198 résultats

[ANONYME].

CHRONIQUE D'EINSIDLEN ; ou Histoire de l'Abbaye princière, de la Sainte Chapelle, et du pélerinage de Notre-Dame des Hermites, avec un récit des principaux Miracles que Dieu y a faits, & des Graces singulières qu'il y a accordées par l'intercession de la Sainte Vierge. Dédiée à Madame Louise de France. Par un religieux capitulaire.

1787 A Einsidlen, Imprimée par François de Sales Benziger, 1787-88. Trois parties en un volume in-8 (126 X 190), reliure papier à la Bradel, dos lisse, pièce de titre papier en forme d'écu, titre calligraphié à l'encre, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (10) ff. de faux-titre avec frontispice au verso, titre, et dédicace à Louise de France, 304 pages ; (4) ff. de faux-titre avec frontispice au verso, titre, et dédicace à Louise de France, 80 pages ; X pages de faux-titre avec frontispice au verso, titre et préface, 258 pages. Mors, coins et coiffes frottés avec petits manques de papier.

ÉDITION ORIGINALE de ce texte peu courant sur le monastère bénédictin d'Einsiedeln, situé dans la ville suisse du même nom, dans le canton de Schwytz, et dédié à Notre-Dame des Ermites. Le monastère est une station importante du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle et la destination de nombreux pèlerins. Edition bien complète des TROIS FRONTISPICES gravés. En-tête gravée répétée à chacune des trois parties : elle représente Louise de France, en compagnie du pape et d'un ange. Première partie : Histoire de l'Abbaye - Deuxième partie : Histoire de la Sainte Chapelle - Troisième partie : Histoire du pèlerinage. AGRÉABLE EXEMPLAIRE. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

HISTOIRE ABRÉGÉE DES PROVINCES-UNIES DES PAÏS-BAS, où l'on voit leurs progrès, leurs conquêtes, leur gouvernement, et celui de leurs compagnies en orient & en occident. Comme aussi les Hommes Illustres dans les Armes & les Savans dans les Lettres. Enrichie d'un grand nombre de figures.

1701 Amsterdam, Jean Malherbe, 1701. Grand in-8 étroit (197 X 314) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, titre doré, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (4) ff. de titre, préface, avis au relieur et errata, (1) carte dépliante, (4) planches dépliantes, (1) mappemonde dépliante, 109 pages, (1) page d'achevé d'imprimer, (1) f. de privilège, (1) f. blanc. Epidermures sur les plats, fentes aux mors, coiffes arrachées, coins élimés, ors du titre en grande partie effacés. Ex-libris manuscrit ancien biffé, cachet encre violette sur le premier feuillet blanc et le titre.

ÉDITION ORIGINALE en français de cette synthèse illustrée de l'histoire des Pays-Bas espagnols, également appelés Pays-Bas septentrionaux ou Pays-Bas du nord, et plus connus sous le nom de Provinces-Unies. La première partie de l'ouvrage contient 37 PLANCHES finement gravées sur les pages impaires, en regard du texte. Ces planches gravées en taille-douce sont composées de reproductions de médailles et de scènes historiques, notamment de batailles, qui embrassent une période allant du XVe siècle à la publication de l'ouvrage. La seconde partie de l'ouvrage est une succesion de 38 courtes biographies de «personnes illustres dans les armes et qui ont fait quelque action d'éclat qui a servi à l'établissement de la République des sept provinces-unies, ainsi que des Sçavants qui luy ont servi d'ornement ». L'ouvrage est par ailleurs bien COMPLET des SIX PLANCHES gravées dépliantes, montées sur onglets en tête de l'ouvrage. La première planche est une carte des "Dix-sept Provinces des Pays-Bas", les quatre suivantes des cartes historiques et chronologiques contenant notamment en médaillons les portraits des comtes de Flandre et de Hollande, ceux des rois d'Espagne, des princes d'Orange, etc., ainsi que la représentation des différents gouvernements de ces provinces dont celui de la Compagnie des Indes Orientales, enfin une mappemonde «pour connaître les progrès & les conquestes les plus remarquables des Provinces-Unies ainsi que celles des Compagnies d'Orient et d'Occident. Et les pays qu'elles possèdent dans l'un et dans l'autre hémisphère ». (CHADENAT, 4897). AGRÉABLE EXEMPLAIRE de cet ouvrage peu courant, présenté dans sa reliure d'époque usagée mais toujours solide et au corps d'ouvrage en BEL ÉTAT. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ANONYME].

ORDONNANCE ET INSTRUCTION SELON LAQUELLE SE DOIBVENT CONDUIRE ET REGLER DORESENAVANT LES CHANGEURS OU COLLECTEURS DES PIECES D'OR ET D'ARGENT deffendues, rognées, legieres ou trop usées, et moiennant ce declairees, et reputées pour billon, à ce commis et sermentez, pour estre livrées és Monnoyes de sa Maiesté, et converties en deniers à ses coings et armes.

1633 Anvers, Hierosme Verdussen, Imprimeur des Monnoyes de Sa Maiesté, demeurant en la ruë dicte Cammerstrate, à l'Enseigne du Lion rouge, 1633. Grand in-quarto étroit de largeur (105 X 307) vélin souple à lacets ; (1) f. blanc, (126) ff. (A-Z4, Aa-Gg4, Hh2), (1) f. blanc. Annotations manuscrites anciennes à l'encre brune sur le premier contreplat, sur le recto du premier feuillet blanc et sur les recto-verso du dernier feuillet blanc ; lacets manquants.

ÉDITION ORIGINALE FRANÇAISE de ce manuel de poche à l'usage des changeurs de monnaies. Son format très étroit, à la manière de certains livres de comptes, devait permettre aux utilisateurs de le conserver en permanence avec eux pour consultation. L'ordonnance proprement dite, composée de 14 articles, occupe les six premières pages ; suit la description de PLUSIEURS CENTAINES DE MONNAIES, avec leur valeur et la reproduction gravée sur bois de l'avers et du revers de chacune d'entre-elles. SÉDUISANT EXEMPLAIRE dans sa reliure en vélin de l'époque, d'un format RARE et ATYPIQUE, très bien conservé compte-tenu de l'usage intensif et quotidien qui devait en être fait à l'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ATLAS].

PRÉCIS ÉLÉMENTAIRE ET MÉTHODIQUE DE LA NOUVELLE GÉOGRAPHIE DE LA FRANCE [suivi de:] ATLAS NATIONAL PORTATIF DE LA FRANCE, destiné à l’instruction publique, composé de 93 cartes [etc].

1792 Paris, Dumez et Aubry, 1793 [&] Paris, Bureau de l’Atlas National, 1792 [pour le second volume]. Deux ouvrages reliés en un volume in-quarto à l’italienne basane fauve marbrée, dos lisse orné d’une chainette dorée et dents de rats en place des nerfs, compartiments ornés à la grotesque ou d’un fleuron doré, pièce de titre maroquin vert, chainettes dorées, coupes et coiffes ornées (reliure de l’époque).

UN DES TOUT PREMIERS ATLAS DÉPARTEMENTAUX DE LA FRANCE. Réalisé par Pierre-Grégoire Chanlaire et Pierre Dumez, cartographe, il contient un titre gravé en noir, 85 CARTES gravées et aquarellées de la France et de ses départements, deux planches dépliantes en noir des colonies françaises, un plan de Pondichéry et une planche supplémentaire de "Tableau géographique abrégé" avec au verso une mappemonde et deux cartes de l’Europe et de la France. La marge latérale des cartes à été découpée sur un demi-centimètre et montée à la manière d'un répertoire numéroté de 1 à 85, ce qui facilite la manipulation et la recherche des cartes. BEL EXEMPLAIRE, avec les cartes en jolis coloris d'époque, et la reliure en PARFAIT ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[ENCYCLOPÉDIE PANCKOUCKE].

RECUEIL DE PLANCHES DE L'ENCYCLOPÉDIE. PLANCHES DES PÊCHES. Explication de Cent Trente-Deux Planches des Pêches, à cause de Dix-Huit doubles. Concernant : I°. les Pêches aux Hameçons, Haims, &c. ; 2°. différentes sortes de Pêches ; 3°. les Pêches aux filets ; 4°. les Pêches de mer, de rivières, y compris les tableaux & vues relativement aux Pêches, &c.

1793 Paris, Panckoucke, 1793. Grand in-quarto (238 X 312) cartonnage d'attente gris-brun, pièce de titre papier (reliure de l'époque) ; 32 pages de faux-titre, titre et expication des planches, 114 planches (dont 18 à double page).

RECUEIL COMPLET DES 114 BELLES PLANCHES HALIEUTIQUES signées BENARD, dont 18 à double page, formant la XIVe partie des planches d'histoire naturelle de l'encyclopédie PANCKOUCKE. Les planches sont d'une grande fraîcheur, à belles marges, et toutes les planches à double page ont été montées sur onglet, le brochage les ayant ainsi laissé intactes. PLAISANT EXEMPLAIRE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[KLAUBER (Joseph Sebastian)].

PARAPHRASE DES LITANIES DE NOTRE DAME DE LORETTE, par un serviteur de Marie.

1781 Augsbourg, Frères Klauber, 1781. Grand in-12 (105 X 172) maroquin vieux rouge, plats décorés d'un encadrement de triple filet doré avec fleurette aux coins et fleuron dans les angles, dos lisse, filet doré serti de dents de rat en place des nerfs, compartiments ornés aux petits fers, fleuron central, frise dorée en queue, pièce de titre maroquin vert sapin, coupes et coiffes filetées, chasses ornées d'une roulette dorée, tranches dorées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, frontispice, titre, 144 pages, 56 planches hors-texte. Petit manque de papier dans l'angle inférieur ou supérieur des pages 7/8 et107/108, sans atteinte au texte.

ÉDITION ORIGINALE DE CE BEAU LIVRE D'EMBLÈMES RELIGIEUX. La composition des gravures apparente cet ouvrage aux livres d'emblèmes du XVIe et XVIIe siècles. Chaque gravure représente Marie et contient un titre à la fois explicatif et litanique : Rosa Mystica, Sancta Maria, Mater Christi, Mater Divinae Gratiae, Mater Purissima, Mater Castissima, etc. qui s'ouvre sur une ekphrasis de l'emblème, cette description permettant de rendre l'image vivante, puis prend par la suite une forme de prière. Des citations bibliques sont d'ailleurs intégrées dans le corps de l'emblème. 57 MAGNIFIQUES PLANCHES hors-texte gravées en taille-douce sur vergé fort. Ce sont les frères Johann Baptist et Joseph Sebastian KLAUBER qui les ont dessinées et gravées; ils possédaient une maison d'édition d'estampes et de livres illustrés à Augsbourg, en Bavière. LA CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS : les litanies de Lorette, ou litanies de la Sainte Vierge, sont une longue série d'invocations à la Vierge Marie. Elles énumèrent toutes ses qualités religieuses, et l'Église recommande de dire ces litanies après le rosaire. Le mois de mai, qui est le mois de Marie, est un temps opportun pour les prier, mais Léon XIII les avait spécialement recommandées pour le mois d'octobre. Ces litanies sont préconisées pour les gens en situation difficile, les persécutés, les opprimés, les prisonniers, les malades, qui peuvent invoquer Notre-Dame ainsi. CES LITANIES SONT D'ORIGINE MYSTÉRIEUSES, et de nombreux panégyriques et d'écritures ascétiques ont été composés pour élucider ce mystère. Certains émettent l'hypothèse que ces longues invocations n'ont pas d'origine biblique, mais viennent plutôt de la poésie latine médiévale. On pense que leur histoire est liée à celle de la Sainte Maison de Lorette ou Maison de Nazareth, qui fut légendairement transportée depuis la Terre Sainte vers l'habitation d'une femme appelée Lorette. BEL EXEMPLAIRE en maroquin décoré du temps. (Provenance: «De la Bibliothèque de Mr. Guyot Aîné, imprimeur à Orléans» (ex-libris collé sur le premier contreplat) - Bibliographie:Thieme-B. XX, 412 - Pas dans Chatelain ni Paultre). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[LA FAILLE (Germain de)].

TRAITÉ DE LA NOBLESSE DES CAPITOULS DE TOULOUSE, avec des additions et remarques de l'Auteur sur ce Traité, quatrième édition. Revue, corrigée et augmentée de plusieurs Edits, Chartres [sic], Declarations et Arrêts du Conseil, etc.

1720 Toulouse, Forest, sans date [circa 1720]. In-quarto (204 X 265 mm) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce d'armes en queue, pièce de titre ocre, roulette dorée sur les coupes (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (2) ff. de titre et avertissement, 204 pages, (3) ff. de table et privilège, (1) f. blanc. Epidermures sur le plat inférieur, habilement restaurées.

QUATRIÈME ET DERNIÉRE ÉDITION de cet ouvrage écrit par l'historien Germain de La Faille, auteur des "Annales de Toulouse", pour défendre la noblesse des capitouls et pour appuyer la légende qu'ils avaient répandue et d'après laquelle cette noblesse remontait à l'époque romaine. «Ouvrage composé lors des recherches de 1656 et 1666 afin que les commissaires ne puissent porter atteinte aux privilèges des capitouls. La Faille parvint à remplir parfaitement ce but ». (Saffroy, 25827 - Limouzin-Lamothe, 149). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque, avec une pièce d'armes en queue du dos, non identifiée. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

[MONNET (Jean)] - [COLLÉ (Charles)].

ANTHOLOGIE FRANÇOISE, ou chansons choisies, depuis le 13e siècle jusqu'à présent. [Et] CHANSONS JOYEUSES, mises au jour par un ane-onyme, onissime. [4 volumes].

1765 Sans lieu ni nom d'éditeur, 1765 [pour les trois premiers volumes], et Paris, Londres et Ispahan, Imprimerie de l'Académie de Troyes [Paris, Barbou], 1765 [pour le quatrième et dernier volume]. Quatre volumes grand in-12 (124 X 188) maroquin rouge vif, encadrement de triple filet doré sur les plats, dos cinq nerfs ornés de filets perlés, caissons dorés ornés aux petits fers, titre et tomaison dorés, date en queue, coupes et coiffes filetées, dentelle intérieure dorée, tranches dorées sur marbrure (Chambolle-Duru). Tome I : portrait frontispice, 7 pages, (1) page d'explication des figures, 1 planche hors-texte, 64 pages, 1 planche hors-texte, 318 pages - Tome II : frontispice, (2) ff. de faux-titre et titre, 317 pages - Tome III : frontispice, (2) ff. de faux-titre et titre, 320 pages - frontispice, (2) ff. de faux-titre et titre, 317 pages - Tome IV : titre illustré, (2) ff. de faux-titre et titre, 80 et 16 pages, (1) f., 110 pages. Deux ex-libris gravés collés sur les contreplats.

ÉDITION ORIGINALE de cette anthologie de la chanson française en trois volumes, complétée par un quatrième volume de Charles Collé qui manque souvent, intitulé "Chansons Joyeuses". Cette anthologie est illustrée d'un PORTRAIT de l'auteur gravé hors-texte par Saint-Aubin d'après Cochin et de QUATRE FIGURES hors-texte gravées en taille-douce par Le Mire d'après Gravelot. Elle est précédée d'un important "Mémoire Historique sur la chanson en général, et en particulier sur la chanson françoise" (64 pages), par Meusnier de Querlon. Chaque chanson contient la musique notée. Le complément "Chansons Joyeuses" contient un titre frontispice par Gravelot, gravé par Née. (Barbier, I, 208 à 209, 561 - Cohen, 723). EXEMPLAIRE de Sir David Lionel SALOMONS (1797-1873), figure de proue au XIXe siècle de la lutte pour l'émancipation des juifs dans le Royaume-Uni. Il fut la première personne de confession juive à être nommée maire de la ville de Londres, et l'une des deux premières personnalités juives à servir à la Chambre des Communes britannique ; l'exemplaire a été acquis ensuite par l'entrepreneur de travaux publics Jean HERSENT (1862-1940). MAGNIFIQUE EXEMPLAIRE en maroquin uniforme de Chambolle-Duru, en tous points parfaits. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ABESCI [ou HABESCI] (Elias).

ÉTAT ACTUEL DE L'EMPIRE OTTOMAN. Contenant des détails plus exacts que tous ceux qui ont parus jusqu'à présent sur la religion, le gouvernement, la milice, les moeurs et les amusemens des Turcs ; avec une description particulière de la cour et du sérail du grand Seigneur, ainsi que plusieurs anecdotes singulières et intéressantes.

1792 Paris, Lavillette, 1792. Deux volumes in-8 (132 X 204) basane fauve marbrée, dos lisse orné d'une roulette et filets dorés en place des nerfs, compartiments ornés de fers dorés, guirlande dorée en queue, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge (reliure de l'époque). Tome I : (1) f. blanc, XVI-237 pages, (1) f. blanc - Tome II : (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre, 256 pages, (1) f. blanc. Coiffe supérieure des deux tomes restaurée, important cerne de mouillure dans la marge latérale des huit premiers feuillets du tome I, plus discret des pages 33 à 85, puis pages 113 à 131, enfin taches brunes éparses des pages 225 à la fin de ce premier tome, taches sombres au dos du premier tome.

ÉDITION ORIGINALE FRANÇAISE. L'ouvrage a été traduit de l'anglais par Joseph-Gaspar Dubois-Fontanelle. L'édition originale a paru à Londres en 1784. «Elias HABESCI, né en Grèce, élevé à Constantinople, employé d'abord dans les bureaux du sérail, et ensuite dans ceux du Grand Vizir, a eu pour s'instruire des moeurs, des usages, des loix, du gouvernement civil et militaire, de la politique intérieure et extérieure des Turcs, des facilités qui ont manqué à la plupart des écrivains qui ont traité de cette matière. » (Avertissement du traducteur). Après avoir servi le Grand Vizir comme secrétaire sous le règne de Mustapha III de 1757 à 1774, Elias Habesci entra ensuite au service de la Russie. Son ouvrage contient une description de la ville de Constantinople et de sa police, de nombreux détails sur les moeurs et les coutumes des turcs, ainsi que sur le commerce de l'Empire Ottoman avec les pays européens. (Chadenat, 5767 - Hage-Chahine, 2077 - Boucher de La Richarderie, II, 93 - Pas dans Gay). BON EXEMPLAIRE en reliure d'époque de cet ouvrage peu commun. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ANACRÉON.

ANAKPÉONTOΣ THΪOY MÉЛH - Anacreontis teii odaria praefixo commentario quo poetae genus traditur et bibliotheca anacreonteia adumbratur. Additis var. Lectionibus.

1784 Parmae [Parme], Ex Regio Typographeio [Bodoni], 15 septembre 1784. Petit in-quarto (170 X 246) maroquin rouge à grain long, encadrement de dentelle et filet dorés sur les plats, dos lisse fileté, titre doré avec en queue la date d'impression et la mention «Bodoni», chainette dorée en queue, coupes et coiffes filetées, tranches dorées (reliure de l'époque); (7) ff. dont titre, LXXXII-103 pages, (1) page d'achevé d'imprimer. Deux ex-libris gravés sur le premier contreplat.

MAGNIFIQUE ÉDITION DES ODES D'ANACRÉON. Elle est exécutée en grec cursif, avec les accents, sur les presses parmesanes de Giambattista Bodoni. Ces soixante poèmes célèbrent l'amour, le vin, l'oisiveté et la gaité. Ce sont les seules oeuvres du poète grec du sixième siècle parvenues jusqu'à nous; imprimées pour la première fois en France en 1554 par Henri Estienne, elles avaient aussitôt suscité l'enthousiasme général et l'émulation de Ronsard et Du Bellay, et restent l'un des canons de la perfection lyrique de la poésie classique. UNE IMPRESSION DU CÉLÈBRE GRAVEUR ET TYPOGRAPHE ITALIEN BODINI : on assure que cette édition de Bodoni n'a été tirée qu'à 60 EXEMPLAIRES ; Brunet dit qu'il en existe au moins 112 exemplaires en papier ordinaire, et quatre à six en grand papier de Hollande. La page de titre contient une jolie vignette gravée d'un portrait de profil d'Anacréon. Cette édition est dédiée à José Nicolas de Azara (1730-1804), grand d'Espagne, qui fut longtemps ambassadeur à Rome, puis à Paris en 1798, et très actif dans la franc-maçonnerie ; la vignette gravée qui surmonte cette dédicace n'est pas la même que celle qui se voit dans l'édition de 1785 et les deux éditions de 1791, qui offrent toutes les trois le portrait d'Azara; tandis que celle-ci offre le génie de l'Espagne, sous l'emblème d'une femme assise, tenant une lance et un écu. Viennent ensuite des commentaires en 82 pages, puis le texte grec en 76 pages, et les leçons finissant à la page 103. «Il faut voir si le premier feuillet, contenant un avis de l'imprimeur, commençant par les mots"Pauca admodum", ne manque pas.» (Brunet). Notre exemplaire est non seulement complet du feuillet d'"Avis de l'imprimeur", mais il contient également les sept pages imprimées en caractère de civilité de la "Dédicace au roi de Sardaigne", présentes en tête du volume. UN DES RARISSIMES EXEMPLAIRES IMPRIMÉS SUR VERGÉ DE HOLLANDE, au filigrane «F.P.». Exemplaire provenant DE LA BIBLIOTHÈQUE DU COMTE D. BOUTOURLIN, figurant dans le catalogue de la vente de sa bibliothèque sous le numéro 26. Le comte possédait deux exemplaires de cet ouvrage, tous les deux en maroquin rouge, mais celui-ci seul possédait les feuillets de la "Dédicace au roi de Sardaigne". «Privé, par l'Incendie de Moscou, d'une des plus belles collections de livres connues en Europe, le fruit de trente années de peines et de recherches, M. le Comte Boutourlin a eu le courage de se remettre à l'oeuvre; et, continuant avec une persévérance sans exemple, il est parvenu à former une seconde Bibliothèque, plus remarquable encore que la première [...]. Il y a peu de bibliothèques d'amateurs qui présentent une réunion pareille de livres précieux, tants manuscrits qu'imprimés, et d'une aussi parfaite conservation: on y trouve des manuscrits très anciens ou richement enluminés, et quelques autographes, plusieurs éditions du XVe siècle inconnues ou d'une extrême rareté, des superbes grecs et grands-papiers parmi les Aldes, des éditions des Giunti inconnues, la collection des Bodoni complète, et celle des Classiques italiens d'une très vaste étendue; [etc.]». (Audin, Préface du catalogue, 24 mai 1831). Quelques notes manuscrites anciennes en grec, rédigées à la plume et d'une fine écriture, en marge du texte des "Odes". SUPERBE EXEMPLAIRE, en maroquin décoré du temps, d'idéale provenance. [Provenance: Comte D. Boutourlin (ex-libris gravé);un autre ex-libris gravé ancien n'a pu être identifié. - Bibliographie: Brunet, I, 251-252 - "Catalogue de la bibliothèque de son Exc. M. le comte D. Boutourlin", (Florence, 1831), n°26, page 180 - J.-B. Monfalcon, "Odes d'Anacréon", page XII de la "Notice bibliographique", Paris, 1835 – Graesse, I, 111]. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ANONYME.

MANUSCRIT XVIIIe DE GÉOGRAPHIE, HISTOIRE, POLITIQUE, SCIENCES, etc.

1780 Petit in-quarto (156 X basane fauve marbrée, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièces de titre et de tomaison maroquin grenat, tranches rouges (reliure XVIIIe). Dos fendu, coiffes et caisson supérieur arrachés, coins émoussés.

MANUSCRIT datant de la fin du XVIIIe siècle, rédigé sous l'influence « des Lumières » (l'auteur évoque notamment l'abbé Rainal [Raynal]). Il est composé de 407 pages, numéroté "1209" à "1616", et rédigé à l’encre noire, d’une écriture très lisible. Nombreuses notes manuscrites dans les marges, d’une écriture plus petite mais de la même main. La pagination et la pièce de tomaison au dos laissent supposer que ce manuscrit faisait partie d’une série en plusieurs tomes. Le texte du manuscrit s’ouvre sur une description sommaire de plusieurs iles(Cayenne, Sainte-Lucie, Martinique, Guadeloupe, la Grenade), la ville du Cap, Saint-Domingue, etc. L’auteur s’attache à décrire la géographie des lieux, flore, faune, habitants, économie locale, etc. Suivent une description du Québec, du Canada, de plusieurs villes d’Amérique du Nord, description qui prend fin à la page 1280. On découvre ensuite une description de Paris, de l'Angleterre, du despotisme, de la démocratie, de la République de venise, mais aussi des articles disparates sur l'écrevisse, l'émail, le "Moyen de vivifier l'écriture effacée", diverses recettes, etc. Reliure usagée, mais le corps de l'ouvrage est en bel état, réglé et rédigé sur beau papier vergé. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ANONYME].

IMPORTANT MANUSCRIT XVIIIe de PHYSIQUE.

1781 Sans nom, sans lieu, daté à plusieurs reprises "1781". In-quarto (186 X 228) veau fauve raciné, triple encadrement de filet avec fer doré dans les angles, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, pièces de titres maroquin grenat et veau noir, coupes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (2) ff. blancs, 573 pages numérotées à l'encre noire, (4) pages de croquis géométriques, (1) f. blanc, (1) f. contrecollé sur feuillet blanc avec représentation recto-verso de deux croquis géométriques, (3) ff. blancs, (35) pages dont 22 pages de table détaillée, (4) ff. blancs. Restaurations à la reliure. Tampon encre violette sur le deuxième feuillet blanc, probablement datant du XXe siècle : « Ex-libris J. ERB / Toulouse ».

IMPORTANT MANUSCRIT XVIIIe de PHYSIQUE divisé en deux grandes parties. La première, intitulée « PHYSIQUE GENÉRALE » (pages 1-151) est composée des chapitres suivants : « De Proprietalibus generalibus corporum [Des propriétés générales des corps] - De la Dynamique - Du Mouvement uniforme - De la Densité - Du Mouvement varié - De la Pesanteur - De l'équilibre entre les forces directement opposées - Du Choc des corps - Du Mouvement composé - Du Mouvement en ligne courbe - De la Statique - De l'hydrostatique - De l'aérostatique ». La seconde partie, intitulée « PHYSIQUE PARTICULIÈRE », contient les chapitres suivants : « De l'astronomie - De l'optique - De l'acoustique - De la chimie - De l'air - De l'eau - Du feu - De l'électricité - De l'aimant ». On trouve in fine, après une table détaillée des chapitres (22 pages), une « Dissertation Philosophique sur l'origine des fleuves et des fontaines » de 13 pages. Le manuscrit est rédigé en français, parfois agrémenté de passages ou citations en latin ; seules les pages 1 à 20, 190 à 212, 240 à 284, 287 à 325, et 337 à 342 sont rédigées en latin. La rédaction de ce MANUSCRIT, d'une FINE ÉCRITURE CURSIVE, très régulière et d'une GRANDE LISIBILITÉ, peut être attribuée à un érudit ou à un étudiant particulièrement brillant. Sans être novateur, le texte de ce manuscrit permet de fixer les connaissances de l'époque en sciences physiques à la fin de l'Ancien Régime ; on trouve cités au fil du texte les noms de Copernic, Galilée, Ptolémée, Réaumur, Pascal, Nollet, d'Alembert, Torricelli, La Lande, Képler, Huygens, Cassini, Maraldi, Bianchini, Newton, etc. De nombreux compte-rendus d'expériences et aspects pratiques illustrent la partie théorique. SÉDUISANT MANUSCRIT, relié à l'époque et conservé dans sa reliure d'origine. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ANONYME].

LES BALLONS AÉROSTATIQUES, ou Recueil de divers écrits qui ont paru sur cette célèbre découverte.

1784 [Paris, Chez les Libraires, 1784]. In-8 (128 X 204) basane fauve marbrée, plats décorés d’un encadrement de roulette dorée, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre cuir vert, coupes et coiffes ornées, tranches guillochées (reliure de l’époque); frontispice illustré, 156 pages, 2 planches hors-texte. Epidermures sur les plats avec encadrement doré en partie effacé sur les plats, coins émoussés.

ÉDITION ORIGINALE de ce rare et important ouvrage: c’est l'un des premiers traitants de l'aérostation. Il contient 3 PLANCHES gravées hors-texte, d'un beau tirage, représentant: "L'Expérience de Lyon du 19 Janvier 1784" (Frontispice) – "L'Expérience du Château de la Muette, 21 Novembre 1783" - "L'Expérience des Tuileries, 1er Décembre 1783". L'ouvrage relate notamment l'expérience des frères Montgolfier du 5 juin 1783. PLAISANT EXEMPLAIRE. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

APPIEN d'Alexandrie ou APPIAN, Alexandrin, historien grec.

DES GUERRES DES ROMAINS. Livres XI. Traduicts en françois par feu Maistre Claude de Seyssel [...]. Plus y sont adioustez deux livres, traduicts de grec en langue Françoise, par le seigneur des Avenelles.

1569 A Paris, Par Pierre du Pré, 1569. Deux parties reliées en un volume in-folio (233 X 341) vélin souple, titre calligraphié en tête du dos (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, titre orné d'une vignette avec la devise de l'imprimeur, (11) ff. de dédicace, table des chapitres et proème d'Appian, 294 feuillets ; 32 feuillets (dont titre). Ex-libris manuscrit sur la page de titre et sur le premier feuillet de dédicace "Carmeli Turnonis". Coutures de la reliure un peu lâches, accroc en tête du dos, angles des 20 premiers et des dix derniers feuillets cornés, léger manque de papier aux angles et en marge de la page de titre, infime travail de ver à la quasi totalité des feuillets, un peu plus marqué à quelques feuillets avec quelques pertes de lettres, mais ne nuisant quasiment jamais à la lecture de l'ouvrage. Erreurs de pagination, un feuillet interverti mais ouvrage COMPLET.

BELLE EDITION des onze livres de la guerre des romains imprimée par Fleury PREVOST ; elle est ornée d'initiales historiées, et c'est la seconde édition in-folio des oeuvres d'Appien. La traduction est due à Claude de SEYSSEL, historien français (Circa 1450-1520), évêque de Marseille puis archevêque de Turin. Imprimée précédemment à Lyon en 1544 par Antoine Constantin, on sait que cette traduction a été établi non sur l'original grec mais d'après la version latine de Pier Candido. La seconde partie de ce recueil, avec sa page de titre propre et une numérotation séparée, parait ici pour la première fois dans la traduction de Philippe des Avenelles ; elle est consacrée à l'Espagne (feuillets 2 à 20) et aux exploits d'Hannibal en Italie (feuillets 21 à 32). (BRUNET, I, 357) ; (GRAESSE, I, 170) ; (HARVARD, French 16th Century books, I, 30, pour l'édition de 1580). « Les renseignements qu'[Appien] nous donne jettent de grandes lumières sur l'histoire de son temps, et sur la géographie ancienne » (MICHAUD, II, 121). « Appien est impartial, exact, judicieux, élégant et clair » (Grand Larousse du XIXe, I, 513-4). Malgré les défauts annoncés, PLAISANT EXEMPLAIRE, d'un beau format, dans sa reliure d'origine en vélin souple. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ARNAULT DE NOBLEVILLE (Louis Daniel) - SALERNE (François).

AÉDOLOGIE, ou TRAITÉ DU ROSSIGNOL FRANC, ou CHANTEUR ; contenant la manière de le prendre au filet, de le nourrir facilement en cage, & d'en avoir le Chant pendant toute l'année. Ouvrage accompagné de Remarques utiles & curieuses sur la nature de cet Oiseau. Avec figures.

1751 A Paris, Chez Debure, 1751. In-12 (100 X 166) veau fauve marbré, dos (refait à l'imitation) cinq nerfs ornés, caissons dorés, dentelle en queue et tête, pièce de titre veau grenat, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, frontispice dépliant, titre, VII pages de préface, (3) pages de table des chapitres, 156 pages, (2) ff. d'approbation et privilège, 1 planche dépliante.

ÉDITION ORIGINALE d'une des premières MONOGRAPHIE ORNITHOLOGIQUE composée par le médecin et naturaliste Louis-Daniel Arnault de Nobleville (1701-1778) en collaboration avec son confrère François Salerne (1705-1760). Il s'agit de l'un des rares travaux anciens sur le sujet, avec l'ouvrage publié par Nicolas Venette en 1697, entièrement consacré au rossignol, oiseau dont la beauté du chant est reconnu depuis l'antiquité. L'ouvrage comprend deux planches gravées sur cuivre par Aubert, l'une dépliante en frontispice représente un rossignol, directement inspirée d'une gravure de l'"Ucelliera" (1622) de l'ornithologue Giovanni Pietro Olina ; la seconde planche, hors-texte, reproduit des dessins de cages et autres pièges. (BARBIER, I, 74 - THIEBAUD, 37). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, le dos ayant été très habilement refait à l'imitation. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ASTRUC (Jean).

MEMOIRES POUR L'HISTOIRE NATURELLE DE LA PROVINCE DE LANGUEDOC, divisées en trois parties. Ornés de figures, & de cartes en taille-douce.

1737 A Paris, Chez Guillaume Cavellier, 1737. In-quarto (204 X 255) veau fauve granité, dos cinq nerfs, caissons dorés, pièce de titre maroquin ocre, coupes ornées, tranches mouchetées rouge (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, XXVI (dont titre) pages, (1) f. de corrections et additions, 630 pages, (1) f. d'approbation et privilège, 4 cartes et 6 planches hors-texte. Ex-libris manuscrit à l'encre noire sur la première contregarde. Coiffe inférieure refaite.

EDITION ORIGINALE ornée de 10 PLANCHES gravées sur vélin fort dont 4 CARTES à double page (dont deux du cartographe Jean-Baptiste Nolin gravées par Aubin) et 6 planches dépliantes gravées sur cuivre (fontaines de Fontest-Orbe et de Fonsanche, machine à canaliser une fontaine, coupe et plan des bains de Balaruc, meule à broyer le pastel, outils divers). Si Jean Astruc (1684-1766) fut avant tout un éminent médecin et l'un des pionniers de l'exégèse moderne, on fait de nos jours l'éloge de son travail scientifique qui contient de nombreux détails curieux sur la région languedocienne. Son ouvrage est composé en trois parties : Mémoires de géographie (essentiellement sur le Languedoc), Mémoires de physique (fontaines, bains, vents, etc.) et Mémoires de littérature (étude linguistique sur les rapports entre langue celtique et langue d'Oc, superstitions et légendes en Languedoc, mais également étude sur les poissons fossiles et la pêche du mulet dans les étangs de Lates, etc.). Astruc est le premier qui ait donné une explication scientifique du phénomène de la fontaine de Fontestorbes (Ariège), habitée selon la légende par des fées qui y venaient laver leur linge à l'aide de battoirs en or. On notera également un très intéressant chapitre sur la culture et la préparation du pastel (pages 323 à 331). Cet ouvrage, d'une vaste érudition, est devenu RARE. Provenance : exemplaire de Jean-Baptiste Marduel (1699-1770), docteur en Sorbonne et curé de Saint-Roch. (BARBIER, III, 234 - CIORANESCU, 8632). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

AVILER (C. A. d').

COURS D'ARCHITECTURE qui comprend les ordres de Vignole, avec des commentaires, les Figures et les Descriptions de ses plus beaux Bâtiments, et de ceux de Michel-Ange, des instructions et des préceptes, et plusieurs nouveaux Desseins concernant la distribution et la Décoration, la Matière et la Construction des Edifices, la Maçonnerie, la Charpenterie, la Couverture, la Serrurerie, la Menuiserie, le Jardinage, et généralement tout ce qui regarde l'Art de Bastir.

1760 Paris, Charles-Antoine Jombert, 1760. Grand in-quarto (227 X 292) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, guirlandes en queue, pièce de titre maroquin ocre, tranches rouges (reliure de l'époque); frontispice, LVI-447 pp., (1) p. de privilège, 80 planches hors-texte. Usures et légers manques aux coiffes, coins élimés, fente de 3 cm en tête des mors. Tampon encre bleue d'un établissement jésuite et signature autographe «Reynard » en marge du titre.

ÉDITION DÉFINITIVE enrichie de nouvelles planches, revue et augmentée de plusieurs dessins et d'un grand nombre de remarques. Elle succède aux éditions de 1750 et 1756. BELLE PUBLICATION de ce CÉLÈBRE RECUEIL, longtemps considéré comme le meilleur traité d'architecture. Elle est ornée d'un frontispice gravé par Le Bas d'après Bouchardon, de 80 PLANCHES gravées hors-texte, dont de nombreuses dépliantes, ainsi que de 102 planches gravées dans le texte, la plupart à pleine page. (COHEN, 108). AGRÉABLE EXEMPLAIRE dans sa reliure d'époque en veau. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BAILLY (Jean-Sylvain).

HISTOIRE DE L'ASTRONOMIE ANCIENNE, depuis son origine jusqu'à l'établissement de l'Ecole d'Alexandrie.

1775 Paris, Chez les Frères Debure, 1775. In-quarto (212 X 265 mm) basane fauve racinée, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce de titre maroquin grenat, coiffes et coupes ornées, tranches marbrées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, titre, XXII pages de "Discours préliminaire", 526 pages, 3 planches dépliantes. Petite restauration à une coupe, marges de la page de titre brunies. Une note manuscrite à l'encre noire sur papier ancien contrecollée en marge de la page 79. Ex-libris collé sur le premier contreplat.

ÉDITION ORIGINALE de cet « ouvrage important et agréable tout à la fois, rempli de dissertations savantes, d'idées lumineuses, de peintures brillantes » (De Lalande, "Bibliographie Astronomique", page 731). « Cet ouvrage, écrit avec élégance, d'un style brillant, quelquefois animé, fut reçu avec une extrême faveur. » (MICHAUD, II, 644). Bien COMPLET des TROIS PLANCHES dépliantes de reproductions de signes zodiacaux dessinés par Fossier et gravés par Y. Le Gouaz. EXEMPLAIRE DE « Monsieur Bernardi, Lieutenant-Général au Siège du Comté de Sault ». Joseph-Elzéar-Dominique BERNARDI (1751-1824), dont les opinions monarchistes faillirent lui être fatales en 1793, fut un des plus profonds légistes de son temps. BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BAILLY (Jean-Sylvain).

TRAITÉ DE L'ASTRONOMIE INDIENNE ET ORIENTALE. Ouvrage qui peut servir de suite à l'"Histoire de l'Astronomie ancienne".

1787 Paris, Debure l'aîné, 1787. In-quarto (208 X 260 mm) basane fauve racinée, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce de titre maroquin grenat, coiffes et coupes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, faux-titre, titre, CLXXX [180] pages de "Discours préliminaire", 427 pages, (1) f. blanc. Infimes travaux de vers aux mors et sur le dos, épidermure au second plat.

ÉDITION ORIGINALE de cet « ouvrage estimé et rare » (Brunet, I, 615). Sa publication fut l'occasion d'une importante correspondance avec VOLTAIRE, à la suite de laquelle Bailly fit paraitre deux ouvrages : "Lettres sur l'origine des sciences" (1777) et "Lettres sur l'Atlantide de Platon" (1779). « Ce traité ne pouvait être fait que par un très habile astronome » (De Lalande, "Bibliographie Astronomique", pages 601 et 732). (Quérard, I, 158-59, « Volume qui se joint aux Histoires de l'Astronomie ancienne et moderne, mais on le trouve très rarement »). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, d'une grande fraicheur. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTHES [ou BARTHEZ] DE MARMORIÈRES (Guillaume).

TRAITÉ DES MOYENS DE RENDRE LA CÔTE DE LA PROVINCE DE LANGUEDOC PLUS FLORISSANTE QUE JAMAIS.

1786 Montpellier, Martel, 1786. Deux parties reliées en un volume in-8 (127 X 199 mm) demi-basane fauve à petits coins de vélin ivoire, dos lisse compartimenté et fleuronné, guirlande dorée en queue, pièce de titre noire (reliure de l'époque). Première partie : (4) ff., XVI-108 pages, une carte dépliante - Deuxième partie : (1) f. blanc, (1) f., 334 pages, (1) f. d'errata.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage RARE, ornée d'une carte dépliante gravée sur vélin fort intitulée "Carte d'une partie de la côte entre le port de Sette [Sète] et les embouchures du Grand Rhône", et de culs-de-lampe et bandeaux gravés sur bois. Il est dédié à Charles-Alexandre de Calonne (1734-1802), ministre et Contrôleur général des finances de Louis XVI entre 1783 et 1787. Guillaume BARTHEZ DE MARMORIÈRES (1707-1799) est un ingénieur français qui participa à la rédaction de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. La première partie de son ouvrage traite des moyens d'éviter l'ensablement des principaux ports du Golfe du Lion ; la seconde partie débute par un "Traité de l'olivier" (pp. 1 à 126), se poursuit par un mémoire sur les insectes qui mangent le blé (pp. 127 à 198) et se conclut par un "Mémoire sur les chênes". (Quérard, I, 204). TRÈS BEL EXEMPLAIRE, d'une grande fraicheur, conservé dans sa reliure d'époque. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTHÉLEMY (Jean-Jacques).

VOYAGE DU JEUNE ANACHARSIS EN GRÈCE, dans le milieu du quatrième siècle avant l'ère vulgaire. Quatrième édition. [7 volumes de texte et un atlas].

1799 Paris, Didot jeune, an septième [1799]. Sept volumes in-8 (140 X 220 mm) et un atlas in-folio (272 X 440 mm) maroquin bleu-vert à grain long, encadrement de large dentelle dorée et roulette à froid sur les plats, dos cinq nerfs plats ornés et sertis de filets dorés, fleurons à froid et dorés dans les compartiments, guirlandes en queue et tête, coupes et coiffes ornées, bordure intérieure à froid dans un encadrement de filets dorés, tranches dorées (Simier, relieur du roi). Tome I : VIII pages, portrait frontispice, CLII pages, 367 pages - Tome II : (1) f. blanc et (2) ff. de titre et table des chapitres, 517 pages - Tome III : (1) f. blanc et (2) ff. de titre et table des chapitres, 496 pages - Tome IV : VIII pages, 507 pages, (1) f. blanc - Tome V : VIII pages, 495 pages, (1) f. blanc - Tome VI : VIII pages, 454 pages, (1) f. blanc - Tome VII : VIII pages, 552 pages, (1) f. blanc - ATLAS : portrait, 56 pages, IV pages, (1) f. d'explication des médailles, 1 planche de médaille au format grand in-octavo (206 X 280 mm), 36 planches. Ex-libris non identifié : cachet héraldique encré sur les faux-titre des volumes de texte et de l'atlas. Décolorations et quelques frottements et défauts d'usage aux reliures, coiffes de l'atlas habilement restaurées et ses gardes renouvelées, les tomes II et III ont été reliés sans les faux-titre, le tome I sans le premier feuillet blanc.

QUATRIÈME ÉDITION, la dernière revue et augmentée par l'auteur, la plus complète et l'une des plus belles de ce récit de voyage imaginaire servant de prétexte à une excellente histoire de la Grèce antique. Elle a été réalisée sur les presses de DIDOT jeune. UN DES CINQUANTE EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS ET IMPRIMÉS SUR PAPIER VERGÉ DE HOLLANDE (n°31), seul tirage de luxe. L'atlas contient 36 PLANCHES de cartes et vues gravées sur cuivre, les délimitations de 9 cartes ayant été coloriées. Ce tirage de luxe est enrichi dans l'atlas de DEUX PORTRAITS de l'abbé Barthélemy : un en frontispice par Langlois d'après le buste d'Houdon et l'autre dans une planche hors-texte au format grand in-octavo insérée avant le feuillet d'explication des médailles dessiné et gravé par A. Saint-Aubin d'après la médaille de Duvivier. L'atlas comporte également 50 pages d'analyse critique des cartes de J. D. Barbié du Bocage, deux pages d'une note relative à la planche représentant les deux frontons du Parthénon, quatre pages d'une pièce en vers adressée par Fontanes à l'abbé Barthélemy et une page de description des médailles. La table annonce 40 planches numérotées, mais la "Carte générale de la Grèce avec ses colonies", qui forme le n°1 de l'atlas, n'a été publiée qu'en 1811, et manque conséquemment aux exemplaires reliés avant cette date. Notre exemplaire a également été relié sans la planche n°2 intitulée "Carte particulière de la Grèce et de ses Iles", et les planches 30 et 31 qui représentent respectivement la "Carte de la Messénie" et la "Carte de la Laconie et de l'île de Cythère". Le premier volume de texte contient en frontispice un PORTRAIT de Barthélemy dessiné d'après nature et gravé par Aug. Saint Aubin. Jean-Jacques BARTHÉLÉMY (1716-1795), savant littérateur de l'Académie française, archéologue et numismate, mit près de trente années à préparer son ouvrage à la prodigieuse érudition sur l'ancienne civilisation grecque. Cet ouvrage, publié une première fois en 1788, lui fut inspiré par un voyage qu'il fit en Italie en 1755, au cours duquel les souvenirs de l'antiquité classique, ravivée par le vif intérêt archéologique des fouilles de Pompéï, s'imposèrent à son esprit jusqu'à faire revivre pour lui en une résurrection idéale ce monde lointain. Le succès du "Voyage du jeune Anacharsis", véritable somme des connaissances du XVIIIe siècle sur la Grèce antique, contribua à développer le goût de l'Antique en France et en Europe et à diffuser le goût néoclassique. Gérard Oberlé souligne dans sa notice de la "Bibliothèque bachique" que cet ouvrage contient notamment de nombreuses informations très précieuses concernant les moeurs et la vie civile des athéniens, les fêtes, les grandes Dionysiaques, le culte de Bacchus, les repas, les moeurs de table, les plats, les boissons, de longues listes de nourritures avec leurs provenances, les cuisiniers, les recettes, des informations sur divers vins de Grèce et des îles, les fêtes des Spartiates, les fêtes et mystères d'Eleusis, l'agriculture, etc. (Brunet, I, 674 - Oberlé, "Une Bibliothèque bachique", 10 - Laffont-Bompiani, "Dictionnaire des oeuvres", IV, 720 - Fléty, 162). SPLENDIDE EXEMPLAIRE en grand papier, au corps d'ouvrage sans rousseurs, dans une reliure uniforme en maroquin décorée de René Simier, dit «Simier Père », qui fut «relieur du roi » sous la Restauration, CONDITION RARE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTOLE ou BARTHOLE.

BARTOLI COMMENTARIA in secundam digesti. Novi partem doctiss. viri Do. Petri Pauli Parisii Cardinalis admodum reverendi non paucis additionibus nuper illustrata, accurateque castigata.

1547 Sans nom d'éditeur [Compagnie des libraires de Lyon], Lugduni, 1547. In-folio (290 X 407) veau granité, dos six nerfs ornés, caissons dorés, pièces de titre et de tomaison maroquin marron, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées (reliure du XVIIe) ; un feuillet blanc, 264 feuillets chiffrés (dont titre), un feuillet blanc.

BELLE IMPRESSION LYONNAISE avec la vignette de titre gravée représentant un lion sur un semé d'abeilles et la devise "De Forti Dulcedo". Imprimé sur deux colonnes avec les notes en marges et de nombreuses lettrines gravées. Discrète signature manuscrite sur la page de titre "Ghens". Plusieurs erreurs dans la numérotation des feuillets ; léger travail de vers en fond de cahier à quelques feuillets avec atteinte de texte, mais sans gravité. BEL EXEMPLAIRE, frais. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BARTOLI (Pietro Santi).

GLI ANTICHI SEPOLCRI, ovvero Mausolei Romani, ed Etruschi trovati in Roma, ed in altri luoghi celebri ; nelli quali si contengono molte erudite Memorie : raccolti, disegnati, ed intagliati da Pietro Santi Bartoli.

1768 Roma, Licenza de Superiori, 1768. In-folio (250 X 349) demi-basane à coins, dos lisse orné de guirlandes dorées en place des nerfs, compartiments ornés d'un fleuron doré, pièce de titre, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (2) ff. blancs, 14 pages, 113 planches (dont deux à double page). Coiffe supérieure restaurée, quelques pointes de rousseurs claires, petit manque de papier dans la marge de l'angle inférieur droit de deux planches, sans atteinte aux gravures.

ÉDITION contenant 113 PLANCHES gravées sur cuivre, dont deux à double page, du peintre et graveur à l'eau-forte italien Pietro Santi BARTOLI (1635-1700). Elles représentent des plafonds peints et des mosaïques découvertes dans les fouilles de la Villa Corsini à Rome, des tombeaux et mausolées de la région dont le tombeau de Caecilia Metella, la Pyramide de Caïus Cestius, et le mausolée d'Hadrien (le Castel San Angelo). Les planches, gravées sur papier vergé fort, sont d'un beau tirage. PLAISANT EXEMPLAIRE, en BEL ÉTAT. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BASVILLE (M. de).

MÉMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE LANGUEDOC, par feu M. de BASVILLE, intendant de cette Province.

1734 Amsterdam, Chez Pierre Boyer, 1734. In-12 (109 X 159) maroquin poli fauve, dos quatre nerfs surlignés d'un filet perlé, caissons dorés richement ornés, titre doré, date en queue, double encadrement de filet doré sur les plats, filet perlé sur les coupes (reliure postérieure) ; 334 pages (dont titre imprimé en rouge et noir) et deux tableaux dépliants. Manque de papier sans atteinte au texte dans la marge de la page 115.

ÉDITION ORIGINALE des mémoires du tristement célèbre intendant du Languedoc qui, par ses rigueurs et ses répressions, engendra l'insurrection générale des montagnards protestants et donna naissance à la guerre dite des Camisards, dans les Cévennes. Ces mémoires furent terminés vers 1698. L'auteur donne un état du Languedoc tel qu'il a pu l'observer durant les treize années de son service : la géographie et l'histoire, le Gouvernement, l'ordre intérieur et la province, les Droits du Roy, le commerce, les ouvrages faits ou à faire. Bien COMPLET des deux tableaux récapitulatifs dépliants : "Carte contenant le nombre d'ecclesiastiques, la quantité des Maisons religieuses et Couvents de plusieurs Ordres, & le nombre des Religieux qu'ils contiennent dans la Province de Languedoc." et "Recapitulation du produit du Commerce du dedans de la Province de Languedoc [...]". Nicolas de Lamoignon de BASVILLE (26 avril 1648 - 17 mai 1724), intendant du roi en Languedoc, vécut à Montpellier durant 33 années. Basville fut en Languedoc (1685-1718), comme auparavant en Poitou (1682-1685), le bras séculier du roi Louis XIV dans l'entreprise de "catholicisation" forcée des protestants. Aidé d'une trentaine de subdélégués, Basville appliquait la volonté royale sur les 23 diocèses des deux généralités que comprenait son intendance, celle de Montpellier et celle de Toulouse. A ce titre il devait contrôler des zones géographiques à forte densité de nouveaux convertis douteux ou de fanatiques protestants. On sait que, sous son autorité, la répression fut féroce. Basville reçut une éducation soignée des jésuites du Collège de Clermont (Paris) où il prononça en 1666 sa thèse ("Ex optica et astronomia selecta mathemata"). D'une certaine façon, Basville était donc un scientifique. Basville rédigea les "Mémoires pour servir à l'histoire de Languedoc" dans les années 1696-1697. Ils ont été publiés en 1734, soit dix ans après la mort de leur auteur. Ce travail a été écrit sur ordre du Roi à l'intention du duc de Bourgogne, un de ses proches héritiers. Il fait donc partie d'un ensemble de travaux fournis par les intendants pour la formation et l'information du duc de Bourgogne en réponse à un questionnaire assez précis défini par le duc de Beauvilliers. (Antoine de Falguerolles, "Basville, statisticien solitaire du Languedoc"). BEL EXEMPLAIRE, finement relié, probablement à la fin du XIXe siècle. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BASVILLE (M. de).

MÉMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE LANGUEDOC, par feu M. de BASVILLE, intendant de cette Province.

1734 Amsterdam, Pierre Boyer, 1734. In-12 (114 X 174) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce de titre, coupes et coiffes ornées (reliure de l'époque) ; 334 pages (dont titre imprimé en rouge et noir) et deux tableaux dépliants. Petit manque de cuir au caisson inférieur du dos, épidermures au second plat. Ex-libris manuscrit ancien au verso de la première garde.

ÉDITION ORIGINALE des mémoires du tristement célèbre intendant du Languedoc qui, par ses rigueurs et ses répressions, engendra l'insurrection générale des montagnards protestants et donna naissance à la guerre dite des Camisards, dans les Cévennes. Ces mémoires furent terminés vers 1698. L'auteur donne un état du Languedoc tel qu'il a pu l'observer durant les treize années de son service : la géographie et l'histoire, le Gouvernement, l'ordre intérieur et la province, les Droits du Roy, le commerce, les ouvrages faits ou à faire. Bien COMPLET des deux tableaux récapitulatifs dépliants : "Carte contenant le nombre d'ecclesiastiques, la quantité des Maisons religieuses et Couvents de plusieurs Ordres, & le nombre des Religieux qu'ils contiennent dans la Province de Languedoc." et "Recapitulation du produit du Commerce du dedans de la Province de Languedoc [...]". Nicolas de Lamoignon de BASVILLE (26 avril 1648 - 17 mai 1724), intendant du roi en Languedoc, vécut à Montpellier durant 33 années. Basville fut en Languedoc (1685-1718), comme auparavant en Poitou (1682-1685), le bras séculier du roi Louis XIV dans l'entreprise de "catholicisation" forcée des protestants. Aidé d'une trentaine de subdélégués, Basville appliquait la volonté royale sur les 23 diocèses des deux généralités que comprenait son intendance, celle de Montpellier et celle de Toulouse. A ce titre il devait contrôler des zones géographiques à forte densité de nouveaux convertis douteux ou de fanatiques protestants. On sait que, sous son autorité, la répression fut féroce. Basville reçut une éducation soignée des jésuites du Collège de Clermont (Paris) où il prononça en 1666 sa thèse ("Ex optica et astronomia selecta mathemata"). D'une certaine façon, Basville était donc un scientifique. Basville rédigea les "Mémoires pour servir à l'histoire de Languedoc" dans les années 1696-1697. Ils ont été publiés en 1734, soit dix ans après la mort de leur auteur. Ce travail a été écrit sur ordre du Roi à l'intention du duc de Bourgogne, un de ses proches héritiers. Il fait donc partie d'un ensemble de travaux fournis par les intendants pour la formation et l'information du duc de Bourgogne en réponse à un questionnaire assez précis défini par le duc de Beauvilliers. (Antoine de Falguerolles, "Basville, statisticien solitaire du Languedoc"). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.