45 résultats

[ANONYME].

HISTOIRE ABRÉGÉE DES PROVINCES-UNIES DES PAÏS-BAS, où l'on voit leurs progrès, leurs conquêtes, leur gouvernement, et celui de leurs compagnies en orient & en occident. Comme aussi les Hommes Illustres dans les Armes & les Savans dans les Lettres. Enrichie d'un grand nombre de figures.

1701 Amsterdam, Jean Malherbe, 1701. Grand in-8 étroit (197 X 314) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, titre doré, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (4) ff. de titre, préface, avis au relieur et errata, (1) carte dépliante, (4) planches dépliantes, (1) mappemonde dépliante, 109 pages, (1) page d'achevé d'imprimer, (1) f. de privilège, (1) f. blanc. Epidermures sur les plats, fentes aux mors, coiffes arrachées, coins élimés, ors du titre en grande partie effacés. Ex-libris manuscrit ancien biffé, cachet encre violette sur le premier feuillet blanc et le titre.

ÉDITION ORIGINALE en français de cette synthèse illustrée de l'histoire des Pays-Bas espagnols, également appelés Pays-Bas septentrionaux ou Pays-Bas du nord, et plus connus sous le nom de Provinces-Unies. La première partie de l'ouvrage contient 37 PLANCHES finement gravées sur les pages impaires, en regard du texte. Ces planches gravées en taille-douce sont composées de reproductions de médailles et de scènes historiques, notamment de batailles, qui embrassent une période allant du XVe siècle à la publication de l'ouvrage. La seconde partie de l'ouvrage est une succesion de 38 courtes biographies de «personnes illustres dans les armes et qui ont fait quelque action d'éclat qui a servi à l'établissement de la République des sept provinces-unies, ainsi que des Sçavants qui luy ont servi d'ornement ». L'ouvrage est par ailleurs bien COMPLET des SIX PLANCHES gravées dépliantes, montées sur onglets en tête de l'ouvrage. La première planche est une carte des "Dix-sept Provinces des Pays-Bas", les quatre suivantes des cartes historiques et chronologiques contenant notamment en médaillons les portraits des comtes de Flandre et de Hollande, ceux des rois d'Espagne, des princes d'Orange, etc., ainsi que la représentation des différents gouvernements de ces provinces dont celui de la Compagnie des Indes Orientales, enfin une mappemonde «pour connaître les progrès & les conquestes les plus remarquables des Provinces-Unies ainsi que celles des Compagnies d'Orient et d'Occident. Et les pays qu'elles possèdent dans l'un et dans l'autre hémisphère ». (Chadenat, 4897). AGRÉABLE EXEMPLAIRE de cet ouvrage peu courant, présenté dans sa reliure d'époque usagée mais toujours solide et au corps d'ouvrage en BEL ÉTAT. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ENCYCLOPÉDIE PANCKOUCKE].

RECUEIL DE PLANCHES DE L'ENCYCLOPÉDIE. PLANCHES DES PÊCHES. Explication de Cent Trente-Deux Planches des Pêches, à cause de Dix-Huit doubles. Concernant : I°. les Pêches aux Hameçons, Haims, &c. ; 2°. différentes sortes de Pêches ; 3°. les Pêches aux filets ; 4°. les Pêches de mer, de rivières, y compris les tableaux & vues relativement aux Pêches, &c.

1793 Paris, Panckoucke, 1793. Grand in-quarto (238 X 312) cartonnage d'attente gris-brun, pièce de titre papier (reliure de l'époque) ; 32 pages de faux-titre, titre et expication des planches, 114 planches (dont 18 à double page).

RECUEIL COMPLET DES 114 BELLES PLANCHES HALIEUTIQUES signées BENARD, dont 18 à double page, formant la XIVe partie des planches d'histoire naturelle de l'encyclopédie PANCKOUCKE. Les planches sont d'une grande fraîcheur, à belles marges, et toutes les planches à double page ont été montées sur onglet, le brochage les ayant ainsi laissé intactes. PLAISANT EXEMPLAIRE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[KLAUBER (Joseph Sebastian)].

PARAPHRASE DES LITANIES DE NOTRE DAME DE LORETTE, par un serviteur de Marie.

1781 Augsbourg, Frères Klauber, 1781. Grand in-12 (105 X 172 mm) maroquin vieux rouge, plats décorés d'un encadrement de triple filet doré avec fleurette aux coins et fleuron dans les angles, dos lisse, filet doré serti de dents de rat en place des nerfs, compartiments ornés aux petits fers, fleuron central, frise dorée en queue, pièce de titre maroquin vert sapin, coupes et coiffes filetées, chasses ornées d'une roulette dorée, tranches dorées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, frontispice, titre, 144 pages, 56 planches hors-texte. Petit manque de papier dans l'angle inférieur ou supérieur des pages 7/8 et107/108, sans atteinte au texte.

ÉDITION ORIGINALE DE CE BEAU LIVRE D'EMBLÈMES RELIGIEUX. La composition des gravures apparente cet ouvrage aux livres d'emblèmes du XVIe et XVIIe siècles. Chaque gravure représente Marie et contient un titre à la fois explicatif et litanique : Rosa Mystica, Sancta Maria, Mater Christi, Mater Divinae Gratiae, Mater Purissima, Mater Castissima, etc. qui s'ouvre sur une ekphrasis de l'emblème, cette description permettant de rendre l'image vivante, puis prend par la suite une forme de prière. Des citations bibliques sont d'ailleurs intégrées dans le corps de l'emblème. 57 MAGNIFIQUES PLANCHES hors-texte gravées en taille-douce sur vergé fort. Ce sont les frères Johann Baptist et Joseph Sebastian KLAUBER qui les ont dessinées et gravées; ils possédaient une maison d'édition d'estampes et de livres illustrés à Augsbourg, en Bavière. LA CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS : les litanies de Lorette, ou litanies de la Sainte Vierge, sont une longue série d'invocations à la Vierge Marie. Elles énumèrent toutes ses qualités religieuses, et l'Église recommande de dire ces litanies après le rosaire. Le mois de mai, qui est le mois de Marie, est un temps opportun pour les prier, mais Léon XIII les avait spécialement recommandées pour le mois d'octobre. Ces litanies sont préconisées pour les gens en situation difficile, les persécutés, les opprimés, les prisonniers, les malades, qui peuvent invoquer Notre-Dame ainsi. CES LITANIES SONT D'ORIGINE MYSTÉRIEUSES, et de nombreux panégyriques et d'écritures ascétiques ont été composés pour élucider ce mystère. Certains émettent l'hypothèse que ces longues invocations n'ont pas d'origine biblique, mais viennent plutôt de la poésie latine médiévale. On pense que leur histoire est liée à celle de la Sainte Maison de Lorette ou Maison de Nazareth, qui fut légendairement transportée depuis la Terre Sainte vers l'habitation d'une femme appelée Lorette. BEL EXEMPLAIRE en maroquin décoré du temps. (Provenance: «De la Bibliothèque de Mr. Guyot Aîné, imprimeur à Orléans» (ex-libris collé sur le premier contreplat) - Bibliographie:Thieme-B. XX, 412 - Pas dans Chatelain ni Paultre). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[MONNET (Jean)] - [COLLÉ (Charles)].

ANTHOLOGIE FRANÇOISE, ou chansons choisies, depuis le 13e siècle jusqu'à présent. [Et] CHANSONS JOYEUSES, mises au jour par un ane-onyme, onissime. [4 volumes].

1765 Sans lieu ni nom d'éditeur, 1765 [pour les trois premiers volumes], et Paris, Londres et Ispahan, Imprimerie de l'Académie de Troyes [Paris, Barbou], 1765 [pour le quatrième et dernier volume]. Quatre volumes grand in-12 (124 X 188) maroquin rouge vif, encadrement de triple filet doré sur les plats, dos cinq nerfs ornés de filets perlés, caissons dorés ornés aux petits fers, titre et tomaison dorés, date en queue, coupes et coiffes filetées, dentelle intérieure dorée, tranches dorées sur marbrure (Chambolle-Duru). Tome I : portrait frontispice, 7 pages, (1) page d'explication des figures, 1 planche hors-texte, 64 pages, 1 planche hors-texte, 318 pages - Tome II : frontispice, (2) ff. de faux-titre et titre, 317 pages - Tome III : frontispice, (2) ff. de faux-titre et titre, 320 pages - frontispice, (2) ff. de faux-titre et titre, 317 pages - Tome IV : titre illustré, (2) ff. de faux-titre et titre, 80 et 16 pages, (1) f., 110 pages. Deux ex-libris gravés collés sur les contreplats.

ÉDITION ORIGINALE de cette anthologie de la chanson française en trois volumes, complétée par un quatrième volume de Charles Collé qui manque souvent, intitulé "Chansons Joyeuses". Cette anthologie est illustrée d'un PORTRAIT de l'auteur gravé hors-texte par Saint-Aubin d'après Cochin et de QUATRE FIGURES hors-texte gravées en taille-douce par Le Mire d'après Gravelot. Elle est précédée d'un important "Mémoire Historique sur la chanson en général, et en particulier sur la chanson françoise" (64 pages), par Meusnier de Querlon. Chaque chanson contient la musique notée. Le complément "Chansons Joyeuses" contient un titre frontispice par Gravelot, gravé par Née. (Barbier, I, 208 à 209, 561 - Cohen, 723). EXEMPLAIRE de Sir David Lionel SALOMONS (1797-1873), figure de proue au XIXe siècle de la lutte pour l'émancipation des juifs dans le Royaume-Uni. Il fut la première personne de confession juive à être nommée maire de la ville de Londres, et l'une des deux premières personnalités juives à servir à la Chambre des Communes britannique ; l'exemplaire a été acquis ensuite par l'entrepreneur de travaux publics Jean HERSENT (1862-1940). MAGNIFIQUE EXEMPLAIRE en maroquin uniforme de Chambolle-Duru, en tous points parfaits. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ANONYME].

LES BALLONS AÉROSTATIQUES, ou Recueil de divers écrits qui ont paru sur cette célèbre découverte.

1784 [Paris, Chez les Libraires, 1784]. In-8 (128 X 204) basane fauve marbrée, plats décorés d’un encadrement de roulette dorée, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre cuir vert, coupes et coiffes ornées, tranches jaspées (reliure de l’époque); frontispice illustré, 156 pages, 2 planches hors-texte. Epidermures sur les plats avec encadrement doré en partie effacé sur les plats, coins émoussés.

ÉDITION ORIGINALE de ce rare et important ouvrage: c’est l'un des premiers traitants de l'aérostation. Il contient 3 PLANCHES gravées hors-texte, d'un beau tirage, représentant: "L'Expérience de Lyon du 19 Janvier 1784" (Frontispice) – "L'Expérience du Château de la Muette, 21 Novembre 1783" - "L'Expérience des Tuileries, 1er Décembre 1783". L'ouvrage relate notamment l'expérience des frères Montgolfier du 5 juin 1783. PLAISANT EXEMPLAIRE. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

AVILER (C. A. d').

COURS D'ARCHITECTURE qui comprend les ordres de Vignole, avec des commentaires, les Figures et les Descriptions de ses plus beaux Bâtiments, et de ceux de Michel-Ange, des instructions et des préceptes, et plusieurs nouveaux Desseins concernant la distribution et la Décoration, la Matière et la Construction des Edifices, la Maçonnerie, la Charpenterie, la Couverture, la Serrurerie, la Menuiserie, le Jardinage, et généralement tout ce qui regarde l'Art de Bastir.

1760 Paris, Charles-Antoine Jombert, 1760. Grand in-quarto (227 X 292 mm) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, guirlandes en queue, pièce de titre maroquin ocre, tranches rouges (reliure de l'époque); frontispice, LVI-447 pp., (1) p. de privilège, 80 planches hors-texte. Usures et légers manques aux coiffes, coins élimés, fente de 3 cm en tête des mors. Tampon encre bleue d'un établissement jésuite et signature autographe «Reynard » en marge du titre.

ÉDITION DÉFINITIVE enrichie de nouvelles planches, revue et augmentée de plusieurs dessins et d'un grand nombre de remarques. Elle succède aux éditions de 1750 et 1756. BELLE PUBLICATION de ce CÉLÈBRE RECUEIL, longtemps considéré comme le meilleur traité d'architecture. Elle est ornée d'un frontispice gravé par Le Bas d'après Bouchardon, de 80 PLANCHES gravées hors-texte, dont de nombreuses dépliantes, ainsi que de 102 planches gravées dans le texte, la plupart à pleine page. (COHEN, 108). AGRÉABLE EXEMPLAIRE dans sa reliure d'époque en veau. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTHÉLEMY (Jean-Jacques).

VOYAGE DU JEUNE ANACHARSIS EN GRÈCE, dans le milieu du quatrième siècle avant l'ère vulgaire. Quatrième édition. [7 volumes de texte et un atlas].

1799 Paris, Didot jeune, an septième [1799]. Sept volumes in-8 (140 X 220 mm) et un atlas in-folio (272 X 440 mm) maroquin bleu-vert à grain long, encadrement de large dentelle dorée et roulette à froid sur les plats, dos cinq nerfs plats ornés et sertis de filets dorés, fleurons à froid et dorés dans les compartiments, guirlandes en queue et tête, coupes et coiffes ornées, bordure intérieure à froid dans un encadrement de filets dorés, tranches dorées (Simier, relieur du roi). Tome I : VIII pages, portrait frontispice, CLII pages, 367 pages - Tome II : (1) f. blanc et (2) ff. de titre et table des chapitres, 517 pages - Tome III : (1) f. blanc et (2) ff. de titre et table des chapitres, 496 pages - Tome IV : VIII pages, 507 pages, (1) f. blanc - Tome V : VIII pages, 495 pages, (1) f. blanc - Tome VI : VIII pages, 454 pages, (1) f. blanc - Tome VII : VIII pages, 552 pages, (1) f. blanc - ATLAS : portrait, 56 pages, IV pages, (1) f. d'explication des médailles, 1 planche de médaille au format grand in-octavo (206 X 280 mm), 36 planches. Ex-libris non identifié : cachet héraldique encré sur les faux-titre des volumes de texte et de l'atlas. Décolorations et quelques frottements et défauts d'usage aux reliures, coiffes de l'atlas habilement restaurées et ses gardes renouvelées, les tomes II et III ont été reliés sans les faux-titre, le tome I sans le premier feuillet blanc.

QUATRIÈME ÉDITION, la dernière revue et augmentée par l'auteur, la plus complète et l'une des plus belles de ce récit de voyage imaginaire servant de prétexte à une excellente histoire de la Grèce antique. Elle a été réalisée sur les presses de DIDOT jeune. UN DES CINQUANTE EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS ET IMPRIMÉS SUR PAPIER VERGÉ DE HOLLANDE (n°31), seul tirage de luxe. L'atlas contient 36 PLANCHES de cartes et vues gravées sur cuivre, les délimitations de 9 cartes ayant été coloriées. Ce tirage de luxe est enrichi dans l'atlas de DEUX PORTRAITS de l'abbé Barthélemy : un en frontispice par Langlois d'après le buste d'Houdon et l'autre dans une planche hors-texte au format grand in-octavo insérée avant le feuillet d'explication des médailles dessiné et gravé par A. Saint-Aubin d'après la médaille de Duvivier. L'atlas comporte également 50 pages d'analyse critique des cartes de J. D. Barbié du Bocage, deux pages d'une note relative à la planche représentant les deux frontons du Parthénon, quatre pages d'une pièce en vers adressée par Fontanes à l'abbé Barthélemy et une page de description des médailles. La table annonce 40 planches numérotées, mais la "Carte générale de la Grèce avec ses colonies", qui forme le n°1 de l'atlas, n'a été publiée qu'en 1811, et manque conséquemment aux exemplaires reliés avant cette date. Notre exemplaire a également été relié sans la planche n°2 intitulée "Carte particulière de la Grèce et de ses Iles", et les planches 30 et 31 qui représentent respectivement la "Carte de la Messénie" et la "Carte de la Laconie et de l'île de Cythère". Le premier volume de texte contient en frontispice un PORTRAIT de Barthélemy dessiné d'après nature et gravé par Aug. Saint Aubin. Jean-Jacques BARTHÉLÉMY (1716-1795), savant littérateur de l'Académie française, archéologue et numismate, mit près de trente années à préparer son ouvrage à la prodigieuse érudition sur l'ancienne civilisation grecque. Cet ouvrage, publié une première fois en 1788, lui fut inspiré par un voyage qu'il fit en Italie en 1755, au cours duquel les souvenirs de l'antiquité classique, ravivée par le vif intérêt archéologique des fouilles de Pompéï, s'imposèrent à son esprit jusqu'à faire revivre pour lui en une résurrection idéale ce monde lointain. Le succès du "Voyage du jeune Anacharsis", véritable somme des connaissances du XVIIIe siècle sur la Grèce antique, contribua à développer le goût de l'Antique en France et en Europe et à diffuser le goût néoclassique. Gérard Oberlé souligne dans sa notice de la "Bibliothèque bachique" que cet ouvrage contient notamment de nombreuses informations très précieuses concernant les moeurs et la vie civile des athéniens, les fêtes, les grandes Dionysiaques, le culte de Bacchus, les repas, les moeurs de table, les plats, les boissons, de longues listes de nourritures avec leurs provenances, les cuisiniers, les recettes, des informations sur divers vins de Grèce et des îles, les fêtes des Spartiates, les fêtes et mystères d'Eleusis, l'agriculture, etc. (Brunet, I, 674 - Oberlé, "Une Bibliothèque bachique", 10 - Laffont-Bompiani, "Dictionnaire des oeuvres", IV, 720 - Fléty, 162). SPLENDIDE EXEMPLAIRE en grand papier, au corps d'ouvrage sans rousseurs, dans une reliure uniforme en maroquin décorée de René Simier, dit «Simier Père », qui fut «relieur du roi » sous la Restauration, CONDITION RARE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTOLI (Pietro Santi).

GLI ANTICHI SEPOLCRI, ovvero Mausolei Romani, ed Etruschi trovati in Roma, ed in altri luoghi celebri ; nelli quali si contengono molte erudite Memorie : raccolti, disegnati, ed intagliati da Pietro Santi Bartoli.

1768 Roma, Licenza de Superiori, 1768. In-folio (250 X 349 mm) demi-basane à coins, dos lisse orné de guirlandes dorées en place des nerfs, compartiments ornés d'un fleuron doré, pièce de titre, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (2) ff. blancs, 14 pages, 113 planches (dont deux à double page). Coiffe supérieure restaurée, quelques pointes de rousseurs claires, petit manque de papier dans la marge de l'angle inférieur droit de deux planches, sans atteinte aux gravures.

ÉDITION contenant 113 PLANCHES gravées sur cuivre, dont deux à double page, du peintre et graveur à l'eau-forte italien Pietro Santi BARTOLI (1635-1700). Elles représentent des plafonds peints et des mosaïques découvertes dans les fouilles de la Villa Corsini à Rome, des tombeaux et mausolées de la région dont le tombeau de Caecilia Metella, la Pyramide de Caïus Cestius, et le mausolée d'Hadrien (le Castel San Angelo). Les planches, gravées sur papier vergé fort, sont d'un beau tirage. PLAISANT EXEMPLAIRE, en BEL ÉTAT. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BAUDIER (Michel).

HISTOIRE DU MARESCHAL DE TOIRAS, où se voyent les effets de la valeur et de la fidélité : avec ceux de l'envie et de la jalousie de la Cour, ennemies de la vertu des grands hommes. Ensemble une bonne partie du Regne du Roy Louis XIII. Le pourtraict du Mareschal de Toiras, celuy des Monnoyes du cuivre, les Plans de Ré, & de Cazal, & plusieurs autres figures sont dans ce volume.

1644 Paris, Sebastien & Gabriel Cramoisy, 1644. In-folio (240 X 342 mm) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, tranches jaspées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (20) ff. dont titre-frontispice et titre, 253 pages, 1 carte dépliante, (1) page et (14) ff., 27 pages, (1) f. blanc. Reliure frottée avec manques, coins inférieurs renforcés anciennement, cernes de mouillure et taches à plusieurs feuillets, dernier feuillet blanc sali.

ÉDITION ORIGINALE, RARE, écrite par Michel BAUDIER (1589-1645), militaire, gentilhomme de la maison du roi, historien et orientaliste qui participa aux campagnes du maréchal de Toiras en Italie en 1632 et 1633, et au siège de Turin de 1640. Elle contient un TITRE-FRONTISPICE entièrement gravé, une page de titre imprimée en rouge et noir ornée d'une grande vignette gravée reproduisant la marque de l'imprimeur, un PORTRAIT à pleine page de "Jean de sainct Bonnet, seigneur de Toiras, Mareschal de France" gravé par Huret, un PLAN dépliant de l'ile de Ré, un PLAN à double page de la "Ville Citadelle & Siege de Cazal par le Marquis de Spinola, soustenu par le Sr de Thoiras", de TROIS TABLEAUX généalogiques à pleine page, d'une planche de monnaies gravées dans le texte, de bandeaux, lettrines historiées et culs-de-lampe. La dernière partie de l'ouvrage (27 pages) est constituée par la "Harangue funèbre pour Monsieur le Mareschal de Toiras". Jean Caylar d'Anduze de Saint-Bonnet, seigneur de TOIRAS (1585-1636), militaire et gentilhomme français, favori de Louis XIII, termina sa carrière maréchal de France. Il est passé à la postérité pour sa vaillance, sa fermeté et son intransigeance, notamment durant le siège de l'île de Ré en 1627 et celui de la ville de Casal (Italie) en 1630. Le maréchal de Toiras fut tué par une décharge d'arquebuse lors de l'attaque de la forteresse de Fontaneto d'Agogna, en Italie. (Saffroy, III, 49532 - Cioranescu, 10390 - Michaud, T. XLI, 637). BON EXEMPLAIRE, conservé dans sa reliure d'époque, usagée, mais au corps d'ouvrage dans l'ensemble en bel état. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BELON DU MANS (Pierre).

LES OBSERVATIONS DE PLUSIEURS SINGULARITEZ ET CHOSES MEMORABLES, trouvées en Grèce, Asie, Judée, Egypte, & autres pays estranges, rédigées en trois livres, par Pierre Belon du Mans. Reveuz de nouveau & augmentez de figures. Catalogue contenant les plus notables choses, est en la page suyvante.

1588 A Paris, Chez Hierosme de Marnef & la veufve Guillaume Cavellat, 1588. Petit in-quarto (165 X 222) veau marbré, double filet doré et guirlande dorée en place des nerfs, caissons dorés, pièce de titre maroquin grenat, encadrement de filet noir sur les plats, coupes filetées, tranches rouges (reliure XVIIIe) ; (1) f. blanc, titre, (11) ff. (épitre, préface, table et portrait), 468 pages, (1) f. (achevé d'imprimer et marque de l'imprimeur). Restaurations à deux angles et un mors. Exemplaire un peu court de marge en tête mais sans atteinte au texte, infime travail de vers dans la marge inférieure des premiers feuillets, à peine visible ; cerne de mouillure claire dans la marge inférieure des cinq premiers feuillets, minuscule manque de papier en pied des deux premiers feuillets (feuillet blanc et titre).

INTÉRESSANTES RELATIONS DE VOYAGES À CARACTÈRE SCIENTIFIQUE, dues à Pierre BELON (1517-1564). Il s'agit de la SEULE EDITION de ce texte imprimée en lettres rondes. Elle est illustrée d'un portrait, de 42 gravures sur bois dans le texte et de 2 cartes à pleine-page (Abydus & Alexandrie). MANQUE, comme souvent, la carte dépliante des îles de Lemnos et du mont Athos qui n'apparait pas dans les autres éditions. Pierre BELON, célèbre naturaliste français, dont les travaux sur les poissons et les oiseaux sont à l'origine de l'anatomie comparée, rapporte avec beaucoup d'agrément des observations intéressantes sur les pays qu'il visite et les curiosités qu'il rencontre, qu'il s'agisse de la faune, de la flore, ou des habitants. Pierre BELON rêvait d'un voyage scientifique en Orient. Grâce à la protection et l'appui financier du Cardinal de Tournon, il put quitter la France en 1546. Il visita successivement la Grèce, l'île de Crète, Constantinople, l'île de Lemnos, la Thrace, la Macédoine, l'Asie Mineure, les îles de Chio, de Samos, de Rhodes, l'Egypte, la Palestine et la Syrie. Ce voyage, qui dura trois années, inspira la verve de Ronsard, pour lequel il prit les proportions et l'importance d'une exploration générale du globe. A son retour (1549), Belon consigna les résultats de son voyage dans un OUVRAGE REMARQUABLE, "Les Observations de plusieurs singularitez et choses mémorables [etc.]", qu'il publia en 1553 à Paris, chez Gilles Corrozet. L'auteur y donne des figures de plusieurs espèces d'oiseaux, de quadrupèdes et de reptiles (cinq gravures de serpents) ; il y représente la civette, l'ichneumon (rat de pharaon), le caméléon, le mouflon, un singe appelé "tartarin", le crocodile, le tatou, la girafe, etc. On y trouve, en outre, des détails curieux et exacts sur la géographie, sur les mœurs et les coutumes des peuples des pays qu'il a visités. Son ouvrage était, à l'époque de sa parution, l'OUVRAGE FRANCAIS LE PLUS DOCUMENTE SUR LE LEVANT. (Graesse, I, 331 - Brunet, I, 762 - Larousse, 524). BEL EXEMPLAIRE, frais, au corps d'ouvrage sans rousseurs. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BOILEAU (Nicolas, dit BOILEAU-DESPRÉAUX).

OEUVRES DE M. BOILEAU DESPRÉAUX. Nouvelle édition, avec des Eclaircissemens Historiques donnés par lui-même, & rédigés par M. Brossette ; augmentée de plusieurs Pièces, tant de l'Auteur, qu'aïant rapport à ses ouvrages ; avec des Remarques & des Dissertations Critiques. Par M. de Saint-Marc. [5 volumes].

1747 Paris, David et Durand, 1747. Cinq volumes in-8 (127 X 184 mm) veau fauve marbré, encadrement de triple filet doré sur les plats, armes frappées or au centre, dos lisse cloisonné et fleuronné, pièce de titre maroquin grenat, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (Reliure de l'époque). Tome I : portrait-frontispice, LXXX-488 pages - Tome II : (5) ff., 492 pages - Tome III : (4) ff., 536 pages - Tome IV : (3) ff., 591 pages, (1) page d'achevé d'imprimer - Tome V : XXII-676 pages, (1) f. d'approbation et privilège. Restaurations à la reliure, rousseurs éparses.

ÉDITION COLLECTIVE ILLUSTRÉE EN PARTIE ORIGINALE, LA PLUS COMPLÈTE À CETTE DATE. Elle est accompagnée des Remarques de Claude Brossette, rétablies dans leur texte exact et augmentées par Charles-Hugues de Saint-Marc. Le texte et l'orthographe reproduisent ceux de l'édition de 1701, la dernière revue par Boileau. «Édition illustrée très recherchée pour son aspect et son format agréables » selon Cohen. Un portrait de Boileau gravé par Daullé d'après Rigaud, 5 fleurons sur les titres par C. Eisen, dont 3 gravés par C. Boucher, 38 vignettes dessinées par C. Eisen, gravées par Aveline, de La Fosse ou non signées, 22 culs-de-lampe non signés, à l'exception de deux portant le nom de Mathey et 6 belles figures pour le "Lutrin", non signées, mais de Cochin. EXEMPLAIRE AUX ARMES DE LA FAMILLE DE MAY, avec la légende «Bibliothèque de Mr. & Md. de May ». Madame de May fut la nourrice du duc d'Anjou, plus tard Philippe V d'Espagne ; son mari, Nicolas Rouillé ou Rouilliers, en avait été le valet de chambre. Ils achetèrent en 1718 la seigneurie de Chatou et de Montesson. (Cohen, 168 - Magne, 605 - Tchémerzine, I-773 à 775 - OHR, 313). SÉDUISANT EXEMPLAIRE en reliure armoriée. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BROEKHUIZEN (Jean Van), en latin BROUKHUSIUS (Janus).

JANI BROUKHUSII POEMATUM LIBRI SEDECIM.

1711 Amstelaedami [Amsterdam], Excudit Franciscus Halma, 1711. In-quarto (208 X 258) maroquin vert, triple encadrement de filet doré sur les plats, filets dorés en place des nerfs, urnes dorées dans les compartiments, coupes filetées, tranches jaunes (reliure de lépoque) ; (1) f. blanc, frontispice gravé, titre avec vignette gravée, 10 ff. (dédicace, préface et élégie), 502 pages, (14) pp. (index), (2) ff. blancs.

ELEGANTE EDITION de ce recueil de poésie en hollandais. Elle est illustrée de 59 GRAVURES du dessinateur et graveur hollandais Jan GOEREE (1670-1781), dont un frontispice hors-texte, une vignette dans le titre, trois bandeaux, 54 vignettes dans le texte et des lettrines. Jean Van BROEKHUIZEN (Amsterdam, 1640-1707) est un poète et érudit hollandais dont les oeuvres sont rares. Après avoir reçu une bonne éducation littéraire, il resta quelque temps chez un apothicaire, puis il prit du service, devint lieutenant, fut envoyé en Amérique sur la flotte de Ruyter en 1674, et revint en Hollande l'année suivante. Se trouvant à Utrecht, il prit part à un duel et encourut pour ce fait la peine de mort ; mais, grâce à l'intervention du savant Groevius, il fut sauvé. Après avoir été quelque temps capitaine dans la milice à Amsterdam, Broekhuizen se retira à Amstelveen où il passa les dernières années de sa vie, se livrant entièrement alors à son goût pour la littérature. Outre ses "Poésies latines", publiées à Utrecht (1684), on a de lui des "Poésies hollandaises" très élégantes, mais peu nombreuses, ainsi que des éditions de Properce, de Catulle, de Sannazar, etc. BEL EXEMPLAIRE, grand de marges, dans un beau maroquin du temps. (Brunet, Manuel de l'amateur, VI, 13029). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CALMET (Dom Augustin) - VENCE (Abbé de).

SAINTE BIBLE EN LATIN ET EN FRANÇOIS, avec des notes littérales, critiques et historiques, des préfaces et des dissertations, tirées du Commentaire de Dom Augustin Calmet, Abbé de Senones, de M. l'Abbé de Vence, et des Auteurs les plus célèbres ; pour faciliter l'intelligence de l'Écriture Sainte. Ouvrage enrichi de Cartes Géographiques et de figures.

1779 Toulouse, Sens [et] Nismes, Gaude, 1779-80. Dix-sept volumes in-8 (140 X 211 mm) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs, caissons ornés de fers dorés, large palette en queue, coiffes filetées, coupes ornées d'une roulette dorée, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : XV pages, (1) page de table, 950 pages, 6 planches dépliantes (3 figures et 3 cartes) - Tome II : VII pages, (1) page de table, 890 pages, 9 planches dépliantes (2 cartes et 7 figures) - Tome III : V pages, (1) page de table, 762 pages, 3 planches dépliantes (3 cartes) - Tome IV : IV pages, 856 pages, 13 planches dépliantes (1 carte et 12 figures) - Tome V : V pages, (1) page de table, 880 pages, 2 tableaux dépliants - Tome VI : VIII-858 pages, une carte et 2 tableaux dépliants - Tome VII : VIII-906 pages, une planche dépliante (figure) - Tome VIII : VI-986 pages - Tome IX : IX pages, (1) page de table, 861 pages - Tome X : VII pages, (1) page de table, 936 pages - Tome XI : VIII-832 pages, 1 planche dépliante (1 figure) - Tome XII : XII-902 pages - Tome XIII : XII-883 pages, 1 carte dépliante - Tome XIV : VIII-669 pages - Tome XV : VII pages, (1) table des pièces, 867 pages, 1 carte dépliante - Tome XVI : VIII-935 pages - Tome XVII : XIII pages, (1) page, 94-192-140-68-308-62-20 pages, (1) f. d'errata et table, 1 planche dépliante de caractères phéniciens ou samaritains. Tache noire sur la tranche latérale du tome VII sans atteinte au corps de l'ouvrage, petite galerie de ver sans atteinte au texte dans l'angle supérieur droit des pages 785 à 848 du tome XIII, restauration à la reliure de plusieurs tomes, quelques épidermures et défauts d'usage.

TROISIÈME ÉDITION, revue, corrigée et augmentée de diverses notes et dissertations nouvelles, de la BIBLE DE VENCE, du nom de son principal commentateur. Elle est ornée de 38 PLANCHES dépliantes de vues, plans, figures et cartes et de 4 tableaux. Vulgate sixto-clémentine et traduction de Port-Royal due essentiellement à Isaac Lemaistre de Sacy, avec insertion en italiques du commentaire de Louis de Carrières. Cette édition suit en grande partie l'édition de Paris (1748-1750), avec les préfaces tirées pour l'essentiel des textes et dissertations d'Augustin Calmet, et de ceux de Louis de Carrières et d'Henri-François de Vence. (Brunet, I, 888 - Delaveau et Hillard, n°619, pour l'édition de 1767-73 parue à Paris chez Boudet et à Avignon chez Merande). AGRÉABLE EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque, complet de toutes les planches requises décrites dans la table de chaque volume. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CAPOBIANCO (Alessandro, da Vicenza).

CORONA E PALMA MILITARE DI ARTIGLIERA, ET FORTIFICATIONI [etc.].

1647 Venetia [Venise], Presso Antonio Bariletti, 1647. In folio (249 X 355) demi-vélin ivoire, plats de carton souple (reliure de l'époque); (4) ff. (dont titre orné d'une grande vignette gravée), 60 ff.. Ex-libris «DR» [Désiré Ruggieri] dessiné et gravé par Baticle collé sur le premier contreplat.

QUATRIÈME ÉDITION de ce RARE ET IMPORTANT TRAITÉ D'ARTILLERIE DE LA FIN DU XVIe SIÈCLE, la première édition ayant été imprimée en 1598, suivie de celles de 1602 et 1618, toutes publiées à Venise. INTÉRESSANTE ILLUSTRATION gravée sur bois comprenant un TITRE dans un encadrement composé de matériel militaire, représentant l'auteur en pied dans son cabinet, un fusil à la main, devant une table sur laquelle reposent un petit canon, une équerre, un compas, un plan de fortification, deux grandes plumes et une couronne, ainsi que 96 FIGURES SUR BOIS dans le texte, dont 18 de grand format, représentant des canons, du matériel militaire, des machines de guerre, des feux d'artifices, plans de fortifications, vue de ville, etc. L'ouvrage est conçu sous la forme d'un jeu de 69 questions-réponses entre deux interlocuteurs (ff. 1 à 44), suivi d'une série d'«instructions» ou «avvertimento» (ff. 45 à 58). Ces dialogues évoquent certaines idées défendues par des théoriciens de l'art militaire, pour mieux les dénigrer ensuite sur le ton de la moquerie, au profit de préceptes avancés par l'auteur. Ces dialogues et instructions concernent principalement l'artillerie, les fortifications et restaurations, la géométrie, la poudre à canon ainsi que les FEUX D'ARTIFICES. Alessandro CAPOBIANCO (1560-1635), originaire de Vicence, en Vénétie, était capitaine du corps des artilleurs de la ville de Crème, en Lombardie, sur le Serio. Il était au service de la République vénitienne. La rédaction de ce FAMEUX TRAITÉ, qui contient toutes les connaissances acquises au XVIe siècle sur la pratique de l'artillerie, lui réclama dix ans de travail. Dédié à Lunardo Rossetti, capitaine des bombardiers de Venise, l'ouvrage est divisé en CINQ PARTIES: 1): "Del Capitano sopra l'artiglieria è esaminato il bombardiero". (Du capitaine sur l'artillerie et en particulier du bombardier). 2) : "Delle provisioni nelle fattioni di mare con altri avvertimenti" (Du matériel utilisé pour les manoeuvres en mer avec d'autres instructions). 3) : "Delle invenzioni de fuochi artificiali per feste e giuoco" (Des feux d'artifices pour les fêtes et les jeux). 4): "Della cognizione per misurare distanze" (De la connaissance de la mesure des distances). 5): "Breve Ragionamento sopra la fortificazione" (Brefs raisonnements sur les fortifications). EXEMPLAIRE TRÈS PUR relié sur brochure, imprimé sur beau vergé à la forme, avec ses grandes marges d'origine conservées. Il provient de la BIBLIOTHÈQUE de Désiré-François RUGGIERI (1818-1885), qui fut l'artificier et le protégé de Napoléon III. Grand érudit, bibliophile, il fut également l'élève d'Ingres avant de succéder à son père Claude-Fortuné RUGGIERI, et de reprendre la célèbre entreprise familiale de feux d'artifices. (Cockle, "Bibliography of English military books up to 1642 and of contemporary foreign works", n°673 - Riccardi, "Biblioteca matematica italiana dalla origine della stampa ai primi anni del secolo XIX", I, 232 pour l'édition de 1598 - Graesse, "Trésor de livres rares et précieux", II, 43, pour l'édition de 1598 - Marini, "Biblioteca istorico-critica di fortificazione", p. 44). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CERVANTÈS (Miguel de).

LES PRINCIPALES AVENTURES DE L'ADMIRABLE DON QUICHOTTE, représentées en figures par Coypel, Picart le Romain, et autres habiles maitres: avec les explications des XXXI planches de cette magnifique collection, tirées de l'original espagnol.

1746 La Haie, Pierre de Hondt, 1746. In-quarto (232 X 273) maroquin rouge vif, encadrement de triple filet doré sur les plats, dos cinq nerfs ornés de filets perlés, caissons dorés entièrement ornés aux petits fers avec un quadrilobe en réserve au centre, auteur, titre, lieu et date d'édition dorés, coupes et coiffes filetées, large dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrure, étui bordé (H. Raparlier) ; VIII-330 pages, (1) f. d'avis au relieur, 31 planches hors-texte. Quelques rousseurs aux quatre premiers feuillets.

PREMIER TIRAGE de ce magnifique livre illustré du chef-d'oeuvre de Cervantès. Il contient un fleuron sur le titre, une vignette par J.-V. Schley en tête de la dédicace au prince royal de Pologne, et 31 ESTAMPES par Boucher, Cochin, Coypel, Lebas, Picart et Trémolières, gravées par Fokke, Picard, V. Schley et Tanjé. «Superbes illustrations; livre très recherché-Les premières épreuves des figures se reconnaissent à ce qu'il n'y a pas de numéros au-dessous de la légende des figures.» (Cohen, 216). TRÈS BEL EXEMPLAIRE en maroquin de Raparlier, avec les figures en premières épreuves. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

DEZALLIER D'ARGENVILLE (Antoine-Joseph) - SHABOL (Abbé Roger).

LA THÉORIE DU JARDINAGE, par M. l'Abbé Roger SHABOL, ouvrage rédigé après sa mort sur ses Mémoires, par M. D*** [Antoine-Joseph Dezallier d'Argenville]. Nouvelle édition, revue, corrigée, augmentée, & ornée de Figures en taille-douce.

1774 A Paris, Chez les Frères Debure, 1774. In-12 (107 X 174) maroquin vieux rouge, plats décorés d'un encadrement de triple filet doré avec fleurette aux coins et fleuron dans les angles, dos cinq nerfs ornés d'une roulette dorée, caissons dorés ornés aux petits fers avec fleuron central, pièce de titre maroquin vert lierre, guirlandes en queue, coupes et coiffes filetées, chasses ornées d'une roulette dorée, tranches dorées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (1) f. de faux-titre, portrait frontispice, XLIV-558 pages, (3) ff. d'approbation, privilège et errata, 5 planches dépliantes in fine.

NOUVELLE ÉDITION revue, corrigée et augmentée de ce FAMEUX TRAITÉ D'HORTICULTURE. Il contient CINQ PLANCHES dépliantes gravées en taille-douce d'après J. Robert, qui représentent des greffes, plantes, coupes de fruits, etc. L'abbé Jean-Roger SHABOL (1690-1768), ecclésiastique et horticulteur français, se fit connaître par des améliorations apportées à l'horticulture. Il a fait paraître sous sa signature un "Dictionnaire pour la théorie et la pratique du jardinage et de l'agriculture" (Paris, 1767), précédé d'une préface intitulée "Discours sur le jardinage". On lui doit, en outre, un ouvrage posthume publié en 1770, "Pratique du jardinage", qui s'intéresse particulièrement aux arbres fruitiers. Dans ce traité, Shabol décrit les fonctions de l’air, les parties organiques des plantes, les graines et la sève. Antoine Joseph DEZALLIER D'ARGENVILLE (1680-1765), naturaliste et historien d'art français, fut l'un des contributeurs majeurs à l'"Encyclopédie" de Diderot et d'Alembert, pour laquelle il rédigea plus de 540 articles sur le jardinage et l'hydraulique. C'est Antoine-Nicolas Dezallier d'Argenville, le fils d'Antoine-Joseph, qui a publié pour la première fois "La Théorie du jardinage" en 1771. BEL EXEMPLAIRE en maroquin décoré du temps. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

DU BREUIL (Jean).

SECONDE PARTIE DE LA PERSPECTIVE PRATIQUE qui donne une grande facilité à trouver les apparences de tous les Corps Solides, tant Reguliers qu'Irreguliers, penchez, renversez, inclinez et declinez comme l'on voudra, soit qu'ils posent sur Terre, ou qu'ils soient suspendus en l'Air. Par un religieux de la Compagnie de Jésus.

1663 Paris, Jean Du Puis, 1663. In-quarto (188 X 255 mm) basane brune granitée, dos cinq nerfs, caissons dorés et ornés d'un grand fleuron, coupes ornées d'une roulette dorée, tranches mouchetées en rouge (reliure de l'époque) ; faux-titre, titre, titre gravé, (9) ff. d'avis au lecteur, table et privilège, (5) ff. de titres de chapitre, 123 ff. (pagination double pour les planches et le texte en regard), (6) ff. de table. Habile restauration en tête du feuillet 85/86 qui a été remplacé en fac-similé sur une bande de 8 centimètres, petit manque de papier (1,5 cm de côté) à l'angle supérieur du feuillet 95/96, sans aucune atteinte au texte, cerne de mouillure claire en queue de quelques feuillets, coiffes et un angle restaurés, mors du premier plat fendu mais son articulation reste solide.

SECONDE PARTIE de ce "Traité de perspective" qui en compte trois ; elle traite des "Corps Solides inclinés", et est indépendante des deux autres parties, ce volume ne possédant d'ailleurs pas de mention de tomaison sur le titre. Cet ouvrage est illustré d'un MAGNIFIQUE TITRE entièrement gravé par Gabriel LADAME (graveur au burin qui travailla en France et en Allemagne au XVIIe), de trois bandeaux (dont un répété deux fois), de deux belles lettrines et de 123 PLANCHES gravées hors-texte avec le texte en regard. Dans l’avis « Au lecteur » qui introduit l’ouvrage, Jean DU BREUIL explique que « son premier dessein n’était pas de faire un tome séparé des corps solides inclinés », mais que se rangeant ensuite à cette décision, il avait « divisé cette SECONDE PARTIE, EN CINQ TRAITEZ. AU PREMIER, sont les definitions des Plans, des Angles, des Solides, & des Inclinements, à fin d'agir en ces Pratiques selon les principes que nous aurons establis. Le SECOND, est des pièces inclinées parallèlement à l'Horizon ; [...]. Le TROISIESME, contient tous les autres inclinements, renversements, chûtes, et pentes qu'on peut donner aux Solides [...]. Au QUATRIEME, l'on trouvera les Pratiques pour suspendre, soutenir en l'air, et élever de terre toute sorte de Corps Solides, Reguliers ou Irreguliers, [...]. Le CINQUIEME, est pour trouver toutes les apparences des Polyëdres, ou Corps Reguliers, en telle veuës, situations, et aspects qu'ils peuvent avoir ». Les volumes qui composent la première édition ont été distribués en différentes années : en 1642 pour le premier tome publié chez Melchior Tavernier et François L'Anglois, en 1647 et 1648 chez Langlois pour les deuxième et troisième tomes. Notre exemplaire est imprimé par Jean DU PUIS, exerçant à Paris rue Saint-Jacques, à la Couronne d'or. Ce libraire semble s'être spécialisé dans la réédition d'ouvrages d'architecture puisqu'il publia, également en 1663, le livre de Pierre Le Muet "Maniere de bien bastir pour toutes sortes de personnes [...]", paru pour la première fois en 1623. Notre édition semble être en tous points identique à la première ; le privilège reprend d'ailleurs celui attribué à François Langlois le "8 may 1647", et ce pour une période de 20 ans. Jean DU BREUIL (1602-1670), fils du libraire Claude Du Breuil, exerça d'abord la profession de son père, puis entra dans la Compagnie de Jésus. Il séjourna plusieurs années à Rome où il s'est intéressé à l'architecture. L'ouvrage traite de toutes les pratiques de la perspective. « Cet ouvrage est le plus estimé que nous ayons sur cette matière, et les exemplaires n'en sont pas communs » (DE BURE, 2010). PLAISANT EXEMPLAIRE DE CE LIVRE RARE, avec les gravures d'un bon tirage. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

DUHAMEL DU MONCEAU (Henri-Louis).

TRAITÉ DES ARBRES FRUITIERS, contenant leur figure, leur description, leur culture, [etc.]. [2 volumes].

1768 Paris, Saillant et Desaint, 1768. Deux volumes petit in-folio (260 X 329) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, dentelles dorées en queue, pièce de titre maroquin grenat, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (Placé). Tome I: (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre, titre-frontispice, XXIX pages de préface et table, (1) page et (1) f. d'extrait des registres et privilège, 337 pages, 62 planches hors-texte; Tome II: (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre, 280 pages, 118 planches hors-texte. Étiquette de l'imprimeur-libraire et relieur «Placé», installé «Rue du Change, N°13, à Tours, Près Saint-Martin».

ÉDITION ORIGINALE de ce traité fondamental sur les arbres fruitiers. «Oeuvre importante car Duhamel y différencie soigneusement les "espèces" des naturalistes, des "variétés" des jardiniers. L'ouvrage fut longtemps consulté. On assure qu'il fut beaucoup aidé par son frère et aussi par l'Abbé Le Berriays.» (Plesch). UNE ABONDANTE ILLUSTRATION : un frontispice par de Sève gravé par de Launay et 180 PLANCHES gravées hors-texte d'après les dessins de Claude Aubriet, successeur de Nicolas Robert comme dessinateur du roi, de son élève Madeleine Basseporte et de l'abbé Le Berriays. Ces gravures, d'une grande finesse d'exécution, présentent en premier plan des fruits dans leurs différentes variétés. UN REMARQUABLE TRAITÉ SCIENTIFIQUE. L'ouvrage décrit une grande variété et un grand nombre d'espèces de fruits: 119 variétés de poires, 48 de prunes, 39 de pommes et pas moins de 34 variétés de cerises. Seuls les fruits de table sont la matière de ce traité pratique: les pommes à cidre de même que les raisins à vin en sont exclus. Dans un souci d'exactitude, les fruits, feuilles et branches sont présentés grandeur nature. On trouve également de nombreux modèles de greffe et de taille. Infatigable collaborateur de Duhamel de Monceau, l'abbé Le Berriays apporta beaucoup à la réalisation de l'ouvrage: un peu plus d'un tiers des dessins ainsi qu'une grande partie du texte. UN FONDATEUR DE L'AGRONOMIE MODERNE. Botaniste, membre de l'Académie des Sciences, Henri-Louis DUHAMEL DU MONCEAU (1700-1782) fut le premier à décrire les lois de la croissance des plantes, de la formation des écorces et du bois, la manière dont les branches se transforment en racine et réciproquement, le double mouvement de la sève et l'influence de l'air et du sol sur le développement des végétaux. Véritable ingénieur, son goût pour les problèmes concrets, l'expérimentation et la vulgarisation en font l'un des fondateurs de l'agronomie et de la sylviculture modernes. Dans la lignée des savants du XVIIIe siècle, il occupe un rang pratiquement égal à celui de Buffon et à celui de Lavoisier. L'amateur goûtera sûrement le sérieux du texte dû à un des grands botanistes du dix-huitième siècle, allié à la beauté des planches qui sont remarquablement gravées. (Plesch,210-11 - Brunet, II, 871, «Ouvrage bien exécuté» - Nissen, 550 - Pritzel, 2466 - Great Flowers Books, p. 93 - Sandra Raphaël, "An Oak Spring Pomona", 28 - Bogart-Damin et Piron, "Livres de fruits du XVIe au XXe siècle", 32 - Rahir, "Bibliothèque de l'Amateur", p. 408). BEL EXEMPLAIRE parfaitement conservé dans sa reliure d'origine, signée. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

FICORONI (Francesco de).

I PIOMBI ANTICHI. Opera di Francesco de Ficoroni dedicata alla Santita di Nostro Signore Papa Benedetto XIV.

1740 In Roma, Nella Stamperia di Girolamo Mainardi, 1740. Deux parties reliées en un volume in-quarto (210 X 270) veau fauve, dos cinq nerfs ornés, encadrement de double filet doré dans les compartiments avec motif central et fers dorés dans les angles, pièce de titre maroquin grenat, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1), frontispice, titre en rouge et noir, 5 feuillets non paginés (dédicace, approbation, imprimatur), 168 pages, 64 planches, (1).

EDITION ORIGINALE de cet ouvrage de référence sur les plombs antiques ou tessères de plomb. Frontispice allégorique, vignette de titre et 64 PLANCHES hors-texte gravées. Francesco de FICORONI (Lugano, 1664-1747, Rome) était un antiquaire italien qui exerça principalement à Rome. Lui-même collectionneur, il fut également archéologue et possédait une grande érudition sur l'antiquité. De la bibliothèque (ex-libris) de T. E. MIONNET qui fut conservateur du Département des Monnaies et Médailles de la Bibliothèque Nationale de France ; auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, il avait réuni une remarquable bibliothèque de numismatique et d'archéologie dont Paul Lacroix fut chargé de réaliser l'inventaire avant sa dispersion en 1842. BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, d'une grande fraicheur. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

FRÉZIER (Amédée-François).

LA THÉORIE ET LA PRATIQUE DE LA COUPE DES PIERRES ET DES BOIS, pour la construction des voutes et autres Parties des Bâtimens Civils & Militaires, ou TRAITÉ DE STÉRÉOTOMIE À L'USAGE DE L'ARCHITECTURE. [3 volumes].

1737 Strasbourg, Doulsseker [&] Paris, Guérin, 1737-39. Trois volumes in-quarto (208 X 261 mm) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés, large palette en queue, pièce de titre maroquin grenat, tomaison dorée, coupes et coiffes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : frontispice gravé, (6) ff. de titre, avertissement, errata et épitre, XVI-424 pages, 27 planches dépliantes - Tome II : (10) ff. de titre, avertissement, errata et table, 503 pages, 42 planches (n°28 à 69) - Tome III : (1) f. de titre, 417 pages, 45 planches (n°70 à 114), (7) ff. de table, avertissement, errata - 65 pages, (1) f. d'errata, (1) f. blanc. Cernes de mouillures et rousseurs éparses, tout à fait acceptables, coiffes du tome III restaurées..

ÉDITION ORIGINALE de ce MONUMENTAL TRAITÉ en trois volumes qui comporte 114 PLANCHES gravées dépliantes. À la fin du troisième tome se trouve un essai de 65 pages, avec un titre propre, intitulé "Dissertation sur les ordres d'architecture." Amédée-François FRÉZIER (1682-1773), ingénieur militaire, explorateur, botaniste, navigateur et cartographe français, rédigea cet ouvrage durant son séjour de 1728 à 1739 à Landau, ville dont il répara ces fortifications. Ce sont ces travaux qui lui suggérèrent l'idée de composer ce remarquable ouvrage par la méthode, celle de Desargues, pour qui l'auteur avait une grande admiration, et par les applications nouvelles qu'il en fit à une foule de questions de géométrie pratique, telles que le développement sur un plan des surfaces coniques ou cylindriques et de leurs sections planes, l'étude des intersections des surfaces sphériques, cylindriques et coniques entre elles, la représentation des courbes à double courbure par leur projection sur des plans, etc. Ces recherches de Frézier préludaient à la naissance de la géométrie descriptive et n'y ont pas été inutiles. BEL EXEMPLAIRE, conservé dans sa reliure d'époque de toute fraicheur. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

FÉNELON (François de Salignac de La Motte).

LES AVENTURES DE TÉLÉMAQUE, fils d'Ulysse. [2 volumes].

1795 Paris, Antoine Augustin Renouard, 1795. Deux volumes grand in-quarto (237 X 311) veau fauve flammé, plats ornés d'un encadrement de grecque et large dentelle dorées, dos lisse, frise en place des nerfs, rosace dans les compartiments, chainettes et filets en queue, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge et vert lierre, coiffes filetées, coupes ornées d'une chainette, chasses ornées d'un filet à grandes perles, tranches dorées (reliure de l'époque). Tome I: (4) ff. de faux-titre, titre illustré, titre et sommaire, 366 pages, 12 gravures ; Tome II: (4) ff. de faux-titre, titre illustré, titre et sommaire, 348 pages, 12 gravures.

BELLE ÉDITION du libraire et bibliophile Antoine-Augustin RENOUARD. Elle fut imprimée par Pierre Causse à Dijon, sous la direction de Renouard. L'ouvrage, d'une très belle qualité typographique, a été tiré à 265 EXEMPLAIRES sur papier vélin, dont deux cent quarante furent immédiatement achetés par le baron de Lunas pour employer des assignats. Ces exemplaires ne réapparurent qu'en 1817, à la vente des livres du baron. D'après le catalogue de sa bibliothèque, Renouard possédait l'un des quatre exemplaires tirés sur vélin supérieur, auquel avait été ajoutée la suite des gravures de Tilliard, et était relié en vélin avec dos de maroquin vert. D'après une note ancienne au verso de la contregarde, notre exemplaire serait également l'UN DE CES QUATRE EXEMPLAIRES IMPRIMÉS SUR VÉLIN SUPÉRIEUR: il est en effet plus épais que le vélin du tirage courant, et est également enrichi de la suite de figures gravées. EXEMPLAIRE ENRICHI DE LA SUITE COMPOSÉE EN 1773 PAR JEAN-BAPTISTE TILLIARD. Elle est composée de deux titres illustrés: le premier contient le portrait de Fénelon en médaillon par Gaucher, le second est à la date de 1773 et porte l'adresse suivante: «A Paris, Chez l'auteur Quay des Grands Augustins, Maison de Mr. Debure » et de 24 FIGURES hors-texte gravées d'après les dessins de Charles Monnet par Tilliard. Ces figures, présentées dans un bel encadrement orné de feuillages, contiennent le texte des sommaires des chants. Treize des vingt-quatre estampes qui composent cette suite ont été tirées avant toutes lettres. «La suite de Tilliard, gravée dix ans auparavant, se vendait à part et on l'ajoutait facultativement à cette édition [celle de Didot en 1783]. Elle est fort rare avant la lettre. » (Cohen). UN ROMAN D'AVENTURES À L'USAGE D'ÉLÈVES ROYAUX : "Les Aventures de Télémaque" furent écrites par Fénelon (1651-1715) à l'intention des élèves royaux, et en particulier pour l'enseignement du duc de Bourgogne. Il s'agissait de faire connaître au futur souverain, petit-fils de Louis XIV, la culture antique qui imprégnait alors toute la civilisation moderne. Cependant ce roman contenait une critique implicite de l'absolutisme, et les plus hauts personnages de la Cour ont cru se reconnaître à travers certains portraits satiriques. L'ouvrage, rapidement interdit, provoqua la disgrâce de Fénelon à la Cour, mais connut également une célébrité immédiate. Diffusé clandestinement dans l'Europe entière, il fut l'un des livres les plus lus et les plus réédités, et il exerça une profonde influence sur la pensée philosophique des Lumières au XVIIIe siècle. Ainsi, Montesquieu le qualifia de «livre divin de ce siècle» et s'en inspira en adoptant le même procédé de distanciation dans ses "Lettres persanes". UN IMPRIMEUR BIBLIOPHILE : Antoine-Augustin RENOUARD (1765-1853) prit une part active aux débuts de la Révolution française. Électeur de 1791 et 1792, il fut membre du conseil général de la Commune de Paris et commissaire civil en 1793. C'est à cette période qu'il commença à publier des éditions d'ouvrages classiques qui se firent remarquer par leur élégance et leur correction. Arrêté puis libéré en 1794 et 1795, Renouard ne sera breveté libraire qu'en 1812. Collectionneur et bibliophile averti, il est également l'auteur de nombreuses et importantes bibliographies, qui font toujours référencetels que les "Annales de l'imprimerie des Alde" (1803-1812), les "Annales de l'imprimerie des Estienne" (1837) et le "Catalogue de la bibliothèque d'un amateur" (1837). EXEMPLAIRE D'UNE GRANDE FRAÎCHEUR, très rare en reliure décorée de l’époque. (Renouard, "Catalogue de la bibliothèque d'un amateur", III, p. 209 – Graesse, "Trésor de livres rares et précieux", II, p. 565– Mellot et Queval, "Répertoire d'imprimeurs/libraires XVIe-XVIIIe siècle", n°4202 – Quérard, III, 93, qui mentionne un tirage à 270 exemplaires – Cohen, 384, pour la suite de Tilliard). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

GAUTIER DE SIBERT (Pierre-Edme).

HISTOIRE DES ORDRES ROYAUX, HOSPITALIERS-MILITAIRES DE NOTRE-DAME DU MONT-CARMEL ET DE SAINT-LAZARE DE JÉRUSALEM.

1772 Paris, Imprimerie Royale, 1772. Grand in-quarto (237 X 292) veau porphyre, triple encadrement de filet doré sur les plats, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés de fers et fleuron dorés, pièce de titre maroquin havane foncé, coupes filetées, chasses ornées d'une frise dorée, tranches dorées (reliure de l'époque). Rousseurs claires éparses. Ex-libris «Comte du Pac-Bellegarde» collé sur le premier contreplat.

ÉDITION ORIGINALE du meilleur livre sur l'Ordre de Saint-Lazare. LUXUEUSE ÉDITION imprimée à grandes marges sur beau papier vergé, abondamment illustrée. Elle comprend un FRONTISPICE par Eisen, gravé par de Ghendt, une VIGNETTE DE TITRE par de Sève gravée par Patas, un PORTRAIT du comte de Provence gravé par E. Voysard d'après Michel Vanloo, 4 PLANCHES hors-texte d'Eisen gravées par C. Baquoy et de Longueil (dont une vue de la Maison de Boigny avant son rétablissement), 5 TÊTES-DE-CHAPITRE par Eisen gravées par N. de Launay, de Longueil et Massard et 4 GRANDS CULS-DE-LAMPE par Eisen gravés par C. Baquoy. On remarque dans l'une des vignettes le portrait du Dauphin. «CE TRÈS BEAU LIVRE, publié avec luxe et aux frais de l'Ordre, est l'ouvrage le plus connu sur l'Ordre de Saint-Lazare. L'auteur a pris ses sources dans un recueil resté manuscrit que Guénégaud avait formé pour rénover cet ordre. » (Saffroy). EXEMPLAIRE du Comte Gabriel Marie DU PAC DE BELLEGARDE (1754-1849), militaire français et colonel de cavalerie, qui fut nommé en 1788 chevalier à l'Ordre de Saint-Louis, et chevalier de Saint-Lazare et du Mont-Carmel. Lorsque la Révolution française éclate, il suit les Princes en émigration, et s'installe durant l'été 1790 à Fribourg en Suisse. Nommé aide de camp du général duc de Guînes en 1792, il participe avec lui à l'expédition manquée de Toulon en 1793. Bien que dernier commandeur survivant des Ordres de Saint-Lazare de Jérusalem et de Notre-Dame du Mont-Carmel, il ne put néanmoins jamais porter officiellement l'insigne de ses mérites, n'ayant jamais été reçu officier général. Selon une LETTRE AUTOGRAPHE, contrecollée sur le second contreplat, l'ouvrage aurait été offert au comte par un certain «abbé Beck», qui pourrait être François-Henri Beck (1740-1828), ancien prébendier de Strasbourg et grand vicaire de l'électeur de Trèves. JOINT À L'EXEMPLAIRE: "Règlement concernant les ordres royaux militaires et hospitaliers de Notre-Dame du Mont-Carmel et de S. Lazare de Jérusalem du 31 décembre 1778". Plaquette in-quarto (211 X 260) broché avec cordon de soie rose; 10 pages. Paris, de l'Imprimerie de Monsieur, 1779. (Saffroy, I, n°4584). (Provenance: Comte Gabriel Marie du Pac de Bellegarde (ex-libris). - Bibliographie: Saffroy, I, n°4491, qui annonce à tort 4 têtes-de-chapitre - Cohen, 427). BEL EXEMPLAIRE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

GODEAU (Messire Antoine).

LES TABLEAUX DE LA PENITENCE.

1662 Paris, Augustin Courbe, 1662. In-quarto (197 X 257) basane fauve, dos cinq nerfs ornés d'une roulette dorée, pièce de titre maroquin grenat, caissons dorés ornés d'un fleuron central, large dentelle en queue composée de deux fleurs de lys et d'un dauphin couronné au centre, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées en rouge (reliure de l'époque) ; (1), titre illustré, titre, 18 pages non chiffrées (préface), 1 feuillet non paginé (table des gravures), 586 pages, 2 feuillets non paginés (privilège), (2). Coiffe supérieure et coins habilement restaurés, minime trou de ver dans la marge des 45 premiers feuillets, fente en tête du mors supérieur.

TROISIEME EDITION comportant un titre illustré à pleine page par François CHAUVAU et gravé par R. Lochon, une vignette de titre gravée d'après Ioan Picart, ainsi que 22 PLANCHES hors-texte gravées par I. Couvay d'après François CHAUVAU. Collé sur le premier contreplat "Ex libris Bibliotecae Capituli primatialis ecclesiae Viennensis". BEL EXEMPLAIRE, en reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

HÉNAULT (Charles Jean François, dit le président).

NOUVEL ABRÉGÉ CHRONOLOGIQUE DE L'HISTOIRE DE FRANCE, contenant les événemens de notre Histoire, depuis Clovis jusqu'à la mort de Louis XIV, les Guerres, les Batailles, les Sièges, nos Loix, nos Moeurs, nos Usages, &c. [2 volumes].

1768 Paris, Prault, 1768. Deux volumes in-quarto (225 X 297) veau marbré, dos à nerfs orné, pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge et vert, roulette dorée sur les coupes, tranches bleues mouchetées de rouge (reliure de l'époque). Tome I : (1), faux-titre, titre, VI pages non chiffrées (Epistre et Préface), 474 pages, (1) ; Tome II : (1), faux-titre, titre, 475-798 pages, une gravure, LVIII pages non chiffrées (Table des Matières), IV pages non chiffrées (Additions, corrections, errata, etc.), (1).

BELLE ÉDITION AU FORMAT IN-QUARTO, illustrée d'un frontispice, d'un fleuron sur le titre, d'un charmant portrait de la reine Marie Leckzinska gravé par Gaucher d'après Nattier dans la vignette de la dédicace gravée, de trois vignettes par Cochin gravées par Moreau, de trois lettres ornées par Chedel, de 30 culs-de-lampe par Moreau et d'un grand cul-de-lampe à la fin du règne de Louis XIV occupant toute la page. Le président HÉNAULT (1685-1770), historien français et conseiller au Parlement de Paris, doit sa notoriété à cet ouvrage, paru pour la première fois en 1744, réédité cinq fois de son vivant et constamment utilisé jusqu'au milieu du XIXe siècle. Présenté par son auteur comme le résumé des conférences tenues chez lui ou chez d'Ormesson par d'éminents historiens : Foncemagne, Secousse, d'Aguesseau, dom Bouquet, etc., et élaboré pour son usage personnel l'«Abrégé de l'histoire de France » vaut par sa précision, mais son succès tient surtout à l'esprit qui l'animait ; Hénault voulait « qu'on lût son ouvrage avec des yeux philosophiques ». C'est qu'il ne faisait plus intervenir dans l'histoire la providence divine mais seulement les passions humaines ainsi que les causes matérielles et économiques. Voltaire a écrit : « Hénault a été dans l'histoire ce que Fontenelle a été dans la philosophie : il l'a rendue familière ». (« Beau livre », COHEN, 265 - « Bonne édition d'un ouvrage justement estimé », BRUNET, III, 95 - MAHERAULT, 19). BEL EXEMPLAIRE. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

HÉRON D'ALEXANDRIE.

HERONIS ALEXANDRINI SPIRITALIUM LIBER. A Federico Commandino Urbinate, ex graeco, nuper in latinum conversus.

1575 Urbini [Urbin], sans nom d'éditeur [Imprimé par D. Frisolini], 1575. Petit in-quarto (167 X 226) vélin souple ivoire (reliure ancienne), chemise portefeuille de toile rouge, étui demi-chagrin rouge vif, filet doré sur les plats, dos cinq nerfs sertis de filets à froid, auteur et titre dorés, date en queue (chemise et étui modernes); (2) ff. de titre et dédicace, 80 ff.. Petit manque doublé sur la page de titre qui a été remontée, quelques petits trous de vers sans galerie des premiers feuillets jusqu'au feuillet 45, la plupart du temps en marge, rousseurs éparses; la numérotation des feuillets 40, 78 et 80 est erronée, mais l'exemplaire est bien complet. L'exemplaire a été remboité dans une reliure ancienne.

ÉDITION PRINCEPS des "Pneumatiques" de Héron d'Alexandrie. Elle est illustrée de deux grandes lettrines et de 89 DESSINS gravés sur bois dans le texte ou à pleine page, reproduisant différents instruments utilisés dans les expériences décrites par l'auteur. PREMIÈRE TRADUCTION LATINE DE CE TRAITÉ : ce texte a été traduit du grec en latin par Federico COMMANDINO (1509-1575), humaniste et mathématicien italien, qui fut le principal traducteur et restaurateur des oeuvres scientifiques de l'Antiquité; il semble avoir été également le propriétaire de l'officine de la commune italienne d'Urbin dans laquelle l'imprimeur Dominico Frisolini réalisa ce volume. Cette édition a été publiée par Valerio Spacciuoli qui signe la dédicace à Jules de Ruverio, cardinal d'Urbin. LE LIVRE LE PLUS CÉLÈBRE D'HÉRON D'ALEXANDRIE À LA RENAISSANCE : le mot "pneumatiques" désigne un ensemble d'appareils qui utilisent le "souffle", pneuma en grec, c'est-à-dire la pression de l'air, de la vapeur et également de l'eau, avec usage de siphons, pour obtenir une réaction ou un mouvement. Certains appareils peuvent être utiles, comme la pompe à incendie, ou des dispositifs permettant d'alimenter automatiquement une lampe en huile ; mais d'autres ont un caractère ludique nettement affirmé, par exemple ceux qui permettent d'obtenir des chants d'oiseaux ou de la musique. D'autres enfin ont un caractère merveilleux, propre à étonner le spectateur ; c'est le cas de récipients où l'on verse de l'eau et d'où il coule du vin, par exemple. UN INVENTEUR DE GÉNIE : le grec Héron d'Alexandrie a vécu, selon toute vraisemblance, au milieu du Ier siècle après J.-C. Inventeur de machines ingénieuses, très délicates de construction, dont le fameux éolipyle, précurseur de la machine à vapeur, et l'ingénieux appareil pneumatique appelé «la fontaine de Héron», il s'inscrit dans une longue lignée de "mécaniciens" : pompe aspirante, orgue hydraulique, siphon, clepsydre, fontaine intermittente, appareils qui utilisent la force élastique ou motrice de l'air sont ainsi décrits dans cet ouvrage. Dans ses "Mécaniques", il explique comment calculer la distance entre Rome et Alexandrie en observant la même éclipse de lune depuis ces deux villes, et cette éclipse, qu'il a certainement observée, s'est produite en 62 après J.-C. Curieusement, Héron d'Alexandrie a fait l’objet de préjugés qui ont perduré au siècle positiviste, et dont Caillet s'est fait l'écho: «ce traité appartient moins à la science sérieuse qu'à la physique amusante». Ce n'est qu'avec des historiens comme Duhem ou Bertrand Gille qu'on a pu mesurer l'ampleur du génie de Héron l'Ancien. AGRÉABLE EXEMPLAIRE de ce volume scientifique rare. (Provenance: J. W. Six et Robert Honeyman IV (ex-libris collés sur le premier contreplat) - (Bibliographie: Brunet, III-129 - Gilbert Argoud et Jean-Yves Guillaumin, "Héron d'Alexandrie et les pneumatiques", dans "Sciences exactes et sciences appliquées à Alexandrie", Université de Saint-Étienne, pages 130-131 - Caillet, "Manuel bibliographique des sciences occultes", T. II, n°5117 - Roberts & Trent, "Bibliotheca mechanica", p. 161). PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.