSERVATEUR. Le Roi, la Charte, et les Honnêtes Gens. [6 volumes].

1818 Paris, Au bureau du Conservateur, Chez Le Normant fils, 1818-1820. 78 numéros en six volumes in-8 (137 X 209 mm) demi-veau glacé rouge, dos quatre nerfs ornés d'une roulette dorée, compartiments ornés d'un fleuron à froid, deux larges palettes dorées dans le compartiment central, palette et chainette dorées en queue, guirlande dorée en queue et tête, tranches marbrées (reliure de l'époque). Tome I : 632 pages - Tome II : 656 pages - Tome III : 624 pages, 1 tableau dépliant manuscrit - Tome IV : 640 pages - Tome V : 632 pages - Tome VI : 640 pages. Ex-libris "Pierre Rossel". Petites taches brunes ou mouillure claire dans la marge supérieure du corps d'ouvrage de l'ensemble des tomes, infimes accrocs au compartiment supérieur du tome I.

ÉDITION ORIGINALE, complète des 78 livraisons, de cette FAMEUSE PUBLICATION ROYALISTE DONT CHATEAUBRIAND FUT LE PORTE-DRAPEAU : elle reste LA SOURCE LA PLUS IMPORTANTE POUR TOUTE ÉTUDE DE L'ULTRA-ROYALISME. Financée par le comte d'Artois, rédigée par l'élite intellectuelle et politique ultra-royaliste, cette revue paraîtra après la chute de Decazes et le rétablissement de la censure. Afin de répondre au prodigieux succès du journal libéral "La Minerve", le parti ultra-royaliste décida la création d'un recueil rival auquel on donnerait le nom de "Conservateur". Pour qu'il parût avec éclat, il fallait que les plus grands noms y soient réunis. C'est ainsi qu'aux premiers fondateurs : MM. de Bruges, de Talaru, de Polignac, de Vitrolles et Matthieu de Montmorency, s'adjoignirent bientôt MM. de Chateaubriand, Fiévée de Villèle, Castelbajac et Lamennais. Le premier numéro parut le 8 octobre 1818 et eut un grand retentissement. Il contenait une lettre de Chateaubriand dans laquelle il exposait la ligne du nouveau journal : «"Le Conservateur" soutiendra la religion, le roi, la liberté, la Charte et les honnêtes gens, ou ni moi ni mes amis ne pouvons nous y intéresser.» "Le Conservateur" cessa de paraître, comme "La Minerve", lorsque la censure fut rétablie à la suite de l'assassinat du duc de Berry. BELLE RELIURE ROMANTIQUE, au dos décoratif, attribuée d'après une note manuscrite sur le premier feuillet blanc du tome I aux VINCENS, célèbre famille de relieurs toulousains actifs durant la première moitié du XIXe siècle. (Hatin, 338-340 - "Catalogue Chateaubriand", Nicolas-Coulet-Forgeot, n°29 - Fléty, 175). GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[COLLECTIF].

CAMERA INTERNATIONAL. N°1 à 32. [28 numéros].

1984 Paris, Contrejour, novembre 1984-printemps 1992. Vingt-huit volumes grand in-quarto (238 X 300) brochés.

TÊTE DE COLLECTION de cette REMARQUABLE REVUE PHOTOGRAPHIQUE trimestrielle, qui cessera de paraître en 1994. Magnifiquement imprimée en héliogravure, cette revue française fondée par Claude NORI connaîtra parallèlement des éditions anglaise, japonaise et italienne. Nombreuses reproductions photographiques en noir et blanc et couleurs d'André Kertész, Soji Ueda, Jean-Paul Goude, Jacques-henri Lartigue, Max Pam, Willy Ronis, Gian Paolo Barbieri, Denise Colomb, René-Jacques, Paul den Hollander, Nadar, Jean-François Bauret, David Williams, Krzysztof Gieraltowski, Jean-Loup Sieff, etc. Dans cette série il manque les numéros 27 à 30. Exemplaires en PARFAIT ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[COLLECTIF].

INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. GARD. Canton AIGUES-MORTES.

1973 Paris, Imprimerie Nationale, 1973. Deux volumes grand in-quarto basane noire, titre doré au dos et sur le premier plat, illustration estampée à froid sur le premier plat, étui (reliure de l'éditeur). Tome I : XI-184 pages ; Tome II : 302 pages et cartes dépliantes couleurs.

UNIQUE EDITION de ce REMARQUABLE OUVRAGE de DOCUMENTATION. Le second volume est constitué de reproductions photographiques légendées et de cartes et plans dépliants en couleurs. Exemplaire en PARFAIT ETAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[COLLECTIF].

INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. LANDES. Canton PEYREHORADE.

1973 Paris, Imprimerie Nationale, 1973. Deux volumes grand in-quarto basane noire, titre doré au dos et sur le premier plat, illustration estampée à froid sur le premier plat, étui (reliure de l'éditeur). Tome I : XIII-285 pages ; Tome II : 428 pages et cartes dépliantes couleurs.

UNIQUE EDITION de ce REMARQUABLE OUVRAGE de DOCUMENTATION. Le second volume est constitué de reproductions photographiques légendées et de cartes et plans dépliants en couleurs. Exemplaire en PARFAIT ETAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[COLLECTIF].

MONSPELIENSIA. Recueil de Pièces rares ou inédites des XVIIe et XVIIIe siècles publié par la Société des Bibliophiles de Montpellier.

1899 Montpellier, Martel, 1899. Grand in-8 (172 X 257 mm) maroquin bleu pétrole, plats ornés d'armes dorées, dos cinq nerfs, fleuron doré dans les compartiments, titre doré, tête dorée sur témoins, couverture conservée, doublure et gardes de daim bleu ciel, étui bordé (reliure postérieure) ; (2) ff. blancs, (8) ff., 1 portrait, 30 pages - (1) f. blanc, 1 portrait, 30 pages, (7) ff., 7 pages - 9 pages - 31 pages - (12) ff., 54 pages, (2) ff. blancs. Ex-libris «J.J.M.S. de Marliave » collé au verso de la première garde. Dos légèrement foncé, rousseurs éparses.

ÉDITION ORIGINALE de la réunion de ces pièces fugitives, toutes relatives à la société montpelliéraine de la fin du XVIIe siècle et du commencement du XVIIIe siècle, qui nous initient à ses moeurs, à sa manière d'être, à son genre de vie : "Remarques de Mr Le Blanc sur Montpellier (1669)" - "La Rose et la Violette (fable) (1674)"; "Une Mascarade à Montpellier en l'an 1700" - "Relation des Fêtes données par Mrs les Chevaliers du Noble Jeu de l'Arc de la ville de Montpellier à l'occasion de la Naissance de Monseigneur Le Dauphin (1729)" - "Turlubleu, histoire grecque tirée du Manuscrit Gris-de-Lin trouvé dans les Cendres de Troye (Amsterdam, 1745)". Tirage limité à 135 EXEMPLAIRES, celui-ci 1/35 du tirage de tête numérotés sur vergé de HOLLANDE (n°33), au format grand-raisin, spécialement imprimé pour «M. Jos. BERTHELÉ, membre de la Société des Bibliophiles de Montpellier ». SÉDUISANT EXEMPLAIRE en maroquin, aux armes de la famille de Marliave. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[COLLECTIF].

RÉCITS DE L'HISTOIRE DU LIMOUSIN publiés par la Société Archéologique et Historique de Limoges, avec le concours de membres des sociétés savantes des trois départements limousins.

1885 Limoges, Barbou, 1885. Grand in-8 (190 X 272) demi-chagrin noir, plats de toile chagrinée, dos cinq nerfs, titre doré, date en queue, tête dorée (reliure de l'époque) ; (2) ff. blancs, 416 pages dont faux-titre et titre, (3) ff. blancs. Rousseurs sur le premier feuillet blanc, mors et dos en partie frottés.

ÉDITION ORIGINALE de ce recueil collectif qui comprend 32 textes érudits sur le territoire des trois départements qui composent le Limousin, la Haute-Vienne, la Creuse et la Corrèze, des origines à la fin du XIXème siècle. BON EXEMPLAIRE, au corps d'ouvrage frais. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[Collectif].

ALPES ET PYRÉNÉES. Arabesques littéraires composées de nouvelles historiques, anecdotes, descriptions, chroniques et récits divers [etc.].

1842 Paris, Lehuby, 1842. In-8 demi-chagrin noir, plats de toile chagrinée bleu nuit ornés d’encadrements de filets dorés et de fers d’angle, dos lisse orné en long de deux caissons décorés d’un décor de rocailles, tranches dorées (reliure de l’époque) ; frontispice, VIII-392 pages, 11 planches hors-texte sous serpentes (dont frontispice). Rousseurs éparses, plus marquées sur les planches.

ÉDITION ORIGINALE de ce recueil de nouvelles historiques, descriptions et récits sur les Alpes et les Pyrénées, ornée de 12 PLANCHES hors-texte gravées en noir sur vélin fort. Texte d’Amable Tastu, Julie Delafaye-Bréhier, Eugénie Foa, Léon Guérin, de Chantal, Ernest Despréaux, Maigrot, Champagnac, Raphaël Saint-Phar, J. de Mirval. (PERRET, 4198 – LABARÈRE, 1571 - DENDALETCHE, 1751). BEL EXEMPLAIRE en reliure décorée de l'époque, en PARFAIT ÉTAT. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[COMBETTES-LABOURELIÉ (Louis de)].

LÉGENDES ALBIGEOISES.

1866 Toulouse, Chauvin, 1866. In-8 (161 X 244) broché ; 92 pages.

ÉDITION ORIGINALE RARE de ce recueil de 12 contes paru anonymement : «Le Tombeau des trois rois - Sainte Carissime - Le saut de Sabo - Cordes, Puycalvel - Notre-Dame-de-Ladrèche - Guitalens - Burlats - Le Siège de Lavaur - Adalais de Penne - La Tour de la Boucario - Le Siège de Brugayrolles - Lapérouse - ». ENVOI AUTOGRAPHE signé de l'auteur : «à Gaston de Lavalière / souvenir affectueux de / L. de C. L. ». BON exemplaire broché. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ENCYCLOPÉDIE PANCKOUCKE].

RECUEIL DE PLANCHES DE L'ENCYCLOPÉDIE. PLANCHES DES PÊCHES. Explication de Cent Trente-Deux Planches des Pêches, à cause de Dix-Huit doubles. Concernant : I°. les Pêches aux Hameçons, Haims, &c. ; 2°. différentes sortes de Pêches ; 3°. les Pêches aux filets ; 4°. les Pêches de mer, de rivières, y compris les tableaux & vues relativement aux Pêches, &c.

1793 Paris, Panckoucke, 1793. Grand in-quarto (238 X 312) cartonnage d'attente gris-brun, pièce de titre papier (reliure de l'époque) ; 32 pages de faux-titre, titre et expication des planches, 114 planches (dont 18 à double page).

RECUEIL COMPLET DES 114 BELLES PLANCHES HALIEUTIQUES signées BENARD, dont 18 à double page, formant la XIVe partie des planches d'histoire naturelle de l'encyclopédie PANCKOUCKE. Les planches sont d'une grande fraîcheur, à belles marges, et toutes les planches à double page ont été montées sur onglet, le brochage les ayant ainsi laissé intactes. PLAISANT EXEMPLAIRE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ESTAMPES DE VALENÇAY (Léonor d')].

MANUSCRIT : CENSURE OU DÉCLARATION CONTRE CERTAINS LIBELS SÉDITIEUX, publiée par Mons. L'Evesque de Chartres sous le nom de l'assemblée du Clergé, avec les manifestes faits de par et d'autre pour et contre ladite Censure, et arrests sur ceux Intervenus es années 1625 et 1626.

XVIIIe Sans lieu ni date [début XVIIIe]. Manuscrit in-folio (238 X 356) veau blond glacé, armes dorées sur les plats dans un large encadrement de triple filet à froid, dos six nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, dentelles et roulettes en queue, pièces de titre maroquin rouge et ocre, coupes et coiffes ornées, tranches marbrées (reliure de l’époque); (1) f. blanc, 211 feuillets numérotés rédigés recto-verso, (2) ff. blancs. Ex-libris manuscrit et deux cachets anciens en tête et en marge du titre. Quelques épidermures sur les plats, sans gravité.

IMPORTANT MANUSCRIT HISTORIQUE, POLITIQUE ET RELIGIEUX SUR LA CENSURE DE LIBELLES JÉSUITES publiés sous le règne de Louis XIII, dans le contexte de la guerre de trente ans et du conflit de la Valteline, en Lombardie. Ce manuscrit s'inspire de l'affaire des libelles publiés par les jésuites André Eudaemon-Jean et Jacques Keller en 1625 et 1626 et de la censure qui en suivit, rédigée par Léonor d'Estampes de Valençay (1589-1651), évêque de Chartres. COMPOSÉ AU DÉBUT DU XVIIIe siècle, ce mémoire est rédigé à l'encre brune d'une écriture large, très lisible, en grande partie en français; il est constitué de cinq parties distinctes formant 421 pages au total. La première partie traite de la publication des libelles et de leur retentissement (ff. 1 à 5); la deuxième partie donne un extrait en latin du libelle "Admonitio ad regem" (ff. 5 à 10); la troisième partie, en latin, s'intéresse à la censure de l'évêque de Chartres (ff. 11 à 40); la quatrième partie reproduit le manifeste rédigé par l'Évêque de Chartres au sujet de la Censure qu'il a publiée au nom du clergé en 1626(ff. 41 à 191) ; enfin la cinquième et dernière partie reprend les procédures faites contres les jésuites ainsi que d'autres sentences et déclarations diverses, dont quatre feuillets rédigés en latin (ff. 192 à la fin). DE VIOLENTS LIBELLES DIRIGÉS PAR LES JÉSUITES CONTRE RICHELIEU : ce manuscrit rapporte par le détail l'affaire des libelles dirigés en 1625 par les jésuites contre la politique de Richelieu, jugée trop favorable aux protestants. Il s'agit très exactement des livres intitulés "Mysteria politica" et "Admonitio ad regem Ludovicum christianissi", dans lesquels les jésuites prétendent notamment démontrer qu'en s'engageant dans la guerre de la Valteline, en Lombardie, la France a fait une alliance honteuse et impie avec les protestants, et entrepris une guerre contre les catholiques qu'elle ne pouvait continuer sans risquer de détruire la religion. Au tout début des années 1620, la France reprend en effet une politique active d'hostilité à la maison d’Autriche et renoue son alliance avec les Provinces-Unies. L'action de la France peut ainsi être jugée ambiguë et louvoyante, car bien que surveillant avec méfiance l'encerclement du royaume par les territoires soumis aux Habsbourg, le cardinal de Richelieu n'hésite pas à soutenir ou à s'allier aux princes protestants pour contrer la maison d'Autriche, tout en souhaitant rester le champion du catholicisme et de la chrétienté contre les Turcs et en combattant les protestants en France. LES DÉBUTS DE LA GUERRE DE TRENTE ANS : à partir de 1618 paraît devoir se trancher en Europe centrale la querelle séculaire entre le catholicisme romain et l'hérésie. La victoire de la Montagne blanche (1619) semble inaugurer une ère de reconquête catholique. Dans ce combat à l'échelle de l'Europe, le cas français avec la cohabitation admise entre catholiques et protestants garantie par l'Édit de Nantes, fait figure d'exception dénoncée par certains milieux romains et, en particulier, certains jésuites. Depuis la conversion d'Henri IV au catholicisme, les confesseurs du roi sont tous jésuites. En 1624-1625, au moment où Richelieu entre puis s'impose au conseil du roi Louis XIII, le dynamisme et la prospérité de la Compagnie de Jésus en France vient donc heurter de front des intérêts religieux et extra-religieux. C'EST AINSI QUE LES JÉSUITES VONT DEVENIR L'OBJET D'UNE SÉRIE DE PERSÉCUTIONS VISANT À AMOINDRIR LEUR INFLUENCE. Ils réagissent en publiant clandestinement des pamphlets, dirigés contre la politique étrangère de la France et contre son nouvel acteur principal, le cardinal de Richelieu. Vite écrits, vite publiés, ces pamphlets, écrits en latin, "Mysteria Politica" et "Admonitio ad regem" dénoncent les alliances protestantes de la France, le second allant jusqu'à menacer le roi d'excommunication s'il s'obstine dans cette voie. Immédiatement ces libelles furent attribués aux jésuites. Le Parlement, la Sorbonne, l'assemblée du clergé se mirent en branle et l'un après l'autre condamnèrent ces textes. LE FAIT LE PLUS SIGNIFICATIF est que, dans cette affaire, le pouvoir politique utilise et soutient les gallicans radicaux, encourageant la préparation des censures les plus dures contre ces textes. LA CENSURE DES LIBELLES PAR L'ÉVÊQUE DE CHARTRES. Fidèle de Richelieu, Léonor d'Estampes de Valençay (1589-1651), évêque de Chartres de 1620 à 1641, est chargé de rédiger la censure de ces libelles; il va ainsi jouer un rôle important dans les Assemblées du clergé de 1625. L'Église ayant en effet besoin de la protection du roi, en particulier de sa protection militaire, la première Assemblée du clergé souscrit les rapports financiers entre l'Église et le roi. Les versements de l'église pour l'extinction de la dette publique sont supposés s'achever avec son apurement. C'est la nécessité de contrôler cet apurement qui fournit le prétexte aux assemblées de se réunir et au roi de leur accorder le droit de le faire. Durant l'assemblée de 1625, Monsieur de Chartres tient la plume de façon décisive en défendant l'autorité absolue du roi face à Rome, et prône donc des positions très fermement gallicanes. En dressant la censure des "Mysteria Politica" et de l’"Admonitio ad regem", Monsieur de Chartres sera désavoué par l'Assemblée, certains évêques en blâmant la rédaction, mais sa censure fut maintenue par plusieurs arrêts du parlement. C'EST DONC CETTE BATAILLE D'INFLUENCES, ENTRE LES JÉSUITES ET L'ÉGLISE ROMAINE D'UNE PART, ET LE POUVOIR ROYAL EN FRANCE, représenté par le roi Louis XIII, son ministre Richelieu et l'Evêque d'Estampes d'autre part, qui est relatée ici dans ce mémoire. EXEMPLAIRE AUX ARMES de Charles-François de CHÂTEAUNEUF DE ROCHEBONNE (Lyon, 1671-1740), qui assista au sacre de Louis XV et fut promu archevêque de Lyon le 6 février 1731. C'est très probablement lui qui fit copier au début du XVIIIe siècle ces pièces capitales pour l'autorité religieuse de l'époque, avant de les faire relier à ses armes. BEL EXEMPLAIRE en veau blond armorié. (Provenance: Bibliothèque de l'église abbatiale de Saint-Antoine-l'Abbaye (Isère) avec la mention manuscrite : «Ex Libris abbatiae S. Antonii Viennensis Catal. inscriptus anno 1740» – Cachet encre noire «G[rand] S[éminaire]» puis autre cachet encre bleue «Grand séminaire de Grenoble» - Bibliographie: Bardiche, Poussou et Tallon, "Pouvoirs, contestations et comportements dans l'Europe moderne", Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2005 – OHR, pl. 2400). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[FAILLON (Abbé)].

MONUMENS DE L'ÉGLISE DE SAINTE-MARTHE À TARASCON, département des Bouches-du-Rhône, avec un essai sur l'apostolat de Sainte Marthe et des autres saints tutélaires de Provence.

1835 Tarascon, Aubanel, 1835. Grand in-8 (173 X 257 mm) cartonnage papier jaune, premier plat et dos imprimé (reliure de l'éditeur) ; (2) ff. de faux-titre et titre, 196 pages, 4 planches hors-texte. Exemplaire en partie dérelié, cartonnage sali, rousseurs fortes aux trois premiers feuillets, éparses dans le reste de l'ouvrage, petit cerne de mouillure très claire dans la marge supérieure des pages 39 à 111.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage peu commun. Elle contient QUATRE PLANCHES hors-texte. Exemplaire défraichi, mais BON EXEMPLAIRE. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[FORBIN (Auguste, comte de)].

CHARLES BARIMORE.

1817 Paris, Maradan, 1817. In-8 (143 X 212 mm) demi-basane blonde, dos lisse orné cloisonné et fleuronné, pièce de titre maroquin rouge (reliure de l'époque) ; VI pages de faux-titre, titre et avant-propos, frontispice gravé, 206 pages.

TROISIÈME ÉDITION de ce TEXTE ROMANTIQUE RARE, paru pour la première fois en 1810. Complet du beau frontispice gravé par B. Roger «qui annonce bien le romantisme » (Escoffier). Le comte Auguste de FORBIN (1777-1841), peintre, écrivain archéologue et directeur général du Musée du Louvre, s'illustra dans les lettres par cette mélancolique histoire d'amour et de mort qui, par son intrigue et par ses évocations magiques de Naples et de Rome, peut être considérée comme la source incontestable à laquelle Lamartine a puisé pour "Graziella". Le couteau du relieur a malheureusement coupé les trois dernières lettres d'un ENVOI AUTOGRAPHE DE L'AUTEUR en tête du faux-titre: «De la part de l'Aut[eur] ». (Escoffier, 194, pour l'édition originale de 1810 - Pas dans Talvart). BEL EXEMPLAIRE, très pur et d'une grande fraicheur. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[GARRIGOU (Adolphe)].

SABAR, Histoire de l'église de Sabar dans le canton de Tarascon-sur-Ariège.

1849 Toulouse, Imprimerie d'Aug. de Labouisse Rochefort, 1849. In-8 (144 X 222 mm) broché ; (1) f., II-236 pages. Quelques taches à la couverture et sur la page de titre, petit manque en queue du dos muet.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage qui réunit d'intéressants documents inédits relatifs à l'église de Sabar et à tout le haut pays de Foix, anciennement connu sous le nom de "Sabarthès". AGRÉABLE EXEMPLAIRE broché, en bon état. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[JOLY (Guy)].

MÉMOIRES DE GUIJOLY. [2 volumes].

1738 Amsterdam, Jean Frédéric Bernard, 1738-39. Deux volumes in-12 (100 X 159 mm) maroquin rouge, encadrement doré sur les plats avec au centre du premier plat de chaque volume des armes frappées or et la devise «Honi soit qui mal y pense », dos lisse cloisonné de filets dorés, titre et tomaison, coiffes filetées, coupes ornées d’une roulette dorée, bordure intérieure, tranches dorées (reliure de l’époque). Tome I : (7) ff. de titre, dédicace, avertissement du libraire, 244 pages - Tome II : (1) f. de titre, 300 pages. Ex-libris gravé «The Marquis of Stafford » avec la devise «Honi soit qui mal y pense », collé sur le premier contreplat de chaque volume. Perte d'or à une lettre du titre au dos du tome I.

NOUVELLE ÉDITION, augmentée de remarques et d’éclaircissements, complète en deux volumes. La première édition, également imprimée à Amsterdam, a paru en 1718, c'est-à-dire immédiatement après l'apparition des mémoires du cardinal de Retz. Cet ouvrage est un utile complément pour l'historien aux souvenirs du bouillant cardinal et autres principaux acteurs de la Fronde, dont Guy Joly raconte les évènements de 1648 à 1655. Conseiller au Châtelet, puis syndic des rentes de l'hôtel de ville, Guy JOLY s'attacha à la fortune du cardinal de Retz, puis favorisa son évasion du château de Nantes, le suivit à l'étranger et rentra avec lui en France. Il se sépara de lui en 1665 et, se tournant du côté de la cour, il accepta la tâche d'écrire des ouvrages pour soutenir les prétentions de la reine Marie-Thérèse sur les Pays-Bas en 1667. Philippe d'Orléans fit éditer les souvenirs de Joly dans l'espoir assez vain qu'ils serviraient de contrepoids à ceux de Retz. Ces mémoires sont par ailleurs écrits avec ordre et dans une langue excellente. EXEMPLAIRE AUX ARMES de George Granville LEVESON-GOWER, premier duc de Sutherland, second Marquis de Stafford (1758-1833) ; politicien anglais, diplomate, propriétaire foncier et mécène de la famille Leveson-Gower, il passe pour avoir été l'homme le plus riche du XIXe siècle. Il fut fait en 1806 chevalier de l'ordre de la Jarretière, le plus élevé et le plus prestigieux des ordres de chevalerie britanniques dont la devise est «Honi soit qui mal y pense ». (Bourgeois et André, 798 - Rothschild, III, 2285 - Quérard, VII, 549). RAVISSANT EXEMPLAIRE en maroquin armorié, de belle provenance. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[KLAUBER (Joseph Sebastian)].

PARAPHRASE DES LITANIES DE NOTRE DAME DE LORETTE, par un serviteur de Marie.

1781 Augsbourg, Frères Klauber, 1781. Grand in-12 (105 X 172 mm) maroquin vieux rouge, plats décorés d'un encadrement de triple filet doré avec fleurette aux coins et fleuron dans les angles, dos lisse, filet doré serti de dents de rat en place des nerfs, compartiments ornés aux petits fers, fleuron central, frise dorée en queue, pièce de titre maroquin vert sapin, coupes et coiffes filetées, chasses ornées d'une roulette dorée, tranches dorées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, frontispice, titre, 144 pages, 56 planches hors-texte. Petit manque de papier dans l'angle inférieur ou supérieur des pages 7/8 et107/108, sans atteinte au texte.

ÉDITION ORIGINALE DE CE BEAU LIVRE D'EMBLÈMES RELIGIEUX. La composition des gravures apparente cet ouvrage aux livres d'emblèmes du XVIe et XVIIe siècles. Chaque gravure représente Marie et contient un titre à la fois explicatif et litanique : Rosa Mystica, Sancta Maria, Mater Christi, Mater Divinae Gratiae, Mater Purissima, Mater Castissima, etc. qui s'ouvre sur une ekphrasis de l'emblème, cette description permettant de rendre l'image vivante, puis prend par la suite une forme de prière. Des citations bibliques sont d'ailleurs intégrées dans le corps de l'emblème. 57 MAGNIFIQUES PLANCHES hors-texte gravées en taille-douce sur vergé fort. Ce sont les frères Johann Baptist et Joseph Sebastian KLAUBER qui les ont dessinées et gravées; ils possédaient une maison d'édition d'estampes et de livres illustrés à Augsbourg, en Bavière. LA CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS : les litanies de Lorette, ou litanies de la Sainte Vierge, sont une longue série d'invocations à la Vierge Marie. Elles énumèrent toutes ses qualités religieuses, et l'Église recommande de dire ces litanies après le rosaire. Le mois de mai, qui est le mois de Marie, est un temps opportun pour les prier, mais Léon XIII les avait spécialement recommandées pour le mois d'octobre. Ces litanies sont préconisées pour les gens en situation difficile, les persécutés, les opprimés, les prisonniers, les malades, qui peuvent invoquer Notre-Dame ainsi. CES LITANIES SONT D'ORIGINE MYSTÉRIEUSES, et de nombreux panégyriques et d'écritures ascétiques ont été composés pour élucider ce mystère. Certains émettent l'hypothèse que ces longues invocations n'ont pas d'origine biblique, mais viennent plutôt de la poésie latine médiévale. On pense que leur histoire est liée à celle de la Sainte Maison de Lorette ou Maison de Nazareth, qui fut légendairement transportée depuis la Terre Sainte vers l'habitation d'une femme appelée Lorette. BEL EXEMPLAIRE en maroquin décoré du temps. (Provenance: «De la Bibliothèque de Mr. Guyot Aîné, imprimeur à Orléans» (ex-libris collé sur le premier contreplat) - Bibliographie:Thieme-B. XX, 412 - Pas dans Chatelain ni Paultre). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[LA FAILLE (Germain de)].

TRAITÉ DE LA NOBLESSE DES CAPITOULS DE TOULOUSE, avec des additions et remarques de l'Auteur sur ce Traité, quatrième édition. Revue, corrigée et augmentée de plusieurs Edits, Chartres [sic], Declarations et Arrêts du Conseil, etc.

1720 Toulouse, Forest, sans date [circa 1720]. In-quarto (204 X 265 mm) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce d'armes en queue, pièce de titre ocre, roulette dorée sur les coupes (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (2) ff. de titre et avertissement, 204 pages, (3) ff. de table et privilège, (1) f. blanc. Epidermures sur le plat inférieur, habilement restaurées.

QUATRIÈME ET DERNIÉRE ÉDITION de cet ouvrage écrit par l'historien Germain de La Faille, auteur des "Annales de Toulouse", pour défendre la noblesse des capitouls et pour appuyer la légende qu'ils avaient répandue et d'après laquelle cette noblesse remontait à l'époque romaine. «Ouvrage composé lors des recherches de 1656 et 1666 afin que les commissaires ne puissent porter atteinte aux privilèges des capitouls. La Faille parvint à remplir parfaitement ce but ». (Saffroy, 25827 - Limouzin-Lamothe, 149). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque, avec une pièce d'armes en queue du dos, non identifiée. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.