86 résultats

SAUSSURE (Horace-Bénedict de).

VOYAGES DANS LES ALPES, précédés d'un essai sur l'histoire naturelle des environs de Genève. TOME I.

1786 Genève, Barde, Manget & Compagnie, 1786. In-quarto (211 X 272) demi-basane fauve à petits coins, dos lisse orné de filets dorés en place des nerfs, pièces de titre et tomaison ocre et vert lierre (reliure de l'époque). TOME I : (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre orné d'une vignette gravée, XXXVI pages d'avertissement et table, 540 pages, 8 planches gravées dépliantes, (1) f. d'avis au relieur, (1) f. blanc. Restauration à la coiffe inférieure, rousseurs éparses.

ÉDITION AU FORMAT IN-QUARTO. Ce tome premier a été publié pour la première fois en 1779. « Ouvrage rare en édition in-quarto et en bonne condition, très recherché » (PERRET, 3911). Ce TOME I de la PREMIÈRE PARTIE contient une grande vignette de titre, deux bandeaux et HUIT PLANCHES gravées dépliantes (dont «Carte du Lac de Genève et des montagnes adjacentes », «Vue de la côte orientale du lac de Genève », «Vue de la montagne du Nant d'Arpenaz entre Maglan et Sallanche en Faucigny », «Vue de l'Aiguille des Charmoz au Defsus de Montanvert dans la Vallée de Chamouni », «Vue de l'aiguille du Midi située au N. E. du Montblanc » et «Vue de l'aiguille de Bellaval, située au S. O. du Mont-Blanc », «Vue circulaire des montagnes qu'on découvre du sommet du glacier de Buet »), deux tableaux dépliants et deux tables dépliantes d'observations météorologiques. Les planches sont dessinées par Bourrit et Théodore de Saussure, neveu de l'auteur, et gravées par Geissler, A. Töpffer et Wexelberg. MANQUENT le tome II de la première partie et la deuxième partie de cet ouvrage composée des tomes III et IV qui seront publiés en 1796, et qui contiennent un bandeau et 2 planches dans le tome III, et 6 planches dans le tome IV. « UN DES OUVRAGES FONDAMENTAUX jamais écrits sur la chaîne des Alpes. Il contient de nombreux développements concernant la flore, la géologie et les glaciers, mais relate également les tentatives d'ascension du Mont-Blanc, les premières ascensions dont celle de Saussure en 1787, ainsi que le séjour que celui-ci fit au col du Géant » (Perret). Pionnier de la géologie alpine et de la météorologie, Horace-Bénedict de SAUSSURE (1740-1799) ne néglige pas pour autant la botanique et l'aspect humain dans son tableau détaillé des montagnes. Cet ouvrage est LE TEXTE FONDATEUR de ce qui deviendra la géographie physique. Artisan de la conquête et de la renommée du Mont-Blanc avec le récit de ses ascensions en 1787, il a aussi fixé le vocabulaire de la glaciologie, propageant l'idée d'une dynamique glacière. Du point de vue cartographique, il présente le premier tableau général de la région du Mont-Blanc dressé sur la base d'observations directes. De nombreuses cimes et des glaciers, restés jusque-là anonymes, sont identifiés. AGRÉABLE EXEMPLAIRE en reliure d'époque, au corps d'ouvrage en bon état. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SENAC-LAGRANGE (Docteur).

LES EAUX SULFUREUSES DE CAUTERETS. Leurs moyens d'action et leur mode d'application.

1883 Pau, Cazaux, 1883. In-12 (119 X 182) demi-chagrin poli rouge, dos cinq nerfs ornés d'un filet doré, caissons double encadrement filets dorés, auteur et titre dorés, chiffre doré en queue ((reliure de l'époque) ; faux-titre, titre, 228 pages, tableau dépliant in fine.

EXEMPLAIRE du docteur Evariste Michel relié à son chiffre. BEL EXEMPLAIRE en parfait état. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

STOSCH (Philippe de).

PIERRES ANTIQUES GRAVÉES - GEMMAE ANTIQUAE CAELATAE, sur lesquelles les graveurs ont mis leurs noms. Dessinées et Gravées en Cuivre sur les Originaux ou d'après les Empreintes, par Bernard Picart. Tirées des principaux Cabinets de l'Europe, expliquées par M. Philippe de Stosch, Conseiller de S.M. le Roi de Pologne, Electeur de Saxe, dédiées à Sa M. Imp. et Cath. Charles VI.

1760 Amsterdam, Bernard Picart, 1724. In-folio (243 X 367 mm) basane fauve marbrée, encadrement de filets à froid sur les plats, dos six nerfs, caissons dorés ornés, palettes en queue et tête, tranches rouges (reliure de l'époque); (3) ff. de titre en latin, en français et de dédicace, XXII pages de préface, 97 pages, (1) page de table des gravures, 69/70 planches hors-texte. Ex-libris gravé collé sur le premier contreplat. Quelques épidermures sur les plats et caisson supérieur du dos habilement restaurés.

ÉDITION ORIGINALE DE CETTE DESCRIPTION DE GEMMES GRAVÉES ET SIGNÉES TIRÉES DES PLUS FAMEUX CABINETS EUROPÉENS. Texte bilingue, avec la traduction du latin en français par M. de Limiers, de l'Académie de Bologne. L'ouvrage contient deux pages de titre, l'une en latin, l'autre en français, imprimées en rouge et noir, avec chacune une vignette gravée différente, et 69/70 TRÈS BELLES PLANCHES gravées sur cuivres, ainsi que des bandeaux et lettrines, le tout gravé par Bernard PICART (1673-1733). L'exemplaire a été relié SANS LA PLANCHE LXVIII intitulée "Hercule avec Jole". UN COLLECTIONNEUR À LA VIE ROMANESQUE : le baron Philipp von STOSCH (1691-1757) était un collectionneur prussiend'antiquités, livres et manuscrits, gravures et dessins anciens, mais surtout de médailles et de pierres gravées. Il mit à profit un séjour à La Haye pour publier un IMPORTANT OUVRAGE SUR LES PIERRES GRAVÉES qui montre l'étendue de ses relations dans la haute société, parmi les propriétaires des plus riches cabinets, et qui établira sa réputation de connaisseur. Il fonde en 1733 une loge maçonnique, ce qui déclenche les foudres de Rome et l'oblige à fuir pour Florence, où il réside les vingt-six dernières années de sa vie. Son statut d'agent secret de la couronne britannique, ainsi que son homosexualité flamboyante ne furent sans doute pas étrangers non plus à son exil. La collection de pierres gravées du Baron Stosch était composée à sa disparition de 3 444 intailles, ce qui en fait une des plus grandes collections de ce genre réunies par un particulier. Quatre ans après la mort de Stosch, son cabinet fut acheté par Frédéric II, roi de Prusse, pour 30 000 écus et une rente viagère de 400 écus par an à verser à son héritier; il se trouve depuis à Berlin. Sans mettre en doute la passion de son fondateur pour les antiquités en général et les pierres gravées en particulier, impossible de ne pas noter qu'elle l'a aidé à devenir riche et influent, et à acquérir une position sociale à laquelle rien au départ ne semblait le prédestiner. EXEMPLAIRE DU MARQUIS NICOLAS DE RICHARD D'IVRY (1762-1850), avec son ex-libris héraldique daté "1809", gravé par Fontanals, dessinateur et graveur à Dijon. (De Bure, "Bibliographie instructive", 5913, «ouvrage magnifiquement exécuté » - Cohen, 959 - Brunet,V, 552, «Ouvrage assez recherché mais dont les gravures sont plus élégantes qu'exactes » - Wiggishoff, "Dictionnaire des dessinateurs et graveurs d'ex-libris français", page 98). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure du temps, malheureusement incomplet d'une planche. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

THIRRIA (E.).

STATISTIQUE MINÉRALOGIQUE ET GÉOLOGIQUE DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE.

1833 Besançon, Outhenin Chalandre fils, 1833. In-8 (144 X 221 mm) demi-basane havane, dos lisse compartimenté de frises dorées, fleuron doré dans les compartiments, guirlande dorée en queue, tranches jaspées (reliure de l'époque) ; XXXI-465 pages, (1) f. d'errata, deux planches coloriées dépliantes. Rousseurs, plus marquées sur les premiers feuillets.

ÉDITION ORIGINALE et unique édition de cet ouvrage rare. Il est bien COMPLET des deux planches dépliantes lithographiées en couleurs : une carte géologique du département de la Haute-Saône et une planche de sept "profils suivant des plans verticaux représentant le relief du sol du Département de la Haute-Saône". Exemplaire en BEL ÉTAT, conservé dans sa solide reliure de l'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

TISSANDIER (Gaston).

LES RÉCRÉATIONS SCIENTIFIQUES ou L'Enseignement par les jeux.

1881 Paris, Masson, 1881. In-8 (166 X 247 mm) percaline rouge, premier plat et dos ornés de fers dorés spéciaux, second plat orné à froid, tranches dorées (reliure de l'éditeur) ; VIII-341 pages, (1) f. de table.

ÉDITION ORIGINALE illustrée de 223 gravures dans le texte. «La Physique sans appareils - La Chimie sans laboratoire - La Maison d'un amateur de science et la science appliquée à l'économie domestique ». Gaston TISSANDIER (1843-1899), scientifique et aérostier français, féru d'observations scientifiques et toujours disposé à expliquer au plus grand public, enfants et adultes confondus, cet homme enjoué est un parfait enfant perdu de la tradition des Lumières. Gaston Tissandier témoigne de l'attrait des sciences qui a progressivement saisi une fraction de la jeunesse bourgeoise à partir des années 1830 et a déterminé leur vocation de recherche, puis leur tentative de contribuer à l'éducation. L'oeuvre de ces jeunes scientifiques enthousiastes et anglophiles annonce le retour de la science et de l'invention française au premier plan mondial après 1880 et les éclipses partielles du XIXe siècle. BEL EXEMPLAIRE, en PARFAIT ÉTAT, conservé dans son magnifique cartonnage éditeur décoré. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

TISSANDIER (Gaston).

LES RÉCRÉATIONS SCIENTIFIQUES ou L'Enseignement par les jeux. La Physique sans appareils. La Chimie sans laboratoire. - Les Jeux et les Jouets.

1888 Paris, Masson, sans date [1888]. In-8 (169 X 249 mm) percaline rouge, plats et dos ornés de fers spéciaux dorés et à froid, tranches dorées (reliure de l'éditeur) ; XII-288 pages. Rousseurs éparses.

CINQUIÈME ÉDITION, entièrement refondue, illustrée de 234 gravures dans le texte. Gaston TISSANDIER (1843-1899), scientifique et aérostier français, féru d'observations scientifiques et toujours disposé à expliquer au plus grand public, enfants et adultes confondus, cet homme enjoué est un parfait enfant perdu de la tradition des Lumières. Gaston Tissandier témoigne de l'attrait des sciences qui a progressivement saisi une fraction de la jeunesse bourgeoise à partir des années 1830 et a déterminé leur vocation de recherche, puis leur tentative de contribuer à l'éducation. L'oeuvre de ces jeunes scientifiques enthousiastes et anglophiles annonce le retour de la science et de l'invention française au premier plan mondial après 1880 et les éclipses partielles du XIXe siècle. BEL EXEMPLAIRE, conservé dans son cartonnage éditeur décoré en parfait état, au corps d'ouvrage contenant des rousseurs éparses mais aux tranches bien lisses, sans le moindre ressaut. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

TOURNEFORT (Joseph Pitton de) - JOLYCLERC (N.).

ÉLÉMENS DE BOTANIQUE, ou MÉTHODE POUR CONNOITRE LES PLANTES. [6 volumes].

1797 Lyon, Pierre Bernuset, 1797. Six volumes in-8 (152 X 223 mm) basane fauve marbrée, dos lisse cloisonné, compartiments ornés d'un fleuron ou de palettes dorés, dentelles et roulettes en queue, pièces de titre et de tomaison veau rouge, tranches teintes en jaune et mouchetées en rouge (reliure de l'époque). Tome I : (2) ff. de faux-titre et titre, XVI-480 pages - Tome II : (2) ff. de faux-titre et titre, 436 pages - Tome III : (2) ff. de faux-titre et titre, 452 pages - Tome IV : (2) ff. de faux-titre et titre, 416 pages - Tome V : (2) ff. de faux-titre et titre, 244 planches - Tome VI : (2) ff. de faux-titre et titre, 245-489 planches. Quelques épidermures sur les plats, infime travail de ver (une à deux têtes d'épingle) dans la marge inférieure des planches 108 à 244, sans aucune atteinte aux gravures.

DERNIÈRE ÉDITION ANCIENNE DE CET IMPORTANT OUVRAGE DE BOTANIQUE, publié pour la première fois en 1694 (trois volumes in-8 et 451 planches). Cette édition est présentée par Nicolas JOLYCLERC (1746-1817) qui l'a augmentée de tous les suppléments donnés par Antoine de JUSSIEU (1686-1758) ; elle est également enrichie d'une "Concordance avec les classes", des "Ordres du Système sexuel" de Linné et des "Familles naturelles" crées par Laurent-Antoine de Jussieu, et des additions considérables faites au "Dictionnaire des termes du botaniste". Elle contient 489 PLANCHES gravées sur cuivre et dessinées par Claude AUBRIET (1665-1742), peintre français d'histoire naturelle qui accompagna Joseph Pitton de TOURNEFORT (1656-1708) au Moyen-Orient et réalisa également les figures de sa "Relation d'un voyage du Levant" (1718). (Plesch, 438 - Nissen, 1978 - Pritzel, 9423). BEL EXEMPLAIRE, d'une grande fraîcheur, conservé dans sa reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

VALERIAN (Ian Pierus) - MONTLYART (I. de).

LES HIEROGLYPHIQUES de Ian-Pierre Valerian vulgairement nommé Pierius. Autrement Commentaires des Lettres et Figures sacrées des Egyptiens et autres Nations. Oeuvre reduicte en cinquante huict Livres, auxquels sont adjoincts deux autres de Coelius Curio, touchant ce qui est signifié par les diverses effigies, et pourtraicts des Dieux, et des Hommes. Nouvellement donnez aux François, par I. de Montlyart. Avec un indice tres-ample.

1615 Lyon, Frellon, 1615. In-folio (240 X 358 mm) veau brun, double filet doré encadrant les plats, dos six nerfs, compartiments ornés d'un fleuron doré losangé, dentelle dorée en queue et tête, titre doré, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (21) ff. de titre illustré, faux-titre, portrait, dédicace à Anne de Levy, extrait du privilège et table des chapitres, 807 pages, (37) ff., (1) f. blanc. Reliure habilement restaurée, petits cernes de mouillure très claire en marge de certains feuillets. Ex-libris manuscrit à l'encre brune sur le premier feuillet blanc : «Ex Bibliotheca / Francisci Cadot advocati / 1645 », et signature autographe à l'encre brune «G.[uilhem ?] Ader » sur le titre et en queue de la page 807.

PREMIÈRE ÉDITION de la traduction française de Jean de Montlyard. Elle succède à la traduction de Gabriel Chappuis publiée également à Lyon en 1576. Cette belle édition lyonnaise de Paul Frellon est «très recherchée, avec un frontispice gravé par Leonard Gaultier, un portrait et de très nombreuses figures hiéroglyphiques et emblématiques gravées sur bois » (Caillet). L'humaniste Jean-Pierre VALERIAN (1475-1558) a publié pour la première fois cet ouvrage, rédigé en latin, à Bâle, en 1556. Il y traite des symboles et emblèmes qui étaient dessinés dans les hiéroglyphes et rassemble sur chacun tout ce que l'on pourrait trouver chez les auteurs anciens de relatif à l'histoire naturelle, à la physique et aux phénomènes de la nature, caché sous ces ingénieuses figures. Il constitue ainsi, les 280 GRAVURES sur bois étant autant de clefs d'interprétation des figures hiéroglyphiques et emblématiques alors représentées dans les arts, le MONUMENT DE LA SYMBOLIQUE ET DE L'ICONOGRAPHIE ARTISTIQUE DE LA RENAISSANCE. On trouve également dans cet ouvrage la représentation de la symbolique des nombres exprimés par la position des doigts de la main : ce code a notamment été utilisé par le peintre Philippe de Champaigne (1602-1674) qui possédait cette édition lyonnaise de 1615. (Caillet, 10980 - Dorbon, 5036 pour l'édition latine vénitienne de 1604 - Adams, "Bibl. of french emblem books", 582). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

VAUBAN (Sébastien Le Prestre de).

OEUVRES. L'Attaque des places - Le Traité de la défense des places - Un Traité pratique des mines, et un autre de la guerre en général, par un Officier de Distinction. [3 volumes].

1771 Amsterdam et Leipzig, Arkstée et Merkus, 1771. Trois volumes grand in-quarto (242 X 289 mm) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, larges dentelles en queue et tête, pièces de titre maroquin grenat et ocre, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : (2) ff. de faux-titre et titre imprimé en rouge et noir, XX pages, 224 pages, (8) ff. de table des matières, 11 planches dépliantes ; Tome II : (1) f. de titre imprimé en rouge et noir, (3) ff. d'avertissement et table des articles, 182 pages, (15 ) ff. de tableaux, 9 planches dépliantes hors-texte ; Tome III : (9) ff. de faux-titre, titre imprimé en rouge et noir, préface, table des articles, 188 pages, (6) ff. de table des matières. Petit travail de ver dans la marge inférieure des six premiers feuillets, se limitant en suite à un trou de la grosseur d'une tête d'épingle jusqu'à la page 107, le tout sans aucune atteinte au texte.

ÉDITION RARE réunissant les oeuvres à caractère militaire du Maréchal de Vauban, faite d'après l'édition de 1737-1742 publiée à La Haye par de Hondt. Elle a été réalisée par le ministre de Louis XIV pour l'instruction particulière du Duc de Bourgogne. Le maréchal de Vauban y traite de l'art de la fortification, de l'art de la conduite d'un siège et de la défense d'une place sur un mode clair, détaillé et technique. Elle est illustrée de trois jolies vignettes de titre dessinées et gravées par Jacob Van der Schley (1715-79), différentes pour chaque tome, de 20 PLANCHES dépliantes gravées sur cuivre (sur les 56 planches que doit contenir cette édition) et de 15 tableaux donnant les tables de « la force des garnisons & (d)es Munitions de guerre & de bouche nécessaires aux places de guerre ». L'ensemble se compose de trois volumes : le premier comporte "L'Attaque des places", le second contient "Le Traité de la défense des places", et le troisième et dernier réunit le "Traité pratique des Mines" et un "Traité de la guerre en général" « comprenant les qualitez & les devoirs des gens de guerre, depuis le général jusqu'au soldat [...] ». Ni le "Traité des mines" ni le "Traité de la guerre en général" ne sont de Vauban. Cependant l'ensemble servit à l'instruction militaire jusqu'au milieu du dix-neuvième siècle. L'ouvrage a curieusement été relié SANS les 25 planches simples du tome premier et les 11 planches du tome troisième qui concernent les mines ; l'ensemble du texte des trois volumes est lui bien complet. «Nul n'avait considéré la défense du pays à un point de vue plus élevé que l'ingénieur de Louis XIV. Son mérite consiste surtout dans la sagacité avec laquelle il a su rattacher l'art de la fortification à la stratégie [...]. Quant à la liste de ses inventions particulières, elle est immense : les feux croisés, le tir à ricochet, les boulets creux [...]. On connait tous ces admirables travaux de défenses qui ont inscrit si profondément son nom sur notre territoire et qui, au témoignage de Napoléon, ont plusieurs fois sauvé la France dans les grandes crises de l'invasion étrangère. » (Grand Larousse du XIXe). SUPERBE EXEMPLAIRE imprimé sur beau papier vergé, à grandes marges, dans sa reliure en veau de l'époque, intacte. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

VENEL (Gabriel-François)].

INSTRUCTIONS SUR L'USAGE DE LA HOUILLE, plus connue sous le nom impropre de Charbon de terre, pour faire du feu ; sur la manière de l'adapter à toute sorte de feux ; et sur les avantages, tant publics que privés, qui résulteront de cet usage. Publiées par ordre des Etats de la Province de Languedoc. Avec des figures.

1775 Avignon et Lyon, Regnault, 1775. In-8 (131 X 200) basane fauve marbrée,dos cinq nerfs ornés d'une roulette dorée, caissons ornés de fers d'angles et fleuron dorés, deux larges chainettes dorées en queue, pièce de titre maroquin grenat, coiffes et coupes ornées de roulettes dorées, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (4) ff. de faux-titre, titre, avis au lecteur, errata, avis au relieur et additions, XXIV-543 pages, IX planches. La page de titre a été consolidée dans la marge latérale gauche. Ex-libris manuscrit à la plume sur le titre.

ÉDITION ORIGINALE et unique édition de cet ouvrage qui comporte 9 PLANCHES gravées. Gabriel François VENEL (1723-1775) est un médecin, pharmacien et chimiste français qui collabora notamment à l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert pour tout ce qui concerne la chimie, la pharmacie, la physiologie et la médecine. Les États de la province de Languedoc l'ayant chargé d'examiner la nature, les propriétés et les usages de la houille, cet ouvrage contient le résultat de ses opérations : il y prouve notamment que la houille ne nuit pas à la santé, conformément à l'expérience de ceux qui en font un usage constant. (Barbier, 9895 - Des Essarts, "Siècles littéraires de la France", VI-347). BEL EXEMPLAIRE, d'une grande fraîcheur. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

VILMORIN-ANDRIEUX.

LES MEILLEURS BLES. Description et culture des principales variétés.

1880 Paris, Vilmorin-Andrieux, sans date [1880]. Grand in-quarto (252 X 322 mm) demi-chagrin vert lierre, plats de toile chagrinée même couleur, dos cinq nerfs plats, caissons à froid avec fleuron doré dans les compartiments, titre doré, filets dorés, plats ornés de plusieurs encadrements de filets à froid, titre et nom de l'éditeur dorés sur le premier plat (CH. MAGNIER REL) ; VII-175 et 66 planches hors-texte. Quelques pointes de rousseurs, principalement aux premiers et derniers feuillets.

UNIQUE EDITION de cet OUVRAGE RARE et recherché, orné de 66 PLANCHES hors-texte de lithographies en couleurs par Eugène GRAFF. "C'est une monographie fort complète sur les variétés de blés : à grain nu, à grain vêtu, tendres sans barbes, d'automne, de printemps, poulards, dures, épeautres, amidonniers, etc. L'oeuvre agronomique et scientifique des Vilmorin a été poursuivie par Henry, Philippe et Jacques. On leur doit les premières variétés de blés créées par hybridation et aussi les premières variétés de céréales qui aient été des lignes pures." (OBERLE, Bibliothèque bacchique, 831). SUPERBE EXEMPLAIRE dans son élégante reliure éditeur à l'état de NEUF. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.