33 résultats

PIFTEAU (Benjamin) [Notice par].

ARS BENE MORIENDI. Reproduction photographique de l'édition xylographique du XVe siècle. Notice par Benjamin Pifteau.

1880 Paris, Delarue, sans date [vers 1880]. Grand in-quarto (255 X 333 mm) en feuilles sous chemise ocre imprimée, dos muet ; XI pages de faux-titre, titre et notice, 24 feuillets. Quelques piqûres et salissures en marge du premier plat de la couverture, petit manque dans l'angle inférieur gauche du premier plat de la couverture.

REPRODUCTION EN FAC-SIMILÉ D'UN OUVRAGE XYLOGRAPHIQUE DU XVe SIÈCLE. Cet "Art de bien mourir" ou "Ars bene moriendi", et dont sept ou huit éditions ont été conservées, fut un des ouvrages xylographiques les plus populaires. Il existe une édition française qui fut probablement le premier livre français imprimé. Cet ouvrage, gravé sur des planches de bois, se compose de vingt-quatre feuilles imprimées d'un seul côté, en caractères gothiques (et en latin) et encadrées de trois filets : deux feuilles de texte pour la préface ; onze feuilles de gravures et onze de texte explicatif. «La publication de cet ouvrage marque un progrès sensible dans la science de l'imprimerie : le texte se trouve complètement séparé du dessin, et le dessin lui-même est plus soigneusement exécuté. De plus, l'ouvrage, tout en restant une curiosité bibliographique, est aussi une source féconde de documents pour ceux qui étudient les moeurs, le costume et les idées du XVe siècle. Enfin il est un des monuments du cauchemar de mort qui pesa sur le Moyen âge, en attendant la Renaissance avec sa vie exubérante et le rire énorme de Rabelais. » (Notice). Le corps d'ouvrage de notre exemplaire est en très BEL ÉTAT, sans rousseurs, imprimé sur beau papier vergé à la forme, numéroté et probablement tiré à petit nombre : justification «A. N°110 ». NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

RICHEPIN (Jean).

LA CHANSON DES GUEUX. [Relié à la suite :] LA CHANSON DES GUEUX. Pièces supprimées.

1885 Paris, Maurice Dreyfous [et] Londres, Mackenzie Stuart and Ryde, 1885. Grand in-quarto (234 X 286 mm) demi-maroquin rouge vif à coins, dos quatre nerfs filetés, encadrement de quadruple filet doré dans trois compartiments, ornement à froid avec fleuron doré central, auteur et titre dorés, date en queue, filet doré sur les plats, tête dorée (Bernasconi) ; (2) ff. de faux-titre et titre, portrait-frontispice, 354 pages - portrait-frontispice, 24 pages. Quelques pointes de rousseurs en marge de la première gravure, sans gravité.

BELLE ÉDITION ornée en frontispice d'un portrait de l'auteur gravé à l'eau-forte par Henri Lefort et enrichie d'une SUITE DE 17 PLANCHES hors-texte gravée à l'eau-forte sur papier vergé dont 7 d'Eugène COURBOIN (1851-1922) et 10 de Maurice RIDOUART. Tirage limité à 600 exemplaires, celui-ci 1/100 numérotés sur vergé de HOLLANDE (n°104). L'ouvrage est précédé de deux préfaces de l'auteur dans lesquelles Richepin s'élève contre la condamnation de son livre, neuf ans auparavant, pour atteinte à la morale et aux bonnes moeurs avec emprisonnement de l'auteur et destruction de l'ouvrage. Sont reliées à la suite le supplément intitulé "PIÈCES SUPPRIMÉES", avec un avertissement de l'auteur. Il s'agit des pièces condamnées en 1876 et expurgées de l'édition de 1881 qui sont ici imprimées : les deux poèmes supprimés, "Ballade de joyeuse vie" et "Fils de fille", et les trois poèmes corrigés "Idylle de pauvres", "Frère, il faut vivre", et "Voyou". Cette édition est également ornée en frontispice du portrait à l'eau-forte de l'auteur par Henri Lefort. Tirage limité à 600 exemplaires, celui-ci 1/100 numérotés sur vergé de HOLLANDE (n°104). BEL EXEMPLAIRE, très bien relié par Bernasconi, au dos décoratif. (Vicaire, VI-1113). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAINT-PIERRE (Jacques-Henri Bernardin de).

PAUL ET VIRGINIE, suivi de LA CHAUDIERE INDIENNE, du CAFE DE SURATE, des VOYAGES DE CODRUS, par Bernardin de Saint-Pierre, avec un vocabulaire servant à l'explication du texte.

1837 Paris, Henriot, 1837. In-8 (133 X 213) demi-veau glacé fauve, dos quatre nerfs plats ornés d'un double filet doré et sertis de larges filets noirs, pièces de titre et de tomaison veau noir, roulettes et filets dorés en queue et tête du dos (reliure de l'époque) ; XVI (dont faux-titre et titre), 356 pages.

JOLIE EDITION ROMANTIQUE réalisée par l'imprimeur DECOURCHANT, située 1, rue d'Erfurth à Paris. Eclipsée par la fameuse édition Curmer parue un an après, elle n'en demeure pas moins d'une grande finesse de composition. Vignettes dans le texte, gravées sur bois par Lacoste fils et Guillaumot, Lesestre, Chevauchet, Loiseau, Cherrier, H. Faxardo, etc., d'après Laville, Trimolet, etc. (VICAIRE, VII, 68, pour l'édition de 1838 publiée aux "Bureaux de la Bibliothèque choisie" et imprimée à l'identique par Baudouin). Rousseurs claires éparses, néanmoins BEL EXEMPLAIRE, bien relié à l'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAND (George).

LÉGENDES RUSTIQUES. Dessins de Maurice Sand. Texte de George Sand.

1858 Paris, A. Morel et Cie, 1858. In-folio (288 X 395 mm) percaline violine, dos lisse muet, double encadrement avec écoinçons à froid sur les deux plats, auteur, titre et illustrateur dorés au centre du premier plat, grand fleuron à froid au centre du second plat, tranches dorées (reliure de l'éditeur) ; faux-titre, titre illustré, VII pages (table des matières, fac-similé d'une lettre de George Sand à Maurice Sand et avant-propos) ; 48 pages et 12 planches hors-texte. Percaline entièrement reteintée, quelques rares rousseurs.

ÉDITION ORIGINALE du texte et premier tirage du titre illustré et des DOUZE STUPÉFIANTES COMPOSITIONS dessinées par Maurice Sand. Elles ont été lithographiées par E. Vernier, tirées sur Chine en fond teinté ; le titre a été lithographié par Rambert. Maurice SAND (1823-1889), dessinateur et peintre, est le fils de George Sand dont il a adopté le pseudonyme. Ses dessins sont un curieux mélange de romantisme bizarre et de noirceur fantastique, tout en restant empreints d'une « charmante naïveté d'invention », selon l'expression de son maître Eugène Delacroix. CONTES D'INSPIRATION FANTASTIQUE, ces "Légendes Rustiques" se présentent comme un parcours en douze récits, chaque chapitre étant consacré à un lieu ou à un personnage mystérieux : loup-garou, pierres vivantes, moine des marais, lavandières infanticides, etc. Parallèlement au conte pour enfant, la lecture montre aussi combien ces légendes étaient le quotidien des habitants de la région, mêlant foi chrétienne apotropaïque et superstitions effrayantes. On retiendra notamment le chapitre dans lequel on apprend à distinguer les lubins des lupins, les lubins étant des « Esprits chagrins, rêveurs et stupides, [qui] passent leur vie à causer dans une langue inconnue, le long des murs des cimetières. En certains endroits on les accuse de s'introduire dans le champ du repos et d'y ronger les ossements. Dans ce dernier cas, ils appartiennent à la race des lycanthropes et des garous, et doivent être appelés Lupins ». L'intérêt de George Sand pour le fonds culturel et linguistique berrichon s'inscrit d'abord dans le développement de l'ethnographie nationale en Europe au XIXe siècle. En effet, dans un style et une langue qui évoquent le parler populaire sans jamais se laisser aller au pastiche, George Sand a recréé, avec respect et amour, des vieilles légendes du Berry, tour à tour drôles, étranges et naïves. Avec ce recueil, elle participait activement - aux côtés des romantiques, Nerval, Paul Lacroix et d'autres - au premier mouvement de sauvegarde de ce patrimoine culturel que représentaient les contes et les chansons populaires menacés d'oubli ; elle en révélait ainsi les profondes valeurs poétiques. (Séverine MARÉCHAL, "Les Beaux esprits se rencontrent". - Eric BORDAS, "Les Histoires du terroir à propos des Légendes Rustiques de George Sand". - VICAIRE, VII, 262). EXEMPLAIRE FRAIS de ce merveilleux album romantique, conservé dans son solide cartonnage éditeur. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SCARRON.

LE ROMAN COMIQUE publié par les soins de D. Jouaust avec une préface par Paul Bourget. Eaux-fortes par Léopold Flameng. [3 volumes].

1880 Paris, Librairie des Bibliophiles, Jouaust, 1880. Trois volumes in-12 (115 X 119) demi-maroquin poli marron à coins, filet doré sur les plats, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés aux petits fers, dentelle en queue et tête, auteur, titre et tomaison dorés, date et lieu d'édition dorés en queue, tête dorée, plats et dos de la couverture conservés (BRETAULT). Tome I : faux-titre, portrait frontispice en deux états, titre gravé, titre imprimé en rouge et noir, XXXII-250 pages, (1) f., 10 planches (dont 3 en deux états) ; Tome II : faux-titre, titre imprimé en rouge et noir, 228 pages, 12 planches (dont 4 en deux états) ; Tome III : faux-titre, titre imprimé en rouge et noir, 178 pages, 7 planches (dont 2 en deux états). Ex-libris "AM" dessiné et gravé par Aristide Marie collé sur le premier contreplat de chaque volume. Quelques pointes de rousseurs éparses.

JOLIE EDITION imprimée à petit nombre sur vergé de HOLLANDE à la forme et illustrée de 9 EAUX-FORTES (dont un portrait) dessinées par François FLAMENG et gravées par Léopold Flameng, ici en deux états dont un avant la lettre. Exemplaire ENRICHI de la suite de 12 GRAVURES sur papier vergé de Hollande, dont un titre, gravées par Monziès d'après les dessins d'Henri PILLE, et destinée à être jointe à l'édition publiée en 1880-81 par Alphonse Lemerre (MAGNE, 339 et VICAIRE, I, 606-607 pour l'édition Jouaust ; VICAIRE, I, 704 pour la suite de gravures Lemerre). BEL EXEMPLAIRE, très bien relié, au dos décoratif. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

TAINE (Henri).

VOYAGE AUX PYRENEES. Troisième édition illustrée par Gustave Doré.

1860 Paris, Hachette, 1860. In-8 (172 X 250) demi-chagrin havane, dos cinq nerfs filetés, caissons double encadrement de filet doré, auteur et titre dorés, date en queue, tête dorée sur témoins, plats et dos de la couverture conservés (Petitot) ; (1) f. blanc, VI (dont faux-titre et titre)-554 pages (dernière page chiffrée par erreur « 354 »), (1) f. (nom de l'imprimeur). Rousseurs claires éparses, essentiellement dans les marges. Dos à peine éclairci avec petites taches sombres sans gravité.

EDITION DEFINITIVE, en partie ORIGINALE, illustrée par Gustave DORE de 341 COMPOSITIONS gravées sur bois, dont 48 à pleine page. « Edition la plus recherchée » (Labarère). Un des TRES RARES EXEMPLAIRES imprimés sur vélin fort. Labarère précise n'en connaître que deux exemplaires. PREMIERE EDITION imprimée au format in-octavo, elle contient en premier tirage les 286 illustrations n'ayant pas paru dans l'édition de 1855. Le texte de cette édition a été remanié et augmenté, par rapport à celui de la deuxième édition. La couverture bleu ciel a été conservée en bel état. SEDUISANT EXEMPLAIRE, non rogné, dans une reliure signée de Lucien-Edouard PETITOT. Provenance : Paul Gavault puis Henri Thuile (ex-libris), n°485 de la vente de sa bibliothèque (28 avril 1976). (LABARERE, Essai de bibliographie pyrénéiste, II, 1568. - LEBLANC, Catalogue de l'oeuvre complet de Gustave Doré, 329). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

VIGNY (Alfred de).

CINQ-MARS ou une conjuration sous Louis XIII. [2 volumes].

1889 Paris, Collection Alphonse Lemerre, Maison Quantin, 1889. Deux volumes in-8 (167 X 233 mm) demi-maroquin bleu marine à coins, filet doré sur les plats, dos cinq nerfs perlés, compartiments entièrement ornés aux petits fers, deux guirlandes dorées en queue, auteur, titre et tomaison dorés, date en queue, tête dorée, plats et dos de la couverture conservés (V. CHAMPS). Tome I : faux-titre, frontispice, titre imprimé en rouge et noir orné d'une vignette, X pages, (1) f., 249 pages, 5 planches, (1) f. de table ; Tome II : faux-titre, titre imprimé en rouge et noir, 256 pages, 5 planches, (2) f. de table et marque de l'imprimeur.

ÉDITION illustrée d'un PORTRAIT de l'auteur dessiné et gravé à l'eau-forte par Gaujean et de 10 PLANCHES hors-texte gravées à l'eau-forte par Gaujean d'après Albert Dawant, ainsi que d'en-têtes, lettres ornées et culs-de-lampe par Emile Mas d'après Sébastien Leclerc. Tirage limité à 1 000 exemplaires numérotés sur vélin à la Cuve (n°576) ; il a été tiré en outre 100 exemplaires réimposés au format in-quarto. (VICAIRE, VII, 1055-56). SUPERBE EXEMPLAIRE, dans une reliure de belle facture et en PARFAIT ÉTAT de Victor CHAMPS, au dos finement orné et très décoratif. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

WISMES (Baron de).

LE MAINE HISTORIQUE, ARCHÉOLOGIQUE ET PITTORESQUE. Recueil des sites et des monuments les plus remarquables sous le rapport de l'art et de l'histoire, des départements entiers de la Sarthe et de la Mayenne, dessinés par le Baron de Wismes, lithographiés par les meilleurs artistes de Paris, et accompagnés d'un texte historique, archéologique et descriptif, [etc.] [2 volumes].

1856 Nantes, Typographie de Vincent Forest & Émile Grimaud [et] Paris, Imprimerie Lithographique d'Auguste Bry, sans date [circa 1856]. Deux volumes grand in folio (346 X 478 mm) demi-chagrin vert lierre, dos lisse cloisonné d'un triple filet doré, auteur, titre et tomaison dorés, premier plat de la couverture vert eau conservé en tête du second volume (reliure de l'époque). Volume I : (1) f. de titre, XL pages, 10 pages, (1) f. d'errata et supplément, 6 pp.-8 pp.-4 pp.-4 pp.-2 pp.-6 pp.-6 pp.-4 pp.-4 pp.-4 pp.-4 pp.-8 pp.-4 pp.-8 pp.-4 pp.-2 pp.-6 pp.-8 pp.-6 pp.-4 pp.-2 pp.-6 pp.-8 pp.-2 pp.-4 pp.-6 pp.-6 pp. [=136 pages] de descriptif des planches, 36 planches hors-texte montées sur onglets - Volume II : 2 pp.-12 pp.-2 pp.-6 pp.-8 pp.-12 pp.-6 pp.-8 pp.-6 pp.-4 pp.-2 pp.-14 pp.-6 pp.-4 pp.-6 pp.-4 pp.-4 pp.-4 pp.-4 pp.-6 pp. [=130 pages], 24 planches hors-texte montées sur onglets. Cernes marginaux de mouillure claire sans gravité, quelques rousseurs éparses.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage régionaliste paru en livraisons qui contient 60 BELLES PLANCHES lithographiées en camaïeu sur vélin fort d'après les compositions du baron de Wismes, dont un frontispice. Les lithographies, toujours animées, représentent les principaux sites et villes de la région, et ont été réalisées par Français, Leroux, Nanteuil et Mouilleron ; ils fondèrent avec Baron en 1843 la publication des "Artistes contemporains". Ces deux volumes contiennent la partie sur LE MAINE seule (Sarthe et Mayenne), une seconde partie sur l'Anjou ayant paru ultérieurement : Le Mans, Le Luart, Pescheseul, Bonnétable, Montmirail, La Tournerie, Fresnay-le-Vicomte, Le Lude, Mamers, le château de Courcelles-la-Suze, Sablé, La Flèche, abbaye de Solesmes, Courtanvaux, le château de Clermont-Gallerande, Malicorne, La Ferté-Bernard, Sainte-Suzanne, Ballon, L'Épau, Saint-Calais, Montflaux, Verdelle, La Flotte, Montfort-le-Rotrou, Sillé-le-Guillaume, Laval, Notre-Dame-d'Avénières, Château-Gonthier, Mayenne, Jublains, le rocher de Mézanger, Foulletorte, L'Ansaudière, Coulongé, Lassay, Notre-Dame de Charnay et Charnay-Ernée, Évron, Abbaye de Clermont, Craon, La Roë, Château de l'Écoublère, Saint-Ouen, Mortiercrolles. Le texte, rédigé sous la direction du baron de Wismes, est l'oeuvre de nombreux collaborateurs dont Léon de La Sicotière, l'associé du célèbre éditeur Auguste Poulet-Malassis. SÉDUISANT EXEMPLAIRE, frais dans l'ensemble, conservé dans sa solide reliure de l'époque et avec les planches d'un beau tirage. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.