164 résultats

BARTOLI (Pietro Santi).

GLI ANTICHI SEPOLCRI, ovvero Mausolei Romani, ed Etruschi trovati in Roma, ed in altri luoghi celebri ; nelli quali si contengono molte erudite Memorie : raccolti, disegnati, ed intagliati da Pietro Santi Bartoli.

1768 Roma, Licenza de Superiori, 1768. In-folio (250 X 349 mm) demi-basane à coins, dos lisse orné de guirlandes dorées en place des nerfs, compartiments ornés d'un fleuron doré, pièce de titre, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (2) ff. blancs, 14 pages, 113 planches (dont deux à double page). Coiffe supérieure restaurée, quelques pointes de rousseurs claires, petit manque de papier dans la marge de l'angle inférieur droit de deux planches, sans atteinte aux gravures.

ÉDITION contenant 113 PLANCHES gravées sur cuivre, dont deux à double page, du peintre et graveur à l'eau-forte italien Pietro Santi BARTOLI (1635-1700). Elles représentent des plafonds peints et des mosaïques découvertes dans les fouilles de la Villa Corsini à Rome, des tombeaux et mausolées de la région dont le tombeau de Caecilia Metella, la Pyramide de Caïus Cestius, et le mausolée d'Hadrien (le Castel San Angelo). Les planches, gravées sur papier vergé fort, sont d'un beau tirage. PLAISANT EXEMPLAIRE, en BEL ÉTAT. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BASVILLE (M. de).

MÉMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE LANGUEDOC, par feu M. de BASVILLE, intendant de cette Province.

1734 Amsterdam, Chez Pierre Boyer, 1734. In-12 (109 X 159) maroquin poli fauve, dos quatre nerfs surlignés d'un filet perlé, caissons dorés richement ornés, titre doré, date en queue, double encadrement de filet doré sur les plats, filet perlé sur les coupes (reliure postérieure) ; 334 pages (dont titre imprimé en rouge et noir) et deux tableaux dépliants. Manque de papier sans atteinte au texte dans la marge de la page 115.

ÉDITION ORIGINALE des mémoires du tristement célèbre intendant du Languedoc qui, par ses rigueurs et ses répressions, engendra l'insurrection générale des montagnards protestants et donna naissance à la guerre dite des Camisards, dans les Cévennes. Ces mémoires furent terminés vers 1698. L'auteur donne un état du Languedoc tel qu'il a pu l'observer durant les treize années de son service : la géographie et l'histoire, le Gouvernement, l'ordre intérieur et la province, les Droits du Roy, le commerce, les ouvrages faits ou à faire. Bien COMPLET des deux tableaux récapitulatifs dépliants : "Carte contenant le nombre d'ecclesiastiques, la quantité des Maisons religieuses et Couvents de plusieurs Ordres, & le nombre des Religieux qu'ils contiennent dans la Province de Languedoc." et "Recapitulation du produit du Commerce du dedans de la Province de Languedoc [...]". Nicolas de Lamoignon de BASVILLE (26 avril 1648 - 17 mai 1724), intendant du roi en Languedoc, vécut à Montpellier durant 33 années. Basville fut en Languedoc (1685-1718), comme auparavant en Poitou (1682-1685), le bras séculier du roi Louis XIV dans l'entreprise de "catholicisation" forcée des protestants. Aidé d'une trentaine de subdélégués, Basville appliquait la volonté royale sur les 23 diocèses des deux généralités que comprenait son intendance, celle de Montpellier et celle de Toulouse. A ce titre il devait contrôler des zones géographiques à forte densité de nouveaux convertis douteux ou de fanatiques protestants. On sait que, sous son autorité, la répression fut féroce. Basville reçut une éducation soignée des jésuites du Collège de Clermont (Paris) où il prononça en 1666 sa thèse ("Ex optica et astronomia selecta mathemata"). D'une certaine façon, Basville était donc un scientifique. Basville rédigea les "Mémoires pour servir à l'histoire de Languedoc" dans les années 1696-1697. Ils ont été publiés en 1734, soit dix ans après la mort de leur auteur. Ce travail a été écrit sur ordre du Roi à l'intention du duc de Bourgogne, un de ses proches héritiers. Il fait donc partie d'un ensemble de travaux fournis par les intendants pour la formation et l'information du duc de Bourgogne en réponse à un questionnaire assez précis défini par le duc de Beauvilliers. (Antoine de Falguerolles, "Basville, statisticien solitaire du Languedoc"). BEL EXEMPLAIRE, finement relié, probablement à la fin du XIXe siècle. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BASVILLE (M. de).

MÉMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE LANGUEDOC, par feu M. de BASVILLE, intendant de cette Province.

1734 Amsterdam, Pierre Boyer, 1734. In-12 (114 X 174) basane brune, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièce de titre, coupes et coiffes ornées (reliure de l'époque) ; 334 pages (dont titre imprimé en rouge et noir) et deux tableaux dépliants. Petit manque de cuir au caisson inférieur du dos, épidermures au second plat. Ex-libris manuscrit ancien au verso de la première garde.

ÉDITION ORIGINALE des mémoires du tristement célèbre intendant du Languedoc qui, par ses rigueurs et ses répressions, engendra l'insurrection générale des montagnards protestants et donna naissance à la guerre dite des Camisards, dans les Cévennes. Ces mémoires furent terminés vers 1698. L'auteur donne un état du Languedoc tel qu'il a pu l'observer durant les treize années de son service : la géographie et l'histoire, le Gouvernement, l'ordre intérieur et la province, les Droits du Roy, le commerce, les ouvrages faits ou à faire. Bien COMPLET des deux tableaux récapitulatifs dépliants : "Carte contenant le nombre d'ecclesiastiques, la quantité des Maisons religieuses et Couvents de plusieurs Ordres, & le nombre des Religieux qu'ils contiennent dans la Province de Languedoc." et "Recapitulation du produit du Commerce du dedans de la Province de Languedoc [...]". Nicolas de Lamoignon de BASVILLE (26 avril 1648 - 17 mai 1724), intendant du roi en Languedoc, vécut à Montpellier durant 33 années. Basville fut en Languedoc (1685-1718), comme auparavant en Poitou (1682-1685), le bras séculier du roi Louis XIV dans l'entreprise de "catholicisation" forcée des protestants. Aidé d'une trentaine de subdélégués, Basville appliquait la volonté royale sur les 23 diocèses des deux généralités que comprenait son intendance, celle de Montpellier et celle de Toulouse. A ce titre il devait contrôler des zones géographiques à forte densité de nouveaux convertis douteux ou de fanatiques protestants. On sait que, sous son autorité, la répression fut féroce. Basville reçut une éducation soignée des jésuites du Collège de Clermont (Paris) où il prononça en 1666 sa thèse ("Ex optica et astronomia selecta mathemata"). D'une certaine façon, Basville était donc un scientifique. Basville rédigea les "Mémoires pour servir à l'histoire de Languedoc" dans les années 1696-1697. Ils ont été publiés en 1734, soit dix ans après la mort de leur auteur. Ce travail a été écrit sur ordre du Roi à l'intention du duc de Bourgogne, un de ses proches héritiers. Il fait donc partie d'un ensemble de travaux fournis par les intendants pour la formation et l'information du duc de Bourgogne en réponse à un questionnaire assez précis défini par le duc de Beauvilliers. (Antoine de Falguerolles, "Basville, statisticien solitaire du Languedoc"). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

DESCRIPTION GÉOGRAPHIQUE DU GOLFE DE VENISE ET DE LA MORÉE. Avec des Remarques pour la Navigation, et des Cartes et Plans des Côtes, Villes, Ports et Mouillages.

1771 Paris, Imprimerie Didot, 1771. In-quarto (204 X 255 mm) veau blond, plats ornés d'un encadrement de triple filet doré, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés aux petits fers avec fleuron central, roulettes en queue, pièce de titre maroquin marron, coupes et coiffes filetées, bordure intérieure, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, XII-235 pages, 49 planches hors-texte, (1) f. blanc.

ÉDITION ORIGINALE contenant 49 PLANCHES hors-texte (dont 14 dépliantes) de cartes et plans gravés, d'une vignette gravée en tête de l'épître signée « Chossard 1703 » et d'un bandeau en tête de chapitre gravé et signé « Rameau ». L'exemplaire a été relié SANS le titre illustré qui se trouve parfois en frontispice mais qui manque à la plupart des exemplaires comme en témoignent la collation de Polak et l'exemplaire visible sur le site de la Bnf. Parmi les nombreuses planches de cet ouvrage on trouve notamment représentés la carte du golfe de Venise, le plan de la ville et du port de Brindisi, le plan de la ville et de la citadelle d'Ancone, le plan de Trieste, la carte des îles et des mers situées entre l'Istrie et la Dalmatie, la carte de l'île, du canal et du mouillage de Corfou, la carte de la Morée, le plan des rades d'Athènes et du Pyrée, la carte de l'isthme de Corinthe, etc. Jacques-Nicolas BELLIN (1703-1772) fut chargé en sa qualité de premier ingénieur géographe de la Marine et du dépôt des cartes et plans, de dresser pour le service des vaisseaux les cartes de toutes les mers connues. Il publia ainsi un grand nombre de cartes et d'atlas, dont le « Petit Atlas Maritime » édité en cinq volumes en 1764 et qui fut pendant plusieurs décennies le bréviaire des navigateurs. Sa description du golfe de Venise, qui devait permettre «la sureté de la navigation dans ces parages » tel que l'écrit Bellin dans son épître à Monseigneur de Boynes, s'apparente en réalité à un atlas des côtes de la mer Adriatique et des côtes grecques (de Zante à Corinthe), ainsi que des nombreuses îles qui émaillent cette partie du globe. (Polak, 592). TRÈS BEL EXEMPLAIRE, d'une remarquable fraîcheur. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (Jacques-Henri).

VOYAGE A L'ISLE DE FRANCE, A L'ISLE DE BOURBON, AU CAP DE BONNE-ESPÉRANCE, etc. Avec des Observations nouvelles sur la nature et sur les Hommes, par un officier du roi [BERNARDIN DE SAINT-PIERRE].

1773 Amsterdam, et se trouve à Paris, Chez Merlin, 1773. Deux volumes in-8 (134 X 205 mm) veau fauve marbré, encadrement de filet à froid sur les plats, dos cinq nerfs, caissons dorés avec fleuron central, large dentelle en queue et tête, coupes et coiffes ornées, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : (1) f. blanc, faux-titre, frontispice, titre, 328 pages, 3 planches et 4 tableaux dépliants, (1) f. blanc ; Tome II : faux-titre, titre, 278 pages, 2 planches, (1) f. blanc. Notice ancienne collée sur le premier contreplat du tome I. Les planches de Moreau sont brunies.

ÉDITION ORIGINALE de l'un des PREMIERS LIVRES ANTICOLONIALISTES publié à l'époque des LUMIÈRES. Cet ouvrage, paru anonymement, était déjà devenu RARE dans la seconde moitié du XIXe siècle et avait été réimprimé dans la collection des "Oeuvres" de l'auteur. Il est illustré de SIX PLANCHES : trois dessinées par MOREAU et gravées par Masquelier, Née et Duclos, et trois dépliantes gravées par Colas. L'ouvrage contient également QUATRE TABLEAUX dépliants d'"Observations nautiques". Deux des gravures de J. M. Moreau sont restées célèbres car elles représentent la triste condition des esclaves à cette époque et sous ces latitudes. Envoyé en 1766 à l'île de France comme capitaine-ingénieur, Jacques-Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814) se laissa entraîner par sa passion des aventures et partit avec d'autant moins d'hésitation, qu'on semblait l'autoriser à tenter l'application de ses idées de colonisation à Madagascar. Il y séjourna durant trois années et contribua à apporter de précieux renseignements pour la connaissance et le développement de l'Île de France, aujourd'hui île Maurice. (Brunet, V, 58, «ouvrage devenu rare » - Ryckebusch, 674 - Cohen, 934 - Gay, 3264). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure de l'époque, en PARFAIT ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BOILEAU (Nicolas, dit BOILEAU-DESPRÉAUX).

OEUVRES DE M. BOILEAU DESPRÉAUX. Nouvelle édition, avec des Eclaircissemens Historiques donnés par lui-même, & rédigés par M. Brossette ; augmentée de plusieurs Pièces, tant de l'Auteur, qu'aïant rapport à ses ouvrages ; avec des Remarques & des Dissertations Critiques. Par M. de Saint-Marc. [5 volumes].

1747 Paris, David et Durand, 1747. Cinq volumes in-8 (127 X 184 mm) veau fauve marbré, encadrement de triple filet doré sur les plats, armes frappées or au centre, dos lisse cloisonné et fleuronné, pièce de titre maroquin grenat, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (Reliure de l'époque). Tome I : portrait-frontispice, LXXX-488 pages - Tome II : (5) ff., 492 pages - Tome III : (4) ff., 536 pages - Tome IV : (3) ff., 591 pages, (1) page d'achevé d'imprimer - Tome V : XXII-676 pages, (1) f. d'approbation et privilège. Restaurations à la reliure, rousseurs éparses.

ÉDITION COLLECTIVE ILLUSTRÉE EN PARTIE ORIGINALE, LA PLUS COMPLÈTE À CETTE DATE. Elle est accompagnée des Remarques de Claude Brossette, rétablies dans leur texte exact et augmentées par Charles-Hugues de Saint-Marc. Le texte et l'orthographe reproduisent ceux de l'édition de 1701, la dernière revue par Boileau. «Édition illustrée très recherchée pour son aspect et son format agréables » selon Cohen. Un portrait de Boileau gravé par Daullé d'après Rigaud, 5 fleurons sur les titres par C. Eisen, dont 3 gravés par C. Boucher, 38 vignettes dessinées par C. Eisen, gravées par Aveline, de La Fosse ou non signées, 22 culs-de-lampe non signés, à l'exception de deux portant le nom de Mathey et 6 belles figures pour le "Lutrin", non signées, mais de Cochin. EXEMPLAIRE AUX ARMES DE LA FAMILLE DE MAY, avec la légende «Bibliothèque de Mr. & Md. de May ». Madame de May fut la nourrice du duc d'Anjou, plus tard Philippe V d'Espagne ; son mari, Nicolas Rouillé ou Rouilliers, en avait été le valet de chambre. Ils achetèrent en 1718 la seigneurie de Chatou et de Montesson. (Cohen, 168 - Magne, 605 - Tchémerzine, I-773 à 775 - OHR, 313). SÉDUISANT EXEMPLAIRE en reliure armoriée. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BOJARDO ou BOIARDO (Matteo Maria) et BERNI (Francesco).

ORLANDO INNAMORATO.

1725 In Fiorenza [pour Naples], sans nom d'éditeur [Lorenzo Ciccarelli], 1725. Grand in-quarto (218 X 278) vélin doré à coutures apparentes, auteur, titre et date d'édition calligraphiés à l'encre noire au dos (reliure de l'époque) ; titre en rouge et noir avec vignette gravée, (3) ff., 343 pages. Cerne de mouillure claire, plus marqué aux premiers feuillets ; infimes défauts aux coupes et à un angle.

EDITION NAPOLITAINE publiée par Lorenzo Ciccarelli, caché sous le pseudonyme de "Cellino Zecclori", avec la fausse mention du lieu d'édition de "Florence" pour "Naples". BELLE EDITION, imprimée à deux colonnes en caractères italiques, souvent citée comme la meilleure, de ce poème chevaleresque composé par Matteo Maria BOIARDO en l'honneur du duc Hercule II d'Este. Les deux premières parties publiées en 1483 rencontrent un franc succès auprès du public ferrarais. L'entrée de l'armée de Charles VIII en Italie en 1494 met le pays en état de guerre et interrompt la composition de la troisième partie du poème. Cette épopée romanesque est tirée de la chronique de Turpin, et l'on y voit figurer les Agramant, les Astolphe, les Gradasse, les Rodomont qui sont devenus des types immortels. Comme Luigi Pulci, Boiardo s'inspire du cycle de Charlemagne mais son poème apporte une nouveauté fondamentale puisqu'il y mêle aussi des éléments du cycle des chevaliers de la Table Ronde. Ainsi, les prouesses guerrières, héritage épique de la matière française, acquièrent la dimension romanesque et merveilleuse propre à la matière bretonne. D'autre part, comme le titre l'annonce clairement, dans cette nouvelle épopée l'amour prend une dimension toute particulière. Loin de l'amour incarné comme un idéal moral par les compagnons du roi Arthur, l'amour dont fait preuve Roland est bien réel et le rapproche de la condition des hommes ordinaires. Les thèmes de l'épopée s'entremêlent, parfois même à l'intérieur d'un même chapitre. On peut cependant en dégager trois principaux : la guerre entre les chrétiens et les sarrasins, la figure d'Angélique et ses soupirants et l'amour entre le sarrasin Rugiero et la chrétienne Brandiamante. (BRUNET, I, 1051 - GRAESSE, I, 470). BEL EXEMPLAIRE, dans sa fraiche reliure en vélin de l'époque, ornée d'une belle patine dorée. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BOUGEANT (G.-H.).

MÉMOIRES DE FRANÇOIS DE PAULE DE CLERMONT, Marquis de Montglat. [4 volumes].

1727 Amsterdam [Rouen], sans nom d'éditeur [Bougeant], 1727. Quatre volumes in-12 (100 X 166 mm), veau fauve marbré, armes frappées or sur les plats, dos cinq nerfs ornés, caissons dorés ornés aux petits fers et fleuron central, dentelle en queue et tête, pièce de titre maroquin ocre, tranches jaspées rouges (reliure du XVIIIe). Tome I: (3) ff. de titre et avertissement, 431 pages; Tome II: (1) f. de titre, 227 pages; Tome III: (1) f. de titre, 343 pages; Tome IV: (1) f. de titre, 319 pages. Ex-libris manuscrit «Duquesne» sur le titre des quatre volumes.

ÉDITION ORIGINALE, peu commune. Les titres sont tous illustrés d'une vignette gravée avec la mention «Desiderius Erasmus». Ces CÉLÈBRES MÉMOIRES POSTHUMES ont été édités par le père Guillaume Hyacinthe BOUGEANT (1690-1743), prêtre jésuite français, écrivain et dramaturge, très engagé dans les polémiques avec les jansénistes. Ils sont précieux pour l'histoire de la guerre entre la France et la Maison d'Autriche durant l'administration du Cardinal de Richelieu et du Cardinal Mazarin, sous les règnes de Louis XIII et de Louis XIV, depuis les déclarations de la guerre en 1635 jusqu'à la Paix des Pyrénées en 1660. François de Paule de CLERMONT, marquis de Montglat (1620-1675), était grand maître de la garde-robe et maréchal de camp, et fut fait chevalier des ordres du roi à la promotion de 1661. Témoin d’un grand nombre d'évènements, il n'avait rien oublié d'important et se plaisait à communiquer les trésors de sa mémoire, ce qui l'avait fait surnommer «Montglat la Bibliothèque». DES ÉCRITS HISTORIQUES FIABLES ET DÉTAILLÉS : «[Ces Mémoires] sont remplis de faits; et à compter de l'année 1635 ils font bien connaître les évènements militaires du règne de Louis XIII et de la minorité de Louis XIV, ainsi que ce qui s'est passé de plus considérable à la cour. Le style en est négligé comme celui d'un homme qui n'écrit que pour lui et pour ses amis; mais ils sont marqués au coin de la franchise, et l'historien peut les suivre comme un guide sûr. L'auteur de l'"Esprit de la Fronde" [Jean Baptiste Mailly] a dit, avec vérité, que l'on trouverait difficilement un recueil plus nourri, plus plein de choses, plus exact et plus fidèle. Ces "Mémoires" sont précédés d'un discours préliminaire, qui présente le tableau rapide des vingt-cinq premières années du règne de Louis XIII.» (Michaud). EXEMPLAIRE AUX ARMES d'Honoré-François-Xavier LE MOYNE DE SÉRIGNY (1735-1812), dit "le marquis de Loire". Il devint lieutenant des vaisseaux du Roi et fut nommé chevalier de Saint-Louis en 1773. Il émigra en 1792 puis revint en France après la Révolution. BEL EXEMPLAIRE en reliure armoriée. (Barbier, III, 195 - OHR, planche 2292 - Michaud, "Biographie Universelle", T. XXIX, p. 130). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BOUHOURS (Dominique).

LES ENTRETIENS D'ARISTE ET D'EUGENE. Nouvelle édition, où les mots des devises sont expliqués.

1737 Paris, Delaulne, 1737. In-12 (105 X 171 mm) veau fauve moucheté, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés, deux palettes en queue, guirlande en tête, pièce de titre maroquin ocre, coupes et coiffes ornées, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; (4) ff. de titre, épître et table, 516 pages, (7) ff. de table, approbation et privilège. Taches noires au dos.

Édition XVIIIe d'un ouvrage paru pour la première fois en 1671, et qui connût à l'époque un grand succès. (Barbier, II-125 - de Backer, I, 808, pour la 2ème édition). Exemplaire en bel état, au corps d'ouvrage très frais. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BROEKHUIZEN (Jean Van), en latin BROUKHUSIUS (Janus).

JANI BROUKHUSII POEMATUM LIBRI SEDECIM.

1711 Amstelaedami [Amsterdam], Excudit Franciscus Halma, 1711. In-quarto (208 X 258) maroquin vert, triple encadrement de filet doré sur les plats, filets dorés en place des nerfs, urnes dorées dans les compartiments, coupes filetées, tranches jaunes (reliure de lépoque) ; (1) f. blanc, frontispice gravé, titre avec vignette gravée, 10 ff. (dédicace, préface et élégie), 502 pages, (14) pp. (index), (2) ff. blancs.

ELEGANTE EDITION de ce recueil de poésie en hollandais. Elle est illustrée de 59 GRAVURES du dessinateur et graveur hollandais Jan GOEREE (1670-1781), dont un frontispice hors-texte, une vignette dans le titre, trois bandeaux, 54 vignettes dans le texte et des lettrines. Jean Van BROEKHUIZEN (Amsterdam, 1640-1707) est un poète et érudit hollandais dont les oeuvres sont rares. Après avoir reçu une bonne éducation littéraire, il resta quelque temps chez un apothicaire, puis il prit du service, devint lieutenant, fut envoyé en Amérique sur la flotte de Ruyter en 1674, et revint en Hollande l'année suivante. Se trouvant à Utrecht, il prit part à un duel et encourut pour ce fait la peine de mort ; mais, grâce à l'intervention du savant Groevius, il fut sauvé. Après avoir été quelque temps capitaine dans la milice à Amsterdam, Broekhuizen se retira à Amstelveen où il passa les dernières années de sa vie, se livrant entièrement alors à son goût pour la littérature. Outre ses "Poésies latines", publiées à Utrecht (1684), on a de lui des "Poésies hollandaises" très élégantes, mais peu nombreuses, ainsi que des éditions de Properce, de Catulle, de Sannazar, etc. BEL EXEMPLAIRE, grand de marges, dans un beau maroquin du temps. (Brunet, Manuel de l'amateur, VI, 13029). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BRUCE (James).

VOYAGE AUX SOURCES DU NIL, en Nubie et en Abyssinie, pendant les années 1768, 1769, 1770, 1771 & 1772. Traduit de l'anglais par J. H. Castéra. [4 volumes].

1790 Paris, Hôtel de Thou, 1790-91. Quatre volumes in-quarto (198 X 267 mm) demi-basane fauve à petits coins, dos lisse orné de filets dorés, pièces de titre et de tomaison veau ocre et vert (reliure de l'époque). Tome I : (2) ff. de faux-titre et titre, VIII pages de dédicace au roi d'Angleterre, LXXXIII pages d'introduction, 620 pages ; Tome II : (2) ff. de faux-titre et titre, 784 pages, une carte dépliante ; Tome III : (2) ff. de faux-titre et titre, 858 pages ; Tome IV : (2) ff. de faux-titre et titre, 752 pages. Restaurations aux reliures, cerne clair de mouillure en tête du corps de l'ouvrage des 152 premières pages et des 5 derniers feuillets du volume III. Carte déchirée sans manque à la pliure.

ÉDITION ORIGINALE FRANÇAISE de l'UN DES MEILLEURS RÉCITS DE VOYAGES SUR L'AFRIQUE. Notre exemplaire contient UNE GRANDE CARTE DÉPLIANTE, gravée par Benard, intitulée « Carte où sont tracées les routes de M. Bruce, dans les deux tentatives qu'il fit pour parvenir aux Sources du Nil ». Vignette gravée par Benard sur le feuillet de titre des tomes II, III et IV. MANQUENT le cinquième volume de texte qui est consacré uniquement à l'histoire naturelle et à la relation des voyages de W. Paterson « dans les pays des Hottentots et la Cafrerie, en 1777-1779 », ainsi que le volume d'ATLAS qui contient 88 planches, dont 4 grandes cartes. « On remarque dans les récits de Bruce des évènements si extraordinaires, que cela leur donne souvent l'air d'un roman. L'exactitude de plusieurs faits qui lui avait d'abord été contestée a cependant été reconnue depuis » (Michaud). James BRUCE (1730-1794), explorateur et géographe écossais, a grandement contribué à l'enrichissement des connaissances géographiques de l'Afrique septentrionale. Il a également beaucoup ajouté aux connaissances que l'on avait sur la géographie de l'Abyssinie, mais il n'a pas découvert, comme il le crut durant son exploration, les sources du vrai Nil ; il est seulement remonté jusqu'à la source du Nahr-el-Azrek, un des principaux affluents du fleuve. Lorsqu'il revint en Grande-Bretagne en 1774, tout le monde le croyait mort, et sa famille s'était partagé ses biens. C'est en 1790 qu'il publia en 5 volumes in-quarto son récit de voyage sous le titre de "Travels to Discover the Source of the Nile" . (Gay, 44, «Le Ve volume in-4° renferme les "Quatre voyages dans le pays des Hottentots", traduit de Paterson. » - Chadenat, 1062, « Ouvrage recherché » - Michaud, V-667 - Hage Chahine, 678). BON EXEMPLAIRE en reliure du temps. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BRUNET (Pierre-Nicolas)].

ABRÉGÉ CHRONOLOGIQUE DES GRANDS FIEFS DE LA COURONNE DE FRANCE, avec la chronologie des princes et seigneurs qui les ont possédés jusqu'à leurs réunions à la Couronne. Ouvrage qui peut servir de supplément à l'Abrégé Chronologique de l'Histoire de France, par M. le Président Hénault.

1759 Paris, Desaint & Saillant, Hérissant, 1759. Grand in-12 (114 X 175 mm) veau fauve marbré, triple encadrement de filet doré sur les plats, dos lisse orné d'une guirlande sertie de filets dorés en place des nerfs, compartiments ornés aux petits fers et fleuron central, large dentelle en queue, chainette dorée en queue et tête, pièce de titre maroquin havane, coiffes et coupes ornées, tranches marbrées (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, XXVI pages de faux-titre, titre, épître, avertissement et préface, (3) ff. de tables, 536 pages, (3) ff. d'errata, approbation et privilège. Ex-libris manuscrit «Doyen de Montpezat ». Une mention manuscrite a été caviardée en bas de la page de titre, avec un petit manque de papier. Léger manque de cuir à la coiffe inférieure. Etiquette ancienne de librairie collée au verso du faux-titre : «Se vend à Bordeaux, / Chez J. Chappuis aîné, / Libraire, Place Royale, / à l'entrée de la nouvelle / Bourse ».

ÉDITION ORIGINALE de cet intéressant manuel d'histoire, qui donne une description minutieuse des régions et des personnages marquants de l'Ancien Régime. (SAFFROY, I-8115 - QUÉRARD, I-541). SÉDUISANT EXEMPLAIRE en reliure d'époque, en BEL ÉTAT. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BUCHET].

DESCRIPTION ABREGEE DES ANTIQUITES DE LA VILLE DE NISMES, par M. B****. Avec des planches gravées sur le Lieu par le célèbre M. GRITNER. Seconde édition.

1786 A Nismes, chez C. Belle, 1786. In-8 (135 X 211 mm) broché, couverture muette papier bleu de l'époque ; titre, 1 feuillet " Avant-propos " non chiffré, 52 pages, 8 planches dépliantes.

SECONDE EDITION de cet ouvrage comportant HUIT PLANCHES dépliantes : "Vue de l'Amphitéâtre" - "Vue de la Maison Quarrée" - "Vue du Temple de la Fontaine" - "La Tourmagne" - "[Statue & aigles]" - "Vue du Pont du Gard" - "[vue sans titre]" et une GRANDE PLANCHE GRAVEE (510 X 410) dépliante intitulée "Vue et perspective de la fontaine de Nismes". BON EXEMPLAIRE, en bel état. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

BUXTORFI (Johannis).

LEXICON HEBRAICUM & CHALDAICUM complectens omnes voces, tam primas quam derivatas, quae in Sacris Bibliis, Hebraeâ, & ex parte Chaldaeâ linguâ scriptis, extant : interpretationis fide, exemplorum biblicorum copiâ, Locorum plumimorum difficilium ex, etc.

1710 Basileae, Joh. Philippi Richteri, 1710. Fort in-12 relié plein veau granité, dos cinq nerfs richement orné, pièce de titre maroquin rouge, double encadrement de filet noir sur les plats, tranches rouges (reliure de l'époque) ; 1 f. blanc, titre, XIV, 1 portrait gravé, 976 pages + LXXVI pages non chiffrées "Index". Quelques légères et habiles restaurations.

Jean BUXTORF, hébraïsant allemand, est né à Bâle en 1599 et mort en 1664. Héritier des aptitudes et du talent de son père, il lui succéda en 1630 dans sa chaire d'hébreu à Bâle, après avoir voyagé en Hollande, en France et en Allemagne. Buxtorf a terminé et publié divers ouvrages de son père et fait paraître, entre autres travaux : Lexicon chaldaïcum et syriacum (Bâle, 1622, in-4°) ; Tractatus de punctorum vocalium et accentuum in libris veteris Testamenti.... (Bâle, 1648) ; Dissertatio de sponsalibus ac diuortiis (1652) ; Dissertationes philologico-theologicae (Bâle, in-4°). BEL EXEMPLAIRE. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CALMET (Dom Augustin) - VENCE (Abbé de).

SAINTE BIBLE EN LATIN ET EN FRANÇOIS, avec des notes littérales, critiques et historiques, des préfaces et des dissertations, tirées du Commentaire de Dom Augustin Calmet, Abbé de Senones, de M. l'Abbé de Vence, et des Auteurs les plus célèbres ; pour faciliter l'intelligence de l'Écriture Sainte. Ouvrage enrichi de Cartes Géographiques et de figures.

1779 Toulouse, Sens [et] Nismes, Gaude, 1779-80. Dix-sept volumes in-8 (140 X 211 mm) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs, caissons ornés de fers dorés, large palette en queue, coiffes filetées, coupes ornées d'une roulette dorée, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : XV pages, (1) page de table, 950 pages, 6 planches dépliantes (3 figures et 3 cartes) - Tome II : VII pages, (1) page de table, 890 pages, 9 planches dépliantes (2 cartes et 7 figures) - Tome III : V pages, (1) page de table, 762 pages, 3 planches dépliantes (3 cartes) - Tome IV : IV pages, 856 pages, 13 planches dépliantes (1 carte et 12 figures) - Tome V : V pages, (1) page de table, 880 pages, 2 tableaux dépliants - Tome VI : VIII-858 pages, une carte et 2 tableaux dépliants - Tome VII : VIII-906 pages, une planche dépliante (figure) - Tome VIII : VI-986 pages - Tome IX : IX pages, (1) page de table, 861 pages - Tome X : VII pages, (1) page de table, 936 pages - Tome XI : VIII-832 pages, 1 planche dépliante (1 figure) - Tome XII : XII-902 pages - Tome XIII : XII-883 pages, 1 carte dépliante - Tome XIV : VIII-669 pages - Tome XV : VII pages, (1) table des pièces, 867 pages, 1 carte dépliante - Tome XVI : VIII-935 pages - Tome XVII : XIII pages, (1) page, 94-192-140-68-308-62-20 pages, (1) f. d'errata et table, 1 planche dépliante de caractères phéniciens ou samaritains. Tache noire sur la tranche latérale du tome VII sans atteinte au corps de l'ouvrage, petite galerie de ver sans atteinte au texte dans l'angle supérieur droit des pages 785 à 848 du tome XIII, restauration à la reliure de plusieurs tomes, quelques épidermures et défauts d'usage.

TROISIÈME ÉDITION, revue, corrigée et augmentée de diverses notes et dissertations nouvelles, de la BIBLE DE VENCE, du nom de son principal commentateur. Elle est ornée de 38 PLANCHES dépliantes de vues, plans, figures et cartes et de 4 tableaux. Vulgate sixto-clémentine et traduction de Port-Royal due essentiellement à Isaac Lemaistre de Sacy, avec insertion en italiques du commentaire de Louis de Carrières. Cette édition suit en grande partie l'édition de Paris (1748-1750), avec les préfaces tirées pour l'essentiel des textes et dissertations d'Augustin Calmet, et de ceux de Louis de Carrières et d'Henri-François de Vence. (Brunet, I, 888 - Delaveau et Hillard, n°619, pour l'édition de 1767-73 parue à Paris chez Boudet et à Avignon chez Merande). AGRÉABLE EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque, complet de toutes les planches requises décrites dans la table de chaque volume. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CASTI (Giovanni Battista).

NOVELLE GALANTI IN OTTAVA RIMA.

1793 Londres et Paris, Molini, 1793. In-8 (135 X 209) maroquin rouge, plats ornés d’un encadrement de chaînette dorée, dos lisse, chainette et filets gras en place des nerfs, compartiments ornés d’un losange de filet perlé, fers d'angle et fleuron central, chainette en queue, pièce de titre maroquin vert lierre, coupes et coiffes filetées, chasses ornées, tranches dorées (reliure de l'époque); (2) ff. de faux-titre et titre, 306 pages, (1) f. de table et errata.

BELLE ÉDITION EN LANGUE ITALIENNE, revue et corrigée par l'auteur. Elle est composée de DOUZE CONTES GALANTS dans le genre de Boccace. Selon Feller, elles sont «presque toutes extrêmement licencieuses et souvent la religion n'y est pas plus respectée que les moeurs». UN DES RARES EXEMPLAIRES IMPRIMÉS SUR GRAND PAPIER VÉLIN. Giambattista CASTI (1721-1803) quitta l'Italie pour Vienne où il fut appelé par son ami le Duc de Rosenberg, gouverneur du grand-duc et futur empereur Joseph II d'Autriche. Devenu poète de l'empereur, il visita les cours de Russie et de Prusse, où il pu faire la connaissance de l'impératrice Catherine II, et dont il rapporta les débauches dans son "Poème tartare". Selon Apollinaire, Casti est un «conteur plein de fraîcheur et de sensualité, sa qualité d'ecclésiastique donnant plus de piquant au libertinage aimable de ses contes.» L'oeuvre de Casti avait séduit CASANOVA qui l'évoque dans ses "Mémoires": «l'abbé Casti, que j'avais envie de connaître, à cause de certains petits poèmes fort impies dont il était l'auteur [...] ». Les poèmes impies dont parle Casanova sont ces nouvelles qui commençaient à être connues, et particulièrement la "Papesse Jeanne". «Les "Nouvelles" de Casti ne sont jamais obscènes et leur licence ne dépasse point celle des "Nouvelles" de La Fontaine ou de "La Pucelle". L'abbé Casti était un voltairien, et ses vers, assaisonnés d'esprit gaulois et de finesse italienne, s'ils ont un peu de la morbidesse de ceux de Métastase, ont aussi beaucoup de la netteté malicieuse de ceux du philosophe de Ferney. » (Apollinaire). SUPERBE EXEMPLAIRE EN MAROQUIN décoré de l'époque. (Apollinaire, "L'Oeuvre libertine des conteurs italiens", pp. 1 à 7 et p. 12 - Brunet, I, 1628, «Ce volume, qui ne contient qu'une partie des "Nouvelles" de Casti, n'a de valeur qu'autant qu'il est imprimé sur vélin» - Feller, "Biographie universelle", T. III, p. 224). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CASTILLON (Jean de).

DISCOURS SUR L'ORIGINE DE L'INÉGALITÉ PARMI LES HOMMES. Pour servir de réponse au Discours que M. Rousseau, Citoyen de Genève, a publié sur le même sujet.

1756 Amsterdam, Jolly, 1756. In-8 (136 X 206 mm) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés, palettes en queue et tête, pièce de titre maroquin ocre, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque) ; XXXII-368 pages. Epidermures sur les plats.

ÉDITION ORIGINALE, rare, de cet ouvrage sociologique qui critique les idées de Rousseau, réhabilite la société aux dépens du «bon sauvage » et contient de nombreuses observations sur la population et le luxe. (INED, 1001). BEL EXEMPLAIRE, frais, conservé dans sa reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CATHALA-COTURE (M. Jean de).

HISTOIRE POLITIQUE, ECCLESIASTIQUE ET LITTERAIRE DU QUERCI [QUERCY]. [3 volumes].

1785 Montauban, chez Cazaméa et à Paris, chez Moutard, 1785. Trois volumes in-8 (130 X 200) basane marbrée, dos lisse orné, pièces de titre et de tomaison veau marron, encadrement de filet noir sur les plats, filet doré sur les coupes, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : titre, (2) ff., XVI-456 pages, (1) f. (errata) ; Tome II : 460 pages (dont titre), (1) f. (errata), (1) f. blanc ; Tome III : titre, 300 pages & "Histoire du siège de Montauban", faux-titre, II pages (préface), 168 pages, (3) ff.. Cernes de mouillure claire à quelques feuillets du tome III.

EDITION ORIGINALE, complétée par l'abbé Teulière jusqu'en 1784. Elle contient dans le troisième volume l'"Histoire du siège de Montauban" (168 pages). Jean de CATHALA-COTURE (Montauban, 1711-1782), avocat et historien, s'est particulièrement intéressé à l'histoire de la province du Quercy. Il figure parmi les premiers membres de la toute jeune société littéraire fondée par Lefranc de Pompignan. Il participe activement aux travaux des académiciens où il devient le spécialiste de l'histoire des grands hommes de sa province. Il mérite d'être signalé pour sa curiosité précoce envers la "langue gasconne" et ses écrivains, s'intéressant à des auteurs occitans tels Ramon Jordan ou Jean de Valès. (Maurières et Passerat, 80). BEL EXEMPLAIRE de cette édition peu fréquente en pleine reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CHAMBON.

LE COMMERCE DE L'AMÉRIQUE PAR MARSEILLE, ou Explication des Lettres-Patentes du Roi, portant Reglement pour le Commerce qui se fait de Marseille aux Isles Françoises de l'Amérique, données au mois de Février 1719. Et des Lettres-Patentes du Roi, pour la liberté du Commerce à la Côte de Guinée, données à Paris au mois de Janvier 1716. Avec les Reglemens que ledit commerce a occasionnés, par un citadin*. [2 VOLUMES].

1764 Avignon, sans nom d’éditeur, 1764. Deux volumes in-quarto (211 X 260) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs ornés, caissons ornés aux petits fers, pièces de titre et tomaison maroquin rouge et vert, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I: titre illustré, (4) ff. de titre, avertissement et table des chapitres, 615 pages, (1) page d'errata, 7 cartes et 7 planches hors-texte; Tome II: titre illustré, (4) ff. de titre, avertissement et table des chapitres, 618 pages, (1) page d'errata, 3 cartes et 5 planches hors-texte. Quelques pointes de rousseurs et piqures.

ÉDITION ORIGINALE DE CE GUIDE DU COMMERCE AVEC L'AMÉRIQUE, écrit à l'usage des négociants. Elle contient DEUX TITRES ILLUSTRÉS dessinés et gravés par Arrivet, 10 CARTES (dont 9 dépliantes) de l'Amérique Méridionale, l'Amérique Septentrionale (2), la Martinique, Saint-Domingue (2), la Guadeloupe, Cayenne et ses environs, la Louisiane, la Guinée; et 12 PLANCHES gravées hors-texte: botanique, scènes de genre (roi noir qui rend la justice, marché d'esclaves, rouleurs de tabac, pêche des tortues), ventilateur et manche de navire, moulin à sucre, indigoterie, etc. Cet IMPORTANT RECUEIL de règlements, arrêts, ordonnances, traite des négociations de la ville de Marseille avec les ANTILLES (Martinique, Saint-Domingue, Léogane, la Guadeloupe, l'Isle-Vache), Cayenne, la Louisiane et le Canada, etc. On trouve également des observations sur les diverses productions de ces colonies (café, sucre, indigo, gingembre, cacao, tabac, coton, écaille de tortue, rocou, ), l'exportation des grains ainsi qu'une grande partie sur le commerce de Guinée. Le second volume, en deux parties, est presque entièrement consacré à la TRAITE DES NOIRS et à l'esclavage. CHAMBON, receveur des fermes du roi à Marseille, ne semble pas avoir pas été touché par la philosophie des Lumières, c'est le moins qu'on puisse dire: «Je n'ai pu parcourir les Côtes de Guinée sans faire quelques observations sur l'étrange commerce d'hommes que les Chrétiens y vont faire ; je suis persuadé cependant que c'est un grand bonheur pour tous ces peuples, que la nécessité de cultiver nos terres en Amérique». Il poursuit encore, dans un chapitre intitulé "Moeurs des Nègres": «En général les Africains sont plus corrompus que les hommes des autres parties du monde. La perfidie, la cruauté, l'impudence, l'irréligion et l'intempérance, semblent avoir étouffé chez eux tous les principes de la Loi naturelle». « An important work for the colonial history of America, containing all the French laws, ordinances, etc., for the colonial and slave trade. In volume II is a curious account (with plates) of the Culture et Usage du Coton, the production of sugar, etc. » (Sabin). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure du temps. (Sabin, 11812 - Leclerc, 113 - Chadenat, «Ouvrage le plus important qui existe sur le sujet», 270 - Ined, 1038, pour l'édition de 1783). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CLAIRVAL (Abbé de) - DUPIN (Louis Ellies).

BIBLIOTHÈQUE UNIVERSELLE DES HISTORIENS, contenant leurs Vies, l'Abrégé, la Chronologie, la Géographie, & la Critique de leurs Histoires ; un Jugement sur leur Style, & leur Caractère ; & le dénombrement des différentes Editions de leurs Oeuvres. Avec des Tables Chronologiques & Géographiques. [2 volumes].

1707 Paris, Giffart, 1707. Deux tomes in-8 (134 X 191 mm) veau blond, armes dorées au centre des plats, dos cinq nerfs ornés d'une roulette dorée, caissons dorés ornés, palettes en queue et tête, pièces de titre et de tomaison maroquin ocre et grenat, double roulette dorée à la pièce de tomaison, coupes ornées d'une roulette dorée, tranches marbrées (reliure de l'époque). Tome I : frontispice, (16) ff., 515 pages - Tome II : (1) f. de titre, (1) page, 516-1000 pages, (9) ff. de table des matières, 6 cartes à doubles pages. Trois coiffes refaites, débuts de fente aux mors du tome I habilement restaurés, quelques épidermures sur les plats. Deux cachets encrés en marge du titre des deux tomes : abbaye de Saint-Victor de Paris puis bibliothèque du Séminaire de Cahors ; ex-libris ancien sur papier bleuté collé sur le contreplat de chaque volume : «Abbé Poujade de Ladeveze, Vicaire-Général du Diocèse de Cahors ».

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage orné d'un beau frontispice allégorique et qui contient SIX CARTES à double page gravées en noir par Sanson : Asie, Afrique, Europe, Grèce (2) et Asie inférieure. Tel que le démontre le privilège du roi, il a été composé par l'Abbé de Clairval, pseudonyme de Louis Ellies DU PIN ou DUPIN (1657-1719), théologien et historien français qui fut docteur en Sorbonne et titulaire de la chaire de philosophie grecque et latine au Collège royal à partir de 1693. S'étant déclaré, avec les Jansénistes, contre la bulle "Unigenitus", il fut exilé à Châtellerault et privé de sa chaire. EXEMPLAIRE AUX ARMES DE L'ABBAYE DE SAINT-VICTOR DE PARIS, qui fut fondée en 1108 par Guillaume de Champeaux. Dès le XIIe siècle, Saint-Victor était devenue l'un des centres les plus importants de la vie intellectuelle de l'Occident médiéval, surtout dans le domaine de la théologie et de la philosophie. La bibliothèque de l'abbaye, qui était fort belle et fort importante, reçut au XVIIe et au XVIIIe siècles de nombreuses donations. Une partie des livres entra à la Bibliothèque nationale lors de la Révolution. SÉDUISANT EXEMPLAIRE en reliure armoriée de l'époque. (Barbier, I-421 - OHR, 1493-4). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CLAUDIN (A.) - PLACE (Joseph) - ROCHEBILIERE (A.).

BIBLIOGRAPHIE DES EDITIONS ORIGINALES D'AUTEURS FRANCAIS DES XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles réunies par M. A. ROCHEBILIERE.

1930 Paris, Editions de la Chronique des Lettres Françaises, Aux Horizons de France, 1930. In-8 (145 X 228) broché ; VIII-297 pages, (1) f. de table. Petit manque de papier en tête du dos.

PRÉCIEUSE DOCUMENTATION. C'est l'édition la plus complète, rédigée avec des notes et des éclaircissements par A. CLAUDIN et revue, corrigée et augmentée par Joseph PLACE. Exemplaire en grande partie non coupé, en BEL ÉTAT. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

COHEN (Henri).

GUIDE DE L'AMATEUR DE LIVRES A GRAVURES DU XVIIIe SIECLE. Cinquième édition revue, corrigée et considérablement augmentée par le Baron Roger Portalis.

1886 Paris, Chez P. Rouquette, 1886. Grand in-8 (175 X 260) demi-maroquin aubergine à coins, dos cinq nerfs, auteur et titre dorés, date en queue, plats de la couverture conservés, tête dorée (LANSCELIN) ; faux-titre, titre en rouge et noir, XXII-755 pages, (1) f. de table et (4) ff. de catalogue. Pointes de rousseurs éparses, plus marquées à certains feuillets, dos très légèrement éclairci.

CINQUIEME EDITION au tirage limité à 1 100 exemplaires, celui-ci un des 1 000 imprimés sur beau vélin. PLAISANT EXEMPLAIRE, bien relié par LANSCELIN. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CONDILLAC (Étienne Bonnot de).

TRAITÉ DES SYSTÈMES, où l'on en démèle les inconvénients et les avantages.

1771 Amsterdam et Leipsick [Leipzig], chez Arkstée et Merkus, et Paris, Jombert père, 1771. In-12 (106 X 169 mm) veau fauve marbré, dos cinq nerfs ornés, caissons dorés ornés, palettes en queue et tête, pièce de titre maroquin brun, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre, 448 pages, (1) f. de catalogue, (1) f. blanc. Légère épidermure sur le plat supérieur, seconde garde froissée.

NOUVELLE ÉDITION, la première ayant paru en 1749. Le "Traité des systèmes" est le meilleur des ouvrages de Condillac selon Pierre Larousse. C'est une critique vigoureuse des théories philosophiques modernes fondées sur des principes abstraits ou des présupposés. Condillac cherche en effet à montrer l'inutilité et les abus des systèmes abstraits, et combien est stérile et dangereuse une méthode qui renverse l'ordre de la génération des idées. Il passe en revue les idées innées des cartésiens, les idées en Dieu de Malebranche, l'harmonie et les monades de Leibniz et la substance unique de Spinoza. (Michaud, IX, 19 - Tchemerzine-Scheler, III, 478, pour l'édition de 1749 - Quérard, II, 267 - Grand Larousse du XIXe, IV, 872-3). BEL EXEMPLAIRE, frais. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CONDÉ (Louis Ier de Bourbon, prince de) - [SECOUSSE (Denis-François)].

MÉMOIRES DE CONDÉ, servant d'éclaircissement et de preuves à l'Histoire de M. de Thou, contenant ce qui s'est passé de plus mémorable en Europe. [6 volumes].

1743 Londres & Paris, Rollin, 1743 [et] La Haye, Chez Pierre Dehondt, 1743 pour le tome sixième et dernier.Six volumes in-quarto (205 X 260) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés de fers d'angle et fleuron central, pièces de titre et de tomaison maroquin grenat et ocre, coiffes et coupes ornées, tranches rouges (reliure de l’époque). Tome I : (2) ff. de faux-titre et titre, frontispice, XXIV pages, 632 pages, 4 planches ; Tome II : (2) ff. de faux-titre et titre, 661 pages, 3 planches ; Tome III : (2) ff. de faux-titre et titre, 708 pages, 5 planches ; Tome IV : (2) ff. de faux-titre et titre, 698 pages, 2 portraits, 2 tableaux dépliants, deux cartes dépliantes ; Tome V : (2) ff. de faux-titre et titre, 587 pages, XL pages, 1 planche ; Tome VI : (2) ff. de faux-titre et titre, portrait frontispice, XL pages, IX pages, 303 pages. Habiles restaurations à la reliure.

ÉDITION ORIGINALE de ce RÉCIT DE PREMIÈRE MAIN DES GUERRES DE RELIGION auxquelles Louis Ier, Prince de Condé, prit une part active ; ce recueil est particulièrement intéressant pour l'histoire des règnes de Charles IX et de Henri IV. Il s'agit de la MEILLEURE ÉDITION, donnée par Denis-François Secousse. Frontispice de Richardson et vignette de titre gravés par Duflos, 5 en-têtes, 17 PLANCHES hors-texte de portraits, 2 PLANS dépliants de batailles (celle de Dreux et celle donnée par le duc de Guise contre les Huguenots), le tout gravé en taille-douce, et 2 tableaux dépliants. Le sixième volume, avec le Supplément, divisé en trois parties, a été publié par Lenglet du Fresnoy à l'adresse de La Haye. Il contient les rééditions de "La Légende du cardinal de Lorraine" par François de l'Isle, celle de Claude de Guise, satire attribuée à Jean Dagonneau par certains, et à Gilbert Regnault par d'autres, et l'"Apologie de Jean Chastel" par François de Vérone, ainsi que plusieurs autres pièces, le tout avec notes historiques et critiques. « Denis-François SECOUSSE ne s'est pas contenté de réimprimer d'une façon plus correcte (et d'ordinaire d'après les éditions originales) les pièces de l'édition de Strasbourg (qu'il appelle «Petits Mémoires de Condé »), de la disposer dans un ordre chronologique plus satisfaisant ; il y a joint une quantité à peu près égale de pièces nouvelles, notamment quelques pièces catholiques et des documents extraits des registres du Parlement ou des recueils Béthune, Brienne, du Puy. [...] Les «Mémoires de Condé », où l'on voit que la personnalité de Condé est, en somme, pour peu de choses, sont donc essentiellement un recueil de plaquettes, dont certaines nous ont été également conservées à l'état isolé, tandis que pour d'autres les originaux ont disparu. La comparaison, partout où elle est possible, entre les pièces originales et le Recueil atteste la fidélité des compilateurs de ce dernier. Mais il va de soi que c'est surtout l'édition de Secousse qui est pour nous un inappréciable instrument de travail. » (Hauser). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque de ces précieux mémoires. (Barbier, III, 194 - Cioranescu, 59724 - Brunet, II, 215 - Hauser, pp. 104-105). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

CORNEILLE (Pierre).

THÉÂTRE DE PIERRE CORNEILLE, avec commentaires de Voltaire. [10 volumes].

1824 Paris, Didot l’aîné, 1795-1796. Dix volumes petit in-folio (258 X 333) demi-maroquin rouge à coins, double filet doré sur les plats, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés aux petits fers, titre et tomaison dorés, date en queue (Petit, Succr. de Simier). Quelques rousseurs, le plus souvent très claires.

TRÈS BELLE ÉDITION de la fin du XVIIIe siècle, avec les commentaires de VOLTAIRE. Imprimée avec soin par Firmin Didot l'aîné, avec ses nouveaux caractères, elle fait partie de la «Collection des auteurs classiques françois et latins» à l'usage du Dauphin. Cette édition à grandes marges a été tirée à seulement 250 EXEMPLAIRES sur beau vélin du Marais à la forme. UNE ÉDITION QUI FAIT RÉFÉRENCE : on trouve en tête du premier volume le commentaire donné par Voltaire dans l'édition qu'il publia en 1774 pour doter une descendante de l'auteur du Cid, la dédicace par laquelle il offrit ce travail aux académiciens et sa réponse aux remarques de l'un de ceux-ci; dans les trois cas, Voltaire est spirituel, mordant et original. Il raille la méchanceté de la critique au temps de Corneille comme il pourfend les Fréron qui l'agacent. Ses vues sur la littérature, sur le théâtre et sur les hommes sont neuves et exprimées avec courage, pertinence et sérénité. Elles ont d'ailleurs fait l'objet par la suite d'une impression séparée. In fine du tome X et dernier est reproduit le discours de Pierre Corneille lors de sa réception à l'Académie française. EXEMPLAIRE DE QUALITÉ, avec ses grandes marges conservées, au dos richement orné aux petits fers par PETIT. (Quérard,II, 291, «Belle édition tirée à 250 exemplaires» - Pas dans Picot). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.