213 résultats

[ALMANACH].

ANNUAIRE DE L'ÉTAT MILITAIRE DE FRANCE pour l'année 1840, publié sur les documens du Ministère de la guerre, avec l'autorisation du Roi.

1840 Paris, Pitois-Levrault & Strasbourg, Ve Levrault, 1840. Grand et fort volume in-12 (116 X 180) maroquin rouge vif à grain long, encadrement de filets et à large roulette «double C» dorés sur les plats, fer dans les angles, dos lisse orné d'une roulette en place des nerfs, fleuron dans les compartiments, chimères en queue se faisant face, dentelle en tête, titre et année, coiffes et coupes ornées, chasses ornées, tranches dorées (reliure de l'époque); XI pages, (1) page, 652 pages.

L'ARMÉE FRANÇAISE SOUS LOUIS-PHILIPPE : publication officielle destinée à être pour le XIXe siècle ce que fut l'ancien «État Militaire» pour le siècle précédent, cet almanach militaire recense des années 1819 à 1869 tous les noms des différentes personnalités qui composent les états-majors de l'armée; il donne également la description complète de l'uniforme des différents corps de l'armée, infanterie, cavalerie, artillerie, génie, écoles militaires, gendarmerie, et détaille des corps spécifiques tels que le Bataillon de tirailleurs d'Afrique, les Compagnies de discipline, les Zouaves, Cuirassiers, Dragons, Lanciers, Chasseurs d'Afrique, Spahis réguliers, Troupes indigènes, Légion étrangère, Voltigeurs corses, etc. ainsi que les sapeurs-pompiers de Paris! MAGNIFIQUE EXEMPLAIRE en maroquin décoré, d'une éclatante fraîcheur. (Grand-Carteret, "Almanachs français", n°1856 - Devauchelle, "La Reliure en France", T. II, planche XXXVII). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

CHRONIQUE D'EINSIDLEN ; ou Histoire de l'Abbaye princière, de la Sainte Chapelle, et du pélerinage de Notre-Dame des Hermites, avec un récit des principaux Miracles que Dieu y a faits, & des Graces singulières qu'il y a accordées par l'intercession de la Sainte Vierge. Dédiée à Madame Louise de France. Par un religieux capitulaire.

1787 A Einsidlen, Imprimée par François de Sales Benziger, 1787-88. Trois parties en un volume in-8 (126 X 190), reliure papier à la Bradel, dos lisse, pièce de titre papier en forme d'écu, titre calligraphié à l'encre, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (10) ff. de faux-titre avec frontispice au verso, titre, et dédicace à Louise de France, 304 pages ; (4) ff. de faux-titre avec frontispice au verso, titre, et dédicace à Louise de France, 80 pages ; X pages de faux-titre avec frontispice au verso, titre et préface, 258 pages. Mors, coins et coiffes frottés avec petits manques de papier.

ÉDITION ORIGINALE de ce texte peu courant sur le monastère bénédictin d'Einsiedeln, situé dans la ville suisse du même nom, dans le canton de Schwytz, et dédié à Notre-Dame des Ermites. Le monastère est une station importante du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle et la destination de nombreux pèlerins. Edition bien complète des TROIS FRONTISPICES gravés. En-tête gravée répétée à chacune des trois parties : elle représente Louise de France, en compagnie du pape et d'un ange. Première partie : Histoire de l'Abbaye - Deuxième partie : Histoire de la Sainte Chapelle - Troisième partie : Histoire du pèlerinage. AGRÉABLE EXEMPLAIRE. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[CHATEAUBRIAND].

LE CONSERVATEUR. [6 volumes].

1818-20 Paris, Au bureau du Conservateur, Chez Le Normant fils, 1818-1820. 78 numéros en six volumes in-8 (137 X 210) demi-basane fauve, dos lisse, chainette et filets perlés en place des nerfs, compartiments ornés d'un large fleuron doré ou bien entièrement ornés de motifs répétés d'étoiles, points et cercles dorés, large dentelle dorée en queue, pièces de titre et de tomaison noires (reliure de l'époque). Ex-libris «Monsieur de Belvèze». Petit manque à la coiffe supérieure du tome VI.

ÉDITION ORIGINALE, complète des 78 livraisons. UNE PUBLICATION ROYALISTE DONT CHATEAUBRIAND FUT LE PORTE-DRAPEAU : elle paraîtra après la chute de Decazes et le rétablissement de la censure. Afin de répondre au prodigieux succès du journal libéral "La Minerve", le parti ultra-royaliste décida la création d'un recueil rival auquel on donnerait le nom de "Conservateur". Pour qu'il parût avec éclat, il fallait que les plus grands noms y soient réunis. C'est ainsi qu'aux premiers fondateurs : MM. de Bruges, de Talaru, de Polignac, de Vitrolles et Matthieu de Montmorency, s'adjoignirent bientôt MM. de Chateaubriand, Fiévée de Villèle, Castelbajac et Lamennais. Le premier numéro parut le 8 octobre 1818 et eut un grand retentissement. Il contenait une lettre de Chateaubriand dans laquelle il exposait la ligne du nouveau journal : «"Le Conservateur" soutiendra la religion, le roi, la liberté, la Charte et les honnêtes gens, ou ni moi ni mes amis ne pouvons nous y intéresser.» "Le Conservateur" cessa de paraître, comme "La Minerve", lorsque la censure fut rétablie à la suite de l'assassinat du duc de Berry. BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, au dos décoratif. (Hatin, 338-340 - "Catalogue Chateaubriand", Nicolas-Coulet-Forgeot, n°29). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ESTAMPES DE VALENÇAY (Léonor d')].

MANUSCRIT : CENSURE OU DÉCLARATION CONTRE CERTAINS LIBELS SÉDITIEUX, publiée par Mons. L'Evesque de Chartres sous le nom de l'assemblée du Clergé, avec les manifestes faits de par et d'autre pour et contre ladite Censure, et arrests sur ceux Intervenus es années 1625 et 1626.

XVIIIe Sans lieu ni date [début XVIIIe]. Manuscrit in-folio (238 X 356) veau blond glacé, armes dorées sur les plats dans un large encadrement de triple filet à froid, dos six nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, dentelles et roulettes en queue, pièces de titre maroquin rouge et ocre, coupes et coiffes ornées, tranches marbrées (reliure de l’époque); (1) f. blanc, 211 feuillets numérotés rédigés recto-verso, (2) ff. blancs. Ex-libris manuscrit et deux cachets anciens en tête et en marge du titre. Quelques épidermures sur les plats, sans gravité.

IMPORTANT MANUSCRIT HISTORIQUE, POLITIQUE ET RELIGIEUX SUR LA CENSURE DE LIBELLES JÉSUITES publiés sous le règne de Louis XIII, dans le contexte de la guerre de trente ans et du conflit de la Valteline, en Lombardie. Ce manuscrit s'inspire de l'affaire des libelles publiés par les jésuites André Eudaemon-Jean et Jacques Keller en 1625 et 1626 et de la censure qui en suivit, rédigée par Léonor d'Estampes de Valençay (1589-1651), évêque de Chartres. COMPOSÉ AU DÉBUT DU XVIIIe siècle, ce mémoire est rédigé à l'encre brune d'une écriture large, très lisible, en grande partie en français; il est constitué de cinq parties distinctes formant 421 pages au total. La première partie traite de la publication des libelles et de leur retentissement (ff. 1 à 5); la deuxième partie donne un extrait en latin du libelle "Admonitio ad regem" (ff. 5 à 10); la troisième partie, en latin, s'intéresse à la censure de l'évêque de Chartres (ff. 11 à 40); la quatrième partie reproduit le manifeste rédigé par l'Évêque de Chartres au sujet de la Censure qu'il a publiée au nom du clergé en 1626(ff. 41 à 191) ; enfin la cinquième et dernière partie reprend les procédures faites contres les jésuites ainsi que d'autres sentences et déclarations diverses, dont quatre feuillets rédigés en latin (ff. 192 à la fin). DE VIOLENTS LIBELLES DIRIGÉS PAR LES JÉSUITES CONTRE RICHELIEU : ce manuscrit rapporte par le détail l'affaire des libelles dirigés en 1625 par les jésuites contre la politique de Richelieu, jugée trop favorable aux protestants. Il s'agit très exactement des livres intitulés "Mysteria politica" et "Admonitio ad regem Ludovicum christianissi", dans lesquels les jésuites prétendent notamment démontrer qu'en s'engageant dans la guerre de la Valteline, en Lombardie, la France a fait une alliance honteuse et impie avec les protestants, et entrepris une guerre contre les catholiques qu'elle ne pouvait continuer sans risquer de détruire la religion. Au tout début des années 1620, la France reprend en effet une politique active d'hostilité à la maison d’Autriche et renoue son alliance avec les Provinces-Unies. L'action de la France peut ainsi être jugée ambiguë et louvoyante, car bien que surveillant avec méfiance l'encerclement du royaume par les territoires soumis aux Habsbourg, le cardinal de Richelieu n'hésite pas à soutenir ou à s'allier aux princes protestants pour contrer la maison d'Autriche, tout en souhaitant rester le champion du catholicisme et de la chrétienté contre les Turcs et en combattant les protestants en France. LES DÉBUTS DE LA GUERRE DE TRENTE ANS : à partir de 1618 paraît devoir se trancher en Europe centrale la querelle séculaire entre le catholicisme romain et l'hérésie. La victoire de la Montagne blanche (1619) semble inaugurer une ère de reconquête catholique. Dans ce combat à l'échelle de l'Europe, le cas français avec la cohabitation admise entre catholiques et protestants garantie par l'Édit de Nantes, fait figure d'exception dénoncée par certains milieux romains et, en particulier, certains jésuites. Depuis la conversion d'Henri IV au catholicisme, les confesseurs du roi sont tous jésuites. En 1624-1625, au moment où Richelieu entre puis s'impose au conseil du roi Louis XIII, le dynamisme et la prospérité de la Compagnie de Jésus en France vient donc heurter de front des intérêts religieux et extra-religieux. C'EST AINSI QUE LES JÉSUITES VONT DEVENIR L'OBJET D'UNE SÉRIE DE PERSÉCUTIONS VISANT À AMOINDRIR LEUR INFLUENCE. Ils réagissent en publiant clandestinement des pamphlets, dirigés contre la politique étrangère de la France et contre son nouvel acteur principal, le cardinal de Richelieu. Vite écrits, vite publiés, ces pamphlets, écrits en latin, "Mysteria Politica" et "Admonitio ad regem" dénoncent les alliances protestantes de la France, le second allant jusqu'à menacer le roi d'excommunication s'il s'obstine dans cette voie. Immédiatement ces libelles furent attribués aux jésuites. Le Parlement, la Sorbonne, l'assemblée du clergé se mirent en branle et l'un après l'autre condamnèrent ces textes. LE FAIT LE PLUS SIGNIFICATIF est que, dans cette affaire, le pouvoir politique utilise et soutient les gallicans radicaux, encourageant la préparation des censures les plus dures contre ces textes. LA CENSURE DES LIBELLES PAR L'ÉVÊQUE DE CHARTRES. Fidèle de Richelieu, Léonor d'Estampes de Valençay (1589-1651), évêque de Chartres de 1620 à 1641, est chargé de rédiger la censure de ces libelles; il va ainsi jouer un rôle important dans les Assemblées du clergé de 1625. L'Église ayant en effet besoin de la protection du roi, en particulier de sa protection militaire, la première Assemblée du clergé souscrit les rapports financiers entre l'Église et le roi. Les versements de l'église pour l'extinction de la dette publique sont supposés s'achever avec son apurement. C'est la nécessité de contrôler cet apurement qui fournit le prétexte aux assemblées de se réunir et au roi de leur accorder le droit de le faire. Durant l'assemblée de 1625, Monsieur de Chartres tient la plume de façon décisive en défendant l'autorité absolue du roi face à Rome, et prône donc des positions très fermement gallicanes. En dressant la censure des "Mysteria Politica" et de l’"Admonitio ad regem", Monsieur de Chartres sera désavoué par l'Assemblée, certains évêques en blâmant la rédaction, mais sa censure fut maintenue par plusieurs arrêts du parlement. C'EST DONC CETTE BATAILLE D'INFLUENCES, ENTRE LES JÉSUITES ET L'ÉGLISE ROMAINE D'UNE PART, ET LE POUVOIR ROYAL EN FRANCE, représenté par le roi Louis XIII, son ministre Richelieu et l'Evêque d'Estampes d'autre part, qui est relatée ici dans ce mémoire. EXEMPLAIRE AUX ARMES de Charles-François de CHÂTEAUNEUF DE ROCHEBONNE (Lyon, 1671-1740), qui assista au sacre de Louis XV et fut promu archevêque de Lyon le 6 février 1731. C'est très probablement lui qui fit copier au début du XVIIIe siècle ces pièces capitales pour l'autorité religieuse de l'époque, avant de les faire relier à ses armes. BEL EXEMPLAIRE en veau blond armorié. (Provenance: Bibliothèque de l'église abbatiale de Saint-Antoine-l'Abbaye (Isère) avec la mention manuscrite : «Ex Libris abbatiae S. Antonii Viennensis Catal. inscriptus anno 1740» – Cachet encre noire «G[rand] S[éminaire]» puis autre cachet encre bleue «Grand séminaire de Grenoble» - Bibliographie: Bardiche, Poussou et Tallon, "Pouvoirs, contestations et comportements dans l'Europe moderne", Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2005 – OHR, pl. 2400). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[MIRABEAU (Honoré-Gabriel RIQUETTI Comte de)] - LUCHET (Jean-Pierre-Louis de).

HISTOIRE SECRÈTE DE LA COUR DE BERLIN, ou Correspondance d'un Voyageur François, depuis le 5 Juillet 1786 jusqu'au 19 Janvier 1787. Ouvrage posthume. [Relié à la suite:] ESSAI SUR LA SECTE DES ILLUMINÉS.

1789 Paris, Chez les Libraires Associés & au Palais-Royal, 1789 [&] Paris, sans nom d'éditeur, 1789. Deux ouvrages reliés en un volume in-8 (135 X 221 mm) demi-basane fauve, plats de papier rouge sang, dos lisse cloisonné et fleuronné, auteur et titre dorés, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque). Tome I: (2) ff. de faux-titre et titre, portrait frontispice, VIII-139 pages - Tome II: (2) ff. de faux-titre et titre, portrait frontispice, 148 pages - Tome III: (2) ff. de faux-titre et titre, XV-127 pages. Début de fente au mors supérieur, en partie frotté.

NOUVELLE ÉDITION publiée l'année de l'originale. Elle contient un portrait de Frédéric II de Prusse (1712-1786) et de Catherine II de Russie (1729-1796) «Condamné comme injurieux pour le corps diplomatique [...] ce libelle a été brûlé par la main du bourreau: il provoqua des plaintes très vives contre l'auteur, qui en fit une espèce de désaveu, au moins quant à la publicité et à la forme» (Peignot). Caillet signale que l'ouvrage contient des révélations fort curieuses sur la Franc-Maçonnerie au XVIIIe siècle et particulièrement en Prusse. Le faux-titre et le titre des deux tomes sont imprimés sur vélin bleuté. Aux deux tomes de l'"Histoire secrète" a été adjoint l'"Essai sur la secte des illuminés", qui possède un faux-titre intitulé "Histoire secrète de la Cour de Berlin / Tome III". Il s'agit de l'une des cinq éditions parues à la date de 1789. C'est l'UN DES OUVRAGES CAPITAUX POUR L'ÉTUDE DE LA FRANC-MAÇONNERIE et autres sociétés secrètes à la veille de la Révolution. Attribué plusieurs fois à l'Abbé Barruel, la paternité de l'ouvrage revient en fait à Jean-Pierre-Louis de LUCHET (1740-1792), portant le titre de marquis de La Roche du Maine, dit aussi marquis de Luchet, journaliste, essayiste, ainsi que directeur du Théâtre français. Dans cet ouvrage il décrit en particulier de manière très détaillée la cérémonie de réception chez les illuminés de Bavière, accusés de contrôler l'espace maçonnique européen en général et français en particulier. Une grande partie de cet ouvrage est imprimée sur papier vergé bleuté ; la page de titre contient un grand fleuron gravé sur bois représentant deux oiseaux sur une lyre et décor de feuillage. (Caillet, 7588 et 6134 - Cioranescu, 45214 - Peignot, "Dictionnaire des livres condamnés au feu", I, 321 - Jammes, "Bûcher", 571 - Quérard, VI, 158 - Fesch, 870). AGRÉABLE EXEMPLAIRE en reliure d'époque réunissant deux ouvrages sulfureux sur la cour de Berlin et la franc-maçonnerie. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ALBERTINI (E.), MARCAIS (G.) & YVER (G.).

L'AFRIQUE DU NORD FRANCAISE DANS L'HISTOIRE. Introduction géographique de R. Lespès. Illustrations de Roger J-Irriéra.

1937 Paris, Archat, 1937. In-quarto (230 X 283) relié demi-toile maroquinée, dos lisse orné d'un fer doré, titre doré, plats de toile chagrinée, titre doré sur le premier plat décoré d'un beau fer doré, premier plat de la couverture décoré (reliure de l'éditeur) ; 334 pages.

PREMIERE EDITION. RICHE ICONOGRAPHIE : 56 hors-texte dont 16 en couleurs et nombreuses illustrations dans le texte. Un des 5500 exemplaires tiré sur papier Torpélio. BEL EXEMPLAIRE. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ALBY (Ernest).

HISTOIRE DES PRISONNIERS FRANCAIS EN AFRIQUE DEPUIS LA CONQUETE. [2 volumes].

1847 Paris, Chez Desessart, 1847. Deux volumes in-12 (120 X 184) brochés, couverture jaunes imprimées ; Tome I : faux-titre, titre, 335 pages ; Tome II : faux-titre, titre, VIII-384 pages. Cernes de mouillure claire et rousseurs, plus marquées au premier tome, légers défauts aux couvertures. Etiquette de relais de la "Libraire Calmette à Cahors" sur le premier plat du tome I.

PROBABLE DEUXIEME EDITION, une précédente publication avec un titre comparable ayant été imprimée en 1837. « C'est le récit de la captivité d'un certain nombre de prisonniers, militaires, civils, dont des femmes, au camp d'Abd-el-Kader. Les descriptions du pays, la biographie d'Abd-el-Kader tiennent une grande place. » (TAILLIART, 1798). Ernest ALBY est le pseudonyme d'A. de France. (GAY, 1191, pour l'édition de 1837). BON EXEMPLAIRE broché de ce texte RARE. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ALDÉGUIER (Flavien d').

ETUDE HISTORIQUE SUR LA VIE PRIVEE ET MILITAIRE DE JOSEPH-MAXIMILIEN DE CAFFARELLI DU FALGA, général de division du génie, de l'institut d'Egypte [...] suivi de toutes les pièces justificatives, par Flavien d'Aldiguier.

1849 Toulouse, Jougla [et] Paris, Dumaine [et] Saumur, Degouy, 1849. Grand in-8 (172 X 270) demi-chagrin tête-de-nègre, dos lisse titré en long, fleuron doré en queue et tête, filet doré sur les plats, plats de la couverture conservés (reliure moderne) ; frontispice, 76 pages (dont faux-titre et titre).

EDITION ORIGINALE. BEAU PORTRAIT en frontispice lithographié par Constantin à Toulouse d'après Dutertre. Louis-Marie-Joseph-Maximilien CAFFARELLI DU FALGA, général républicain, né au Falga (Haute-Garonne) en 1756 et mort en Egypte en 1799. Il se distingua au passage du Rhin, sous le commandement de Kléber, mais eut peu de temps après la jambe gauche emportée par un boulet de canon, dans un combat sur les bords de la Nahe. La perte de ce membre ne l'empêcha point de faire partie de l'expédition d'Egypte (1798), en qualité de général de brigade. I1 eut une part honorable à la prise d'Alexandrie, ainsi qu'à tous les travaux scientifiques et militaires de cette glorieuse expédition. Il eut le bras fracassé par une balle devant Saint-Jean-D'acre et mourut des suites de l'amputation. Caffarelli fut non seulement un des meilleurs généraux de l'armée d'Egypte, mais ce fut aussi un savant, un philosophe, un spéculateur, un économiste, qui porta ses recherches sur les matières traitées plus tard par Fourier et Saint-Simon, mais dans un sens tout à fait différent. AGREABLE EXEMPLAIRE dans une bonne reliure moderne. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ANONYME].

HISTOIRE VERITABLE DE CE QUI S'EST PASSE A THOLOZE EN LA MORT DU PRESIDENT DURANTI, d'après deux relations contemporaines précédée d'une étude sur la Ligue.

1861 Toulouse, Abadie, 1861. In-12 (124 X 196) broché, couverture imprimée en deux couleurs ; 120 pages.

EDITION ORIGINALE. Tirage limité à 180 EXEMPLAIRES, celui-ci imprimé sur papier vert d'eau et contenant en frontispice la photographie du portrait du président Duranti. Petits défauts à la couverture, sinon bon exemplaire à grandes marges de cet ouvrage peu courant. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

APPIEN d'Alexandrie ou APPIAN, Alexandrin, historien grec.

DES GUERRES DES ROMAINS. Livres XI. Traduicts en françois par feu Maistre Claude de Seyssel [...]. Plus y sont adioustez deux livres, traduicts de grec en langue Françoise, par le seigneur des Avenelles.

1569 A Paris, Par Pierre du Pré, 1569. Deux parties reliées en un volume in-folio (233 X 341) vélin souple, titre calligraphié en tête du dos (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, titre orné d'une vignette avec la devise de l'imprimeur, (11) ff. de dédicace, table des chapitres et proème d'Appian, 294 feuillets ; 32 feuillets (dont titre). Ex-libris manuscrit sur la page de titre et sur le premier feuillet de dédicace "Carmeli Turnonis". Coutures de la reliure un peu lâches, accroc en tête du dos, angles des 20 premiers et des dix derniers feuillets cornés, léger manque de papier aux angles et en marge de la page de titre, infime travail de ver à la quasi totalité des feuillets, un peu plus marqué à quelques feuillets avec quelques pertes de lettres, mais ne nuisant quasiment jamais à la lecture de l'ouvrage. Erreurs de pagination, un feuillet interverti mais ouvrage COMPLET.

BELLE EDITION des onze livres de la guerre des romains imprimée par Fleury PREVOST ; elle est ornée d'initiales historiées, et c'est la seconde édition in-folio des oeuvres d'Appien. La traduction est due à Claude de SEYSSEL, historien français (Circa 1450-1520), évêque de Marseille puis archevêque de Turin. Imprimée précédemment à Lyon en 1544 par Antoine Constantin, on sait que cette traduction a été établi non sur l'original grec mais d'après la version latine de Pier Candido. La seconde partie de ce recueil, avec sa page de titre propre et une numérotation séparée, parait ici pour la première fois dans la traduction de Philippe des Avenelles ; elle est consacrée à l'Espagne (feuillets 2 à 20) et aux exploits d'Hannibal en Italie (feuillets 21 à 32). (BRUNET, I, 357) ; (GRAESSE, I, 170) ; (HARVARD, French 16th Century books, I, 30, pour l'édition de 1580). « Les renseignements qu'[Appien] nous donne jettent de grandes lumières sur l'histoire de son temps, et sur la géographie ancienne » (MICHAUD, II, 121). « Appien est impartial, exact, judicieux, élégant et clair » (Grand Larousse du XIXe, I, 513-4). Malgré les défauts annoncés, PLAISANT EXEMPLAIRE, d'un beau format, dans sa reliure d'origine en vélin souple. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ASCARGORTA (Antonio d').

PRÉCIS DE L'HISTOIRE D'ESPAGNE depuis les temps les plus reculés jusqu'au commencement de la révolution actuelle. [2 volumes].

1823 Paris, Fanjat aîné, juin 1823. Deux volumes in-8 (136 X 212) basane fauve flammée, dos lisse orné de dentelles et fleurons dorés, pièce de titre et pastille pour la tomaison de maroquin grenat, coupes filetées, tranches marbrées reliure de l'époque). Tome I : (2) ff. de faux-titre et titre, VI-448 pages, 1 carte gravée dépliante - Tome II : (2) ff. de faux-titre et titre, 432 pages. Coiffes des deux volumes et caisson supérieur du volume II restaurés, dos en partie brunis, rousseurs claires éparses. Ex-libris gravé collé sur le premier contreplat des deux volumes.

PREMIÈRE ÉDITION FRANÇAISE traduite de l'espagnol par M. L. G*** [Gebhart]. Elle contient une JOLIE CARTE gravée dépliante aux contours coloriés de l'Espagne et du Portugal par F. Delamarche et datée "1823". L'édition originale du texte avait paru en 1806 à l'Imprimerie royale de Madrid sous le titre "Compendio de la historia de Espana". Importante table analytique, des noms d'hommes et de lieux in fine. L'ouvrage provient de la bibliothèque de l'homme politique et diplomate espagnol José Vigil de QUINONES de LÉON (1788-1853), avec son bel ex-libris gravé et dessiné par Stern à Paris. (Palau, 18227). AGRÉABLE EXEMPLAIRE en reliure d'époque, complet de la carte, avec une intéressante provenance. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

AUDIN (M.).

HISTOIRE DE LA VIE, DES ECRITS ET DES DOCTRINES DE MARTIN LUTHER. Cinquième édition, revue et considérablement augmentée.

1845 Paris, L. Maison, 1845-1846. Trois volumes in-8 (223 X 144) demi-veau vert sombre, dos quatre nerfs ornés d'un filet doré perlé, caissons triple encadrement de filet doré ornés de dentelles et points dorés, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge (reliure de l'époque) ; Tome I : faux-titre, titre, XL-486 pages ; Tome II : faux-titre, titre, 527 pages ; Tome III : faux-titre, titre, 580 pages.

MANQUE l'atlas composé de gravures, cartes, fac-similé, etc. Des rousseurs, néanmoins BEL EXEMPLAIRE, à la reliure décorative. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

AUGUSTIN-THIERRY (A.).

LE PRINCE IMPERIAL.

1935 Paris, Grasset, 1935. Fort in-8 (137 X 207) broché, couverture illustrée ; 253 pages.

EDITION ORIGINALE. UN des 16 (n°5) EXEMPLAIRES numérotés sur vélin PUR FIL LAFUMA, seul tirage en grand papier. Exemplaire non coupé, strictement à l'état de neuf. RARE en grand papier. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

AVRILLION (Marie-Jeanne).

MÉMOIRES DE MADEMOISELLE AVRILLION, première femme de chambre de l'impératrice, sur la vie privée de Joséphine, sa famille et sa cour. [2 volumes].

1833 Paris, Ladvocat, 1833. Deux volumes in-8 (138 X 215) demi-basane fauve, dos lisse, double filet doré en place des nerfs, pièces de titre et de tomaison, tranches jaunes (reliure de l'époque). Tome I : (2) ff. de faux-titre et titre, portrait frontispice, VIII-391 pages ; Tome II : 452 pages dont faux-titre et titre, (1) f. dépliant de fac-similé de lettres de l'empereur. Ex-libris imprimé «M. Du Pui Belvèze ». Rousseurs claires, dos du second tome taché.

ÉDITION ORIGINALE ornée d'un portrait-frontispice gravé de l'impératrice Joséphine et d'un fac-similé de lettres de l'empereur. «Oeuvre de Villemarest, ces mémoires eurent un succès prodigieux et contribuèrent à renforcer la popularité de Joséphine. Selon Valérie Masuyer, la reine Hortense jugeait les mémoires de Mlle Avrillion assez exacts, la femme de chambre de Joséphine ayant dû collaborer avec Villemarest. Ces mémoires sont à Joséphine, ce que les mémoires de Constant sont à Napoléon ; ils présentent le même intérêt et appellent les mêmes réserves » (Tulard, 54). SÉDUISANT EXEMPLAIRE, en solide reliure de l'époque. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BADOGLIO (Maréchal).

COMMENTAIRES SUR LA CAMPAGNE D'ETHIOPIE. Préface de Bénito MUSSOLINI. Traduit de l'italien par Juliette Bertrand.

1937 Paris, Grasset, 1937. In-8 (140 X 210) broché, couverture illustrée d'une reproduction photographique ; 277 pages.

EDITION ORIGINALE de la traduction. UN des 21 EXEMPLAIRES numérotés sur vélin PUR FIL, deuxième papier après 5 Japon. Bien complet de la carte dépliante couleurs in fine et des 16 hors-texte tirés en hélio. BEL EXEMPLAIRE non coupé, à l'état de neuf. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARRAS - DURUY (George).

MÉMOIRES DE BARRAS, membre du Directoire, publiés avec une introduction générale, des préfaces et des appendices par George Duruy. [4 volumes].

1895 Paris, Hachette, 1895. Quatre volumes in-8 (147 X 222) demi-chagrin rouge, dos cinq nerfs, filets dorés, auteur, titre et tomaison dorés (reliure de l'époque). Tome I : portrait-frontispice sous serpente imprimée, LXXXIII-372 pages, 2 planches sous serpente imprimée - Tome II : portrait-frontispice sous serpente imprimée, XVI-543 pages, 1 planche sous serpente imprimée - Tome III : portrait-frontispice sous serpente imprimée, XXXVI-526 pages, 1 planche sous serpente imprimée - Tome IV : portrait-frontispice sous serpente imprimée, XXXII-548 pages, deux fac-similés d'autographes, dont l'un dépliant. Ex-libris «Robert Serres » collé sur le premier contreplat de chaque volume.

ÉDITION ORIGINALE de ces célèbres et importants mémoires. Elle est ornée de SEPT PLANCHES hors-texte de portraits en héliogravure sur vélin fort et sous serpentes imprimées ainsi que de trois fac-similés d'autographes, dont deux de Barras. Tome I : Ancien Régime - Révolution. Tome II : Le Directoire jusqu'au 18 fructidor. Tome III : Le Directoire du 18 fructidor au 18 brumaire. Tome IV : Consulat - Empire - Restauration - Index analytique. Le général BARRAS (1755-1829) est l'une des personnalités les plus contreversées de la révolution et de l'Empire. Jugé trop dangereux par Napoléon, il fut écarté de la vie politique sous le Consulat. (Tulard 82). BEL EXEMPLAIRE, frais et bien relié à l'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTOLE ou BARTHOLE.

BARTOLI COMMENTARIA in secundam digesti. Novi partem doctiss. viri Do. Petri Pauli Parisii Cardinalis admodum reverendi non paucis additionibus nuper illustrata, accurateque castigata.

1547 Sans nom d'éditeur [Compagnie des libraires de Lyon], Lugduni, 1547. In-folio (290 X 407) veau granité, dos six nerfs ornés, caissons dorés, pièces de titre et de tomaison maroquin marron, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées (reliure du XVIIe) ; un feuillet blanc, 264 feuillets chiffrés (dont titre), un feuillet blanc.

BELLE IMPRESSION LYONNAISE avec la vignette de titre gravée représentant un lion sur un semé d'abeilles et la devise "De Forti Dulcedo". Imprimé sur deux colonnes avec les notes en marges et de nombreuses lettrines gravées. Discrète signature manuscrite sur la page de titre "Ghens". Plusieurs erreurs dans la numérotation des feuillets ; léger travail de vers en fond de cahier à quelques feuillets avec atteinte de texte, mais sans gravité. BEL EXEMPLAIRE, frais. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BASVILLE (M. de).

MÉMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE LANGUEDOC, par feu M. de BASVILLE, intendant de cette Province.

1734 Amsterdam, Chez Pierre Boyer, 1734. In-12 (109 X 159) maroquin poli fauve, dos quatre nerfs surlignés d'un filet perlé, caissons dorés richement ornés, titre doré, date en queue, double encadrement de filet doré sur les plats, filet perlé sur les coupes (reliure postérieure) ; 334 pages (dont titre imprimé en rouge et noir) et deux tableaux dépliants. Manque de papier sans atteinte au texte dans la marge de la page 115.

ÉDITION ORIGINALE des mémoires du tristement célèbre intendant du Languedoc qui, par ses rigueurs et ses répressions, engendra l'insurrection générale des montagnards protestants et donna naissance à la guerre dite des Camisards, dans les Cévennes. Ces mémoires furent terminés vers 1698. L'auteur donne un état du Languedoc tel qu'il a pu l'observer durant les treize années de son service : la géographie et l'histoire, le Gouvernement, l'ordre intérieur et la province, les Droits du Roy, le commerce, les ouvrages faits ou à faire. Bien COMPLET des deux tableaux récapitulatifs dépliants : "Carte contenant le nombre d'ecclesiastiques, la quantité des Maisons religieuses et Couvents de plusieurs Ordres, & le nombre des Religieux qu'ils contiennent dans la Province de Languedoc." et "Recapitulation du produit du Commerce du dedans de la Province de Languedoc [...]". Nicolas de Lamoignon de BASVILLE (26 avril 1648 - 17 mai 1724), intendant du roi en Languedoc, vécut à Montpellier durant 33 années. Basville fut en Languedoc (1685-1718), comme auparavant en Poitou (1682-1685), le bras séculier du roi Louis XIV dans l'entreprise de "catholicisation" forcée des protestants. Aidé d'une trentaine de subdélégués, Basville appliquait la volonté royale sur les 23 diocèses des deux généralités que comprenait son intendance, celle de Montpellier et celle de Toulouse. A ce titre il devait contrôler des zones géographiques à forte densité de nouveaux convertis douteux ou de fanatiques protestants. On sait que, sous son autorité, la répression fut féroce. Basville reçut une éducation soignée des jésuites du Collège de Clermont (Paris) où il prononça en 1666 sa thèse ("Ex optica et astronomia selecta mathemata"). D'une certaine façon, Basville était donc un scientifique. Basville rédigea les "Mémoires pour servir à l'histoire de Languedoc" dans les années 1696-1697. Ils ont été publiés en 1734, soit dix ans après la mort de leur auteur. Ce travail a été écrit sur ordre du Roi à l'intention du duc de Bourgogne, un de ses proches héritiers. Il fait donc partie d'un ensemble de travaux fournis par les intendants pour la formation et l'information du duc de Bourgogne en réponse à un questionnaire assez précis défini par le duc de Beauvilliers. (Antoine de Falguerolles, "Basville, statisticien solitaire du Languedoc"). BEL EXEMPLAIRE, finement relié, probablement à la fin du XIXe siècle. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BASVILLE (M. de).

MÉMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE LANGUEDOC, par feu M. de BASVILLE, intendant de cette Province.

1734 Amsterdam, Pierre Boyer, 1734. In-12 (114 X 174) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce de titre, coupes et coiffes ornées (reliure de l'époque) ; 334 pages (dont titre imprimé en rouge et noir) et deux tableaux dépliants. Petit manque de cuir au caisson inférieur du dos, épidermures au second plat. Ex-libris manuscrit ancien au verso de la première garde.

ÉDITION ORIGINALE des mémoires du tristement célèbre intendant du Languedoc qui, par ses rigueurs et ses répressions, engendra l'insurrection générale des montagnards protestants et donna naissance à la guerre dite des Camisards, dans les Cévennes. Ces mémoires furent terminés vers 1698. L'auteur donne un état du Languedoc tel qu'il a pu l'observer durant les treize années de son service : la géographie et l'histoire, le Gouvernement, l'ordre intérieur et la province, les Droits du Roy, le commerce, les ouvrages faits ou à faire. Bien COMPLET des deux tableaux récapitulatifs dépliants : "Carte contenant le nombre d'ecclesiastiques, la quantité des Maisons religieuses et Couvents de plusieurs Ordres, & le nombre des Religieux qu'ils contiennent dans la Province de Languedoc." et "Recapitulation du produit du Commerce du dedans de la Province de Languedoc [...]". Nicolas de Lamoignon de BASVILLE (26 avril 1648 - 17 mai 1724), intendant du roi en Languedoc, vécut à Montpellier durant 33 années. Basville fut en Languedoc (1685-1718), comme auparavant en Poitou (1682-1685), le bras séculier du roi Louis XIV dans l'entreprise de "catholicisation" forcée des protestants. Aidé d'une trentaine de subdélégués, Basville appliquait la volonté royale sur les 23 diocèses des deux généralités que comprenait son intendance, celle de Montpellier et celle de Toulouse. A ce titre il devait contrôler des zones géographiques à forte densité de nouveaux convertis douteux ou de fanatiques protestants. On sait que, sous son autorité, la répression fut féroce. Basville reçut une éducation soignée des jésuites du Collège de Clermont (Paris) où il prononça en 1666 sa thèse ("Ex optica et astronomia selecta mathemata"). D'une certaine façon, Basville était donc un scientifique. Basville rédigea les "Mémoires pour servir à l'histoire de Languedoc" dans les années 1696-1697. Ils ont été publiés en 1734, soit dix ans après la mort de leur auteur. Ce travail a été écrit sur ordre du Roi à l'intention du duc de Bourgogne, un de ses proches héritiers. Il fait donc partie d'un ensemble de travaux fournis par les intendants pour la formation et l'information du duc de Bourgogne en réponse à un questionnaire assez précis défini par le duc de Beauvilliers. (Antoine de Falguerolles, "Basville, statisticien solitaire du Languedoc"). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BATIFFOL (Louis).

LA VIE DE PARIS SOUS LOUIS XIII. L'existence pittoresque des parisiens au XVIIe siècle. Avec une gravure hors-texte.

1932 Paris, Calman-Lévy, 1932. In-12 (134 X 194) broché ; 252 pages.

De la collection "Notre vieux Paris". UN des 200 (n°3) EXEMPLAIRES numérotés sur vélin du MARAIS, seul tirage sur beau papier. Exemplaire broché, non coupé, à l'état de neuf. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BAUDIER (Michel).

HISTOIRE DU MARESCHAL DE TOIRAS, où se voyent les effets de la valeur et de la fidélité : avec ceux de l'envie et de la jalousie de la Cour, ennemies de la vertu des grands hommes. Ensemble une bonne partie du Regne du Roy Louis XIII. Le pourtraict du Mareschal de Toiras, celuy des Monnoyes du cuivre, les Plans de Ré, & de Cazal, & plusieurs autres figures sont dans ce volume.

1644 Paris, Sebastien & Gabriel Cramoisy, 1644. In-folio (240 X 342 mm) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, tranches guillochées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (20) ff. dont titre-frontispice et titre, 253 pages, 1 carte dépliante, (1) page et (14) ff., 27 pages, (1) f. blanc. Reliure frottée avec manques, coins inférieurs renforcés anciennement, cernes de mouillure et taches à plusieurs feuillets, dernier feuillet blanc sali.

ÉDITION ORIGINALE, RARE, écrite par Michel BAUDIER (1589-1645), militaire, gentilhomme de la maison du roi, historien et orientaliste qui participa aux campagnes du maréchal de Toiras en Italie en 1632 et 1633, et au siège de Turin de 1640. Elle contient un TITRE-FRONTISPICE entièrement gravé, une page de titre imprimée en rouge et noir ornée d'une grande vignette gravée reproduisant la marque de l'imprimeur, un PORTRAIT à pleine page de "Jean de sainct Bonnet, seigneur de Toiras, Mareschal de France" gravé par Huret, un PLAN dépliant de l'ile de Ré, un PLAN à double page de la "Ville Citadelle & Siege de Cazal par le Marquis de Spinola, soustenu par le Sr de Thoiras", de TROIS TABLEAUX généalogiques à pleine page, d'une planche de monnaies gravées dans le texte, de bandeaux, lettrines historiées et culs-de-lampe. La dernière partie de l'ouvrage (27 pages) est constituée par la "Harangue funèbre pour Monsieur le Mareschal de Toiras". Jean Caylar d'Anduze de Saint-Bonnet, seigneur de TOIRAS (1585-1636), militaire et gentilhomme français, favori de Louis XIII, termina sa carrière maréchal de France. Il est passé à la postérité pour sa vaillance, sa fermeté et son intransigeance, notamment durant le siège de l'île de Ré en 1627 et celui de la ville de Casal (Italie) en 1630. Le maréchal de Toiras fut tué par une décharge d'arquebuse lors de l'attaque de la forteresse de Fontaneto d'Agogna, en Italie. (Saffroy, III, 49532 - Cioranescu, 10390 - Michaud, T. XLI, 637). BON EXEMPLAIRE, conservé dans sa reliure d'époque, usagée, mais au corps d'ouvrage dans l'ensemble en bel état. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BAUDRY (F.) - FOUCAULT (Nicolas-Joseph).

MÉMOIRES DE NICOLAS-JOSEPH FOUCAULT publiés et annotés par F. Baudry.

1862 Paris, Imprimerie Impériale, 1862. Grand in-quarto (239 X 286) demi-chagrin rouge, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés aux petits fers, titre doré, tête marbrée (reliure de l'époque) ; (2) ff. de faux-titre et titre, CLXXVII [177] pages d'introduction, 590 pages. Rousseurs éparses, plus marquées notamment aux premiers feuillets, léger manque de papier habilement reteinté au second plat.

EDITION ORIGINALE de la publication intégrale de ces mémoires manuscrits. Nicolas-Joseph FOUCAULT (1643-1721) fut intendant de Louis XIV pendant 32 années consécutives, de 1674 à 1706, à Montauban, Pau, Poitiers et Caen. Fils lui-même d'un conseiller d'état, il fut l'ami et la "créature" de Colbert. Ses mémoires renferment, sur les régions qu'il a administrées, notamment sur les conséquences de la révocation de l'édit de Nantes, les renseignements les plus précieux. Ils constituent enfin un appendice qui complètera heureusement la "Correspondance administrative sous le règne de Louis XIV", publiée par M. Depping. Ces mémoires, qui commencent par une rapide autobiographie, débutent véritablement en 1674 pour prendre fin en 1719. Bibliophile et collectionneur passionné, Nicolas-Joseph Foucault avait réuni une bibliothèque d’une exceptionnelle richesse. Bien avant sa mort, sa collection, qui contenait un grand nombre de manuscrits, avait été dispersée, au moins en partie. Outre les livres imprimés, la bibliothèque de l'Arsenal a recueilli près de trente-six volumes manuscrits. PLAISANT EXEMPLAIRE, imprimé sur papier vergé et conservé dans une solide reliure de l'époque au dos décoratif. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BEAUCHAMP (Alphonse de).

HISTOIRE DE LA CAMPAGNE DE 1814, et de la restauration de la monarchie française. Avec des pièces justificatives. [2 volumes].

1815 Paris, Le Normant, 1815. Deux forts volumes in-8 (148 X 215) demi-chagrin havane foncé, dos lisse entièrement orné de filets et dentelles dorés, fleurons dorés, pièce de titre chagrin ocre (reliure moderne). Tome I : XXVIII (dont faux-titre et titre)-644 pages, (1) f. d'errata ; Tome II : faux-titre et titre, 596 pages. Exemplaire non rogné, entièrement lavé.

EDITION ORIGINALE. BEL EXEMPLAIRE, dans une solide reliure moderne au dos très décoratif. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BENOIST (Charles).

LA MONARCHIE FRANCAISE. L'Oeuvre Royale.

1935 Paris, Dunod " Les Constructeurs ", 1935. In-12 (130 X 198) broché ; 171 pages.

EDITION ORIGINALE. UN des 400 EXEMPLAIRES numérotés sur vélin ALFAX NAVARRE, seul tirage sur beau papier après 2 exemplaires sur Japon. Une petite trace de choc sur le dos sinon bel exemplaire non coupé et non rogné, en parfait état. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BERGER DE XIVREY.

RECUEIL DES LETTRES MISSIVES DE HENRI IV publié par M. Berger de Xivrey. [7 volumes].

1843 Paris, Imprimerie Royale [puis Impériale], 1843-58. Sept volumes grand in-quarto demi-veau glacé bleu nuit, dos quatre nerfs plats filetés, filets gras et perlés, auteur, titre et tomaison dorés (reliure de l’époque). Tome I : XLI pages (dont faux-titre et titre), 710 pages, (1) f. de table, 2 fac-similés dépliants ; Tome II : (2) ff. de faux-titre et titre, VI pages, (1) f., 657 pages, 3 planches dépliantes ; Tome III : (2) ff. de faux-titre et titre, XXIII pages, (1) f., 877 pages, 2 planches dépliantes ; Tome IV : XXI pages (dont faux-titre et titre), 1077 pages, (1) f. de table des matières, 3 planches dépliantes ; Tome V : XVI-768 pages, (1) de table, 3 planches dépliantes ; Tome VI : XV-718 pages, 1 planche dépliante ; Tome VII : XVI-955 pages, (2) ff. de table et errata, 2 planches dépliantes. Rousseurs, parfois fortes, accroc à la coiffe inférieure du tome V, début de fente en queue du mors inférieur du tome VI.

ÉDITION ORIGINALE imprimée sur papier vergé et ornée de 16 PLANCHES dépliantes de fac-similés de lettres. Tome I : 1562-1584 - Tome II : 1585-1589 - Tome III : 1589-1593 - Tome IV : 1593-1598 - Tome V : 1599-1602 - Tome VI : 1603-1606 - Tome VII : 1606-1610. De la «Collection de documents inédits de l'Histoire de France ». Deux tomes supplémentaires, publiés par J. Guadet, paraîtront en 1872 et 1876. SÉDUISANT EXEMPLAIRE, bien relié à l'époque, CONDITION RARE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.