162 résultats

PONCELET (Abbé P[olycarpe]).

PRINCIPES GENERAUX POUR SERVIR A L'EDUCATION DES ENFANS, PARTICULIEREMENT DE LA NOBLESSE FRANCOISE. [3 tomes].

1763 A Paris, Chez P. G. Le Mercier, 1763. Trois volumes in-12 (105 X 170) veau fauve, dos lisse orné d'un double filet doré en place des nerfs, caissons dorés, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge, encadrement à froid sur les plats, filet doré sur les coupes, tranches rouges (reliure de l'époque) ; TOME I : (1), frontispice gravé, XXIII (dont faux-titre et titre, avertissement et approbation), quatre pages non chiffrées (table des articles), 268 pages, grand tableau dépliant (table synoptique d'éducation), (1) ; TOME II : (1), faux-titre, frontispice gravé, titre, quatre pages non chiffrées (table des articles), 292 pages ; TOME III : faux-titre, frontispice gravé, titre, quatre pages non chiffrées (table des articles), 266 pages, 2 feuillets non paginés (Approbation et privilège).

EDITION ORIGINALE RARE de ce manuel de pédagogie du Père Polycarpe PONCELET, célèbre agronome français dont on sait peu de choses, si ce n'est qu'il vécut durant la seconde moitié du XVIIIème siècle et qu'il publia divers ouvrages dont "La chimie du goût et de l'odorat" (1755) qui aurait inspiré Huysmans et Boris Vian. L'ouvrage contient TROIS CURIEUX FRONTISPICES de H. GRAVELOT gravés par C. BAQUOY représentant un potier à sa table de travail, un homme et une femme s'occupant d'horticulture et un montreur d'ours ; il est bien COMPLET du grand tableau dépliant intitulé "Table synoptique d'éducation". Cet ouvrage se compose de seize lettres adressées à M. le comte de ***. Dans sa préface, Poncelet expose en ces termes son but et les principes qui l'ont guidé : "Le plus grand nombre de ces lettres étaient écrites il y avait fort longtemps, quand l'" Emile " de J.-J. Rousseau a paru. Persuadé qu'il y a une patrie et une religion, je me suis proposé pour objet de mon travail de former non des Robinson Crusoë, mais des citoyens utiles ; non des hommes purement naturels, mais des chrétiens raisonnables ; non des misanthropes, mais des hommes amis des hommes." (BARBIER, III, 1038) ; (BUISSON, Nouveau Dictionnaire de Pédagogie, 1658). Restaurations à la reliure, manque de papier en marge des six premiers feuillets du deuxième tome sans atteinte au texte, néanmoins BON EXEMPLAIRE en pleine reliure du temps. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

PONSAN (Guillaume de).

HISTOIRE DE L'ACADEMIE DES JEUX FLORAUX [...], dans laquelle on examine tout ce que contient d'historique l'antique Registre de la Compagnie des Sept Trobadors ou Poètes de Toulouse, qui commence en 1323, & finit en 1356.

1764 Toulouse, de l'Imprimerie de la Veuve de Me. Bernard Pijon, 1764. Huit parties reliées en un volume in-8 (115 X 188 mm) basane racinée, dos lisse orné de roulettes dorées en place des nerfs, caissons dorés, pièces de titre vertes, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1), frontispice, 96 pages, 51 pages, 59 pages, 94 pages et une gravure hors-texte, (1), 120 pages, 48 pages, 32 pages, 40 pages, (1).

EDITION ORIGINALE. Guillaume de PONSAN (Toulouse, 1682-1774), trésorier de France, est l'un des quarante de l'académie des Jeux Floraux. Sa vénération pour Clémence ISAURE ne cessât de l'occuper sa vie durant. "Il puisa dans toutes les archives publiques et particulières, dans les dépôts, dans les greffes, dans les bibliothèques les mieux fournies de la province, tout ce qu'il put rassembler de matériaux propres à former un précis de l'histoire des Jeux Floraux. […]. Cet ouvrage, outre les deux parties, renferme six dissertations, chacune avec une pagination différente […]. Les travaux de PONSAN ont servi à tous ceux qui ont travaillé après lui." (BIOGRAPHIE TOULOUSAINE, pages 192-195). La gravure hors-texte tirée sur vélin fort qui se trouve dans la quatrième partie est identique à celle placée en frontispice de l'ouvrage. Restaurations à la reliure, petite tache brune en tête de la page de titre et du frontispice en regard, néanmoins BON EXEMPLAIRE. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

PUYSÉGUR (Jacques-François de Chastenet, marquis de).

ART DE LA GUERRE, par principes et par règles. Ouvrage de M. le Maréchal de Puységur. Mis au jour par M. le Marquis de Puységur son Fils, Maréchal des Camps & Armées du Roy. Dédié au Roy. [2 volumes].

1749 Paris, Jombert, 1749. Deux volumes in-quarto (203 X 258 mm) veau fauve marbré, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés et fleuronnés, large palette en queue, guirlande en tête, pièces de titre et de tomaison maroquin grenat, coupes et coiffes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : (6) ff. de titre, épître, avertissement, approbation et privilège, 411 pages, (1) page et (2) ff. de table, XXXVII planches dépliantes – Tome II: (6) ff. dont faux-titre et titre, une carte dépliante, 547 pages, XIV planches dépliantes, (1) page et (2) ff. d'errata. Habiles et discrètes restaurations aux reliures, légères épidermures. Ex-libris manuscrit «D'Auberjon » en marge du feuillet de titre des deux tomes.

ÉDITION AU FORMAT IN-QUARTO DE CE CLASSIQUE DE L'ART MILITAIRE AU XVIIIe SIÈCLE. Il s'agit de la réimpression de l'édition originale publiée par son fils l’année précédente au format in-folio chez le même éditeur. Elle contient 2 vignettes de titre, 2 têtes-de-chapitre et une vignette en tête de la dédicace par Cochin, des culs-de-lampe et 51 PLANCHES dépliantes hors-texte de cartes et plans de batailles gravées par Marvye, Baillieul, Aveline, Le Parmentier, et Delhaye. Jacques-François de Chastenet, marquis de PUYSÉGUR (1656-1743), maréchal de France, est un fin tacticien qui s'interroge dans cet ouvrage sur le bien-fondé de la suppression des piques et des mousquets au profit du fusil à baïonnette. Bien qu'il perçoive que l'utilisation de ce dernier mette à mal l'idéal d'honneur et de bravoure du comportement guerrier sur le champ de bataille, il prône l'utilisation des armes à feu qu'il estime un mal nécessaire en raison de leur montée en puissance dans les conflits armés. (Cohen,830 - Brunet,IV, 989). BEL EXEMPLAIRE, complet des planches et conservé dans sa reliure d'époque en veau. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

RAMOND DE CARBONNIERES (Louis François Élisabeth).

OBSERVATIONS FAITES DANS LES PYRÉNÉES, pour servir de suite à des observations sur les Alpes, insérées dans une Traduction des Lettres de W. Coxe, sur la Suisse.

1789 Paris, Belin, 1789. Deux parties reliées en un volume in-8 (134 X 208 mm) demi-basane fauve granitée à petits coins de vélin, dos lisse orné de guirlandes dorées en place des nerfs, fer doré dans les compartiments, pièce de titre veau rouge sertie de filets gras et perlés (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, VIII pages de faux-titre, titre, préface et errata, 284 pages, 3 planches dépliantes, (2) ff. de faux-titre et titre, 285-452 pages, (6) ff. de vergé blanc.

ÉDITION ORIGINALE très recherchée de ce « LIVRE CAPITAL, acte de naissance des Pyrénées » selon Béraldi. TROIS PLANCHES dépliantes gravées sur vélin fort par P. F. Tardieu, dont deux cartes et un panorama: "Les Pyrénées" (frontispice de la première partie), "Vue des Pyrénées prise du Sommet du Pic de Midi de Bigorre et Partie des Pyrénées" (frontispice de la seconde partie). La deuxième partie, malgré une pagination continue, possède ses propres feuillets de faux-titre et titre. LA PREMIÈRE DESCRIPTION DE LA CHAÎNE DES PYRÉNÉES : ce voyage de Ramond est une classique «tournée des Pyrénées» d'aujourd'hui, mais faite par un homme qui marche en montagnard, observe en savant, et décrit en peintre, dans ce livre paru en 1789. Tout comme Saussure pour les Alpes, Ramond est le premier à décrire les Pyrénéesdans leur ensemble : c'est donc un travail de précurseur, qu'il réalise avec un grand souci de composition, alternant les tranches pittoresques avec les tranches scientifiques. «Servis par un style admirable, les écrits pyrénéens de Ramond demeurent une pièce majeure des livres pyrénéistes» (Claude Dendaletche). BEL EXEMPLAIRE, à la reliure intacte, PEU COMMUN DANS CETTE CONDITION. (Béraldi, Cent Ans, I, 5 à 33 - Labarère, 1221, «Édition originale très recherchée» - Dendaletche, 1512, « Assez rare » - Perret, 3565). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

RAMOND DE CARBONNIERES (Louis François Élisabeth).

OBSERVATIONS FAITES DANS LES PYRÉNÉES, pour servir de suite à des observations sur les Alpes, insérées dans une Traduction des Lettres de W. Coxe, sur la Suisse.

1789 Paris, Belin, 1789. Deux parties reliées en un volume in-8 (135 X 203 mm) demi-basane vert sapin, plats de toile chagrinée, dos lisse orné de filets gras et perlés en place des nerfs, fleuron doré dans les compartiments, roulette en queue, titre doré (reliure légèrement postérieure) ; VIII pages de faux-titre, titre, préface et errata, 284 pages, 2 planches dépliantes, (2) ff. de faux-titre et titre, 285-452 pages, 1 planche dépliante. Les deux feuillets des pages 285 à 288 ont été insérés par erreur par le relieur entre les pages 278/279 de la première partie.

ÉDITION ORIGINALE très recherchée de ce « LIVRE CAPITAL, acte de naissance des Pyrénées » selon Béraldi. TROIS PLANCHES dépliantes gravées sur vélin fort par P. F. Tardieu, dont deux cartes et un panorama: "Les Pyrénées" (frontispice de la première partie), "Vue des Pyrénées prise du Sommet du Pic de Midi de Bigorre et Partie des Pyrénées" (frontispice de la seconde partie). La deuxième partie, malgré une pagination continue, possède ses propres feuillets de faux-titre et titre. LA PREMIÈRE DESCRIPTION DE LA CHAÎNE DES PYRÉNÉES : ce voyage de Ramond est une classique «tournée des Pyrénées» d'aujourd'hui, mais faite par un homme qui marche en montagnard, observe en savant, et décrit en peintre, dans ce livre paru en 1789. Tout comme Saussure pour les Alpes, Ramond est le premier à décrire les Pyrénéesdans leur ensemble : c'est donc un travail de précurseur, qu'il réalise avec un grand souci de composition, alternant les tranches pittoresques avec les tranches scientifiques. «Servis par un style admirable, les écrits pyrénéens de Ramond demeurent une pièce majeure des livres pyrénéistes» (Claude Dendaletche). AGRÉABLE EXEMPLAIRE, en reliure légèrement postérieure. (Béraldi, Cent Ans, I, 5 à 33 - Labarère, 1221, «Édition originale très recherchée» - Dendaletche, 1512, « Assez rare » - Perret, 3565). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

RAYNAL (Guillaume-Thomas).

HISTOIRE PHILOSOPHIQUE ET POLITIQUE DES ÉTABLISSEMENS ET DU COMMERCE DES EUROPÉENS DANS LES DEUX INDES. [10 volumes].

1781 Genève, Chez Jean-Léonard Pellet, 1781. Dix volumes in-8 (130 X 207) basane fauve marbré, dos lisse orné à la grotesque de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison grenat et vert, coupes ornées d'une guirlande dorée, coiffes filetées, tranches jaspées (reliure de l'époque). Tome I : portrait, XVI pages de faux-titre, titre, avertissement et table, 348 pages, (1) f. d'errata, (2) tableaux dépliants ; Tome II : frontispice, XII pages de faux-titre, titre et table, 378 pages, (1) f. d'errata, (4) tableaux dépliants ; Tome III : frontispice, VII pages de faux-titre, titre et table, 372 pages, (1) f. d'errata ; Tome IV : frontispice, XII pages de faux-titre, titre et table, 308 pages, (1) f. d'errata, (3) tableaux dépliants ; Tome V : frontispice, VII pages de faux-titre, titre et table, 259 pages, (1) f. d'errata, (1) tableau dépliant ; Tome VI : frontispice, XII pages de faux-titre, titre et table, 308 pages, (1) f. d'errata ; Tome VII : frontispice, XVI pages de faux-titre, titre et table, 359 pages, (1) page d'errata, (5) tableaux dépliants ; Tome VIII : frontispice, XII pages de faux-titre, titre et table, 352 pages ; Tome IX : frontispice, VIII pages de faux-titre, titre et table, 262 pages, (1) f. blanc, (1) f. d'errata, (9) tableaux dépliants ; Tome X : frontispice, V pages de faux-titre, titre et table, 348 pages, (1) f. d'errata. Quelques petites restaurations à la reliure.

TROISIÈME ÉDITION. C'est l'édition définitive de l'un des ouvrages clefs de la crise de l'Ancien Régime. Elle est illustrée d'un PORTRAIT de l'auteur d'après Cochin, par De Launay, de NEUF FIGURES gravées hors-texte d'après MOREAU LE JEUNE et placées en frontispice ainsi que de 24 TABLEAUX dépliants, qu'on trouve généralement insérés dans l'atlas. MANQUE L'ATLAS au format in-quarto qui contient 50 cartes. L'"Histoire des deux Indes" de l'abbé Raynal, ouvrage auquel DIDEROT pris une large part aux côtés d'Holbach, de Naigeon, et de nombreuses autres figures de la philosophie et des sciences, fut mis à l'index dès sa première publication en 1770. Cet ouvrage est à la fois une histoire des explorations et des installations commerciales européennes dans le monde et une dénonciation parfois violente de l'esclavage et de l'exploitation des colonies par les métropoles. Les emprunts aux mémoires administratifs et aux traités antérieurs alternent avec des morceaux d'éloquence révolutionnaire, souvent dus à la plume de Diderot. S'attaquant également aux institutions religieuses, au despotisme monarchique et à l'intolérance, l'"Histoire des deux Indes" constitue un VÉRITABLE BRÛLOT PHILOSOPHIQUE. Exemplaire en BEL ÉTAT, en reliure d'époque au dos décoratif. (Michel Delon, "En français dans le texte", 166 - Sabin, 68081 - Mahérault, "L'Oeuvre de Moreau le jeune", n°237). NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

RAYNAL (J.).

HISTOIRE DE LA VILLE DE TOULOUSE, avec une notice des hommes illustres, une suite chronologique et historique, des évêques et archevêques de cette ville, et une table générale des Capitouls, depuis la Réunion du Comté de Toulouse à la Couronne, jusqu'à présent.

1759 Toulouse, Jean-François Forest, 1759. In-quarto (200 X 261 mm) veau brun marbré, encadrement à froid sur les plats, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés aux petits fers, armes de la ville de Toulouse, fleurs-de-lys en tête, larges dentelles dorées en queue, pièce de titre maroquin rouge, tranches dorées (reliure de l'époque) ; titre illustré gravé, (5) ff. de titre, dédicace, errata et préface, 539 pages, (1) tableau dépliant, (1) planche gravée, (1) page, (1) f. d'approbation et privilège, 34 pages de table des matières. Pointes de rousseurs aux 9 feuillets des 18 premières pages, caisson supérieur habilement restauré, ors des armes de Toulouse, frappées au dos, en partie effacés.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage RARE, d'une solide érudition. Il contient un BEAU TITRE ILLUSTRÉ gravé par L. F. Baour, un tableau dépliant intitulé «Généalogie de la Maison de Toulouse » et une planche gravée par L. F. Baour représentant une médaille en or frappée en l'honneur de FERRÉOL DE LAFAGE, seigneur de Saint-Martin, capitoul en 1672 et 1682. Le texte de cet ouvrage s'arrête à la mort d'Henry IV : il est complété par des notices sur les hommes célèbres de Toulouse «donnant des renseignements utilisables » (Saffroy). L'auteur, avocat au Parlement et membre de l'Académie de Toulouse, continue l'ouvrage de La Faille en le corrigeant. Il a utilisé les registres de l'Hôtel de ville et le manuscrit de Dupuy. Son histoire s'arrête à la date de 1610. IMPORTANTE TABLE générale et alphabétique des Capitouls depuis 1271 jusqu'au milieu du XVIIIe siècle (pages 459 à 539). (Saffroy, II, 25842 - Limouzin-Lamothe, 141 - Brémond, I-34 - Hermet, 11599). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, d'une grande fraîcheur, condition peu commune. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

REGNIER (Mathurin).

LES OEUVRES DE M. REGNIER CONTENANT SES SATYRES ET AUTRES PIECES DE POESIE.

1710 Amsterdam, Aux dépens d'Estienne Roger, Marchand Libraire, chez qui l'on trouve un assortiment général de toute sorte de Musique très exactement corrigée, & qu'il vendra toujours à meilleur marché que qui que ce soit, quand même il devroit la donner pour rien, 1710. In-12 (110 X 173) veau granité, dos cinq nerfs, pièce de titre maroquin rouge avec encadrement de filet perlé, tranches rouges (reliure de l'époque) ; 1 feuillet blanc, titre, 3 feuillets non paginés (dédicace au roi & " Ode à Regnier, sur ses satires "), 188 pages, 2 feuillets non paginés ("Table des Oeuvres du Sieur Regnier").

BONNE EDITION, à laquelle il MANQUE malheureusement le frontispice gravé en taille-douce. (TCHEMERZINE, V, 392). Mathurin Régnier, lun des écrivains les plus originaux du XVIe siècle, naquit à Chartres, le 21 décembre 1573, lannée qui suivit la Saint-Barthélemy. Sa vie de débauche et de bohème, lempêcha davoir la célébrité quil méritait. Il meurt, poursuivi par la maladie et le chagrin, dans une « hostellerie » de la ville de Rouen, à lâge de 40 ans. Nourri des auteurs anciens, et en particulier dHorace, Régnier, doué dun rare bon sens et dune riche imagination, « donne au langage français une précision, une énergie et une richesse nouvelle pour lépoque ». On peut retenir parmi les jugements sur ce poète, celui de Madeleine de Scudéry, dans la Clélie : « Regarde lui dit-elle, cet homme négligemment habillé et assez mal-propre ; il se nommera Régnier, sera neveu de Desportes et méritera beaucoup de gloire. Il sera le premier qui fera des satires en françois ; et, quoiquil ait regardé quelques originaux fameux parmi ceux qui lauront précédé, il sera pourtant un original en son temps. Ce quil fera bien sera excellent, et ce qui sera moindre, sera toujours quelque chose de piquant. Il peindra les vices avec naïveté et les vicieux fort plaisamment. Enfin, il se fera un chemin particulier parmi les poètes de son siècle, où ceux qui voudront le suivre ségareront bien souvent. ». BEL EXEMPLAIRE, à la reliure intacte. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ROLLIN (Charles).

DE LA MANIERE D'ENSEIGNER ET D'ETUDIER LES BELLES LETTRES, par rapport à l'esprit & au coeur. [2 volumes].

1740 A Paris, chez la Veuve Estienne, 1740. Deux volumes in-quarto (211 X 265) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge et brun, encadrement d'un triple filet à froid sur les plats, tranches marbrées (reliure de l'époque) ; Tome I : 1 feuillet blanc, faux-titre, frontispice, titre en rouge et noir, 20 pages non chiffrées (dédicaces et extraits), LXXXVI pages (discours préliminaire), 684 pages, 8 pages non chiffrées (table, approbation, privilège et errata), 1 feuillet blanc ; Tome II : 1 feuillet blanc, faux-titre, titre, 676 pages, 31 pages non chiffrées (tables), un feuillet blanc.

EDITION IN-QUARTO, LA PLUS BELLE et la plus recherchée. Très beau FRONTISPICE gravé par D. Coffin d'après C. COYPEL, tête-de-chapitre dessinée et gravée par Jean-Philippe LE BAS, lettrines. Charles ROLLIN (Paris, 1661-1741), fils d'un coutelier parisien, boursier au collège du Plessis, y enseigne très jeune la rhétorique avant d'occuper la chaire d'éloquence au Collège de France. De 1669 à 1712 il est principal au collège de Beauvais ; à deux reprises - 1704 et 1720 - il est recteur de l'Université. Mais ses convictions et ses activités jansénistes l'amènent à quitter l'enseignement. Il compose alors son célèbre traité "De la manière d'étudier et d'enseigner les Belles-Lettres", ouvrage plus connu sous le titre abrégé de "Traité des études". Ecrite à la fin de sa vie, alors qu'il ne peut plus enseigner, cette oeuvre dense et originale, dont le sujet porte sur les réformes de l'enseignement, insiste particulièrement sur la généralisation de l'emploi du français au détriment du latin, et sur l'enseignement de l'histoire. Ex-libris gravé sur le premier contre-plat des deux volumes. Coiffe du second tome restaurée, néanmoins BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

ROUX (Augustin)].

NOUVELLE ENCYCLOPÉDIE PORTATIVE, ou TABLEAU GÉNÉRAL DES CONNOISSANCES HUMAINES ; ouvrage recueilli des meilleurs Auteurs, dans lequel on entreprend de donner une idée exacte des sciences les plus utiles, & de les mettre à la portée du plus grand nombre des Lecteurs. [2 volumes].

1766 Paris, Vincent, 1766. Deux volumes petit in-8 (114 X 173 mm) basane fauve marbrée, supralibris «Mr de Vaublanc » doré sur le premier plat de chaque volume, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, pièces de titre rouge et vert lierre, deux palettes dorées en queue, coupes et coiffes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : XCVI-477 pages - Tome II : IV-590 pages, 2 planches dépliantes. Fente d'un centimètre en tête du plat supérieur du tome I.

ÉDITION ORIGINALE de cet ouvrage rare, paru anonymement. Il contient DEUX PLANCHES hors-texte dépliantes : une planche de musique intitulée "Ariette de l'École de la Jeunesse" par M. Duni et une planche de figures géométriques. L'ouvrage, divisé en plusieurs parties, est typique de l'esprit encyclopédique du «siècle des Lumières » qui procédait au renouvellement du savoir, de l'éthique et de l'esthétique de son temps, oeuvrant pour un progrès du monde, combattant l'irrationnel, l'arbitraire, l'obscurantisme et la superstition des siècles passés. Augustin ROUX (1726-1776), médecin français né à Bordeaux, fit ses études médicales dans sa ville natale, y fut reçu docteur en 1750 et vint ensuite à Paris où, grâce à la recommandation de Montesquieu, il put se procurer des ressources que sa famille lui refusait pour le punir de n'avoir pas voulu embrasser la carrière ecclésiastique. Il aurait rédigé cette "Nouvelle Encyclopédie portative" pour son élève M. d'Héricourt. ("Grand Larousse du XIXe", tome XIII, 1477-2). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque, d'une grande fraîcheur, provenant de la bibliothèque de l'homme politique et écrivain français de tendance royaliste Vincent-Marie Viénot de Vaublanc, comte de VAUBLANC (1756, Fort-Dauphin à Saint-Domingue, aujourd’hui Fort-Liberté, à Haïti - 1845 à Paris), avec le supralibris doré «Mr. de Vaublanc » au centre du plat supérieur de chaque volume. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

RÉMOND DE SAINT-MARD (Toussaint)].

RÉFLEXIONS SUR LA POÉSIE EN GÉNÉRAL, sur l'Eglogue, sur la Fable, sur l'Elégie, sur la Satire, sur l'Ode & sur les autres petits Poëmes. Comme Sonnet, Rondeau, Madrigal, &c. suivies de trois lettres sur la décadence du Goût, en France. Par Mr. R. D. S. M. [REMOND DE SAINT-MARD].

1734 La Haye, C. de Rogissart & Soeurs, 1734. Petit in-12 (100 X 154) basane fauve marbrée, dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés d'un fleuron central et de fers d'angle, coupes et coiffes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1) f. blanc, XVI pages de titre et avertissement, 349 pages, (1) page d'errata, (1) f. blanc. Epidermure en tête du premier plat.

EDITION ORIGINALE et unique édition de cet ouvrage. « Rémond de Saint-Mard attribue la décadence du goût en France, à la folle envie de briller, à la satiété de bonnes choses ; à Fontenelle, dont il explique en gros la mécanique de style ; à La Motte, et enfin au système de Law » (QUÉRARD, VII, 517 - BARBIER, IV, 154, qui annonce à tort la date de 1733 - CIORANESCU, III, 52543). Exemplaire en BEL ETAT, frais. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SADE (Donatien Alphonse François, marquis de).

BILLET AUTOGRAPHE SIGNÉ «de Sade », localisé et daté «à Mazan ce second avril Mil sept cent septante deux [1772] ».

1772 Une page format à l'italienne sur un feuillet (114 X 164 mm) de papier vergé. Infime trace de pli au centre ; l'encre de la signature est plus claire.

QUITTANCE AUTOGRAPHE SIGNÉE PAR LE MARQUIS DE SADE, piquant témoignage des problèmes d'argent du « divin marquis », qui s'endetta sa vie durant pour faire face à ses « folles dépenses » selon les mots de sa belle-mère Mme Cordier de Montreuil. « Mr Ripert mon fermier retiendra annuellement à chaque premier mars pendant sa ferme pour sept ans sur la rente qu'il me fait, la somme de vingt cinq livres, annuellement, ayant reçu à mon contentement le fond et créance de cette somme en foy à Mazan le second avril mil sept cent septante deux, De Sade ». Dominus-François RIPERT (1741-1815) est le fermier, magistrat et procurateur de Sade depuis 1771, pour ses terres de Mazan, dans le Vaucluse. Il le restera jusqu'en 1796, date à laquelle Sade se passera assez sèchement de ses services. Ce billet autographe précède de quelques semaines un événement qui va se révéler crucial dans l'existence de Sade : il s'agit du voyage à Marseille où accompagné de son inséparable valet de chambre Latour il se rend chez des filles publiques, leur fait prendre des pastilles dans lesquelles se trouvent des mouches cantharides et provoque une orgie à la suite de laquelle deux de ces filles meurent. Le parlement d'Aix s'en émut et condamna à mort par contumace, le 11 septembre 1772, Sade et son complice, comme «coupables de sodomie et d'empoisonnement ». Cette condamnation coûtera à Sade la liberté et lui vaudra les pires complications judiciaires et familiales. DOCUMENT EN BEL ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAINT FOIX (Germain-François Poullain de).

ESSAIS HISTORIQUES SUR PARIS. [5 volumes].

1763 Londres et Paris, Duchesne, 1763-65. Cinq volumes in-12 (106 X 167) basane fauve marbrée, premier plat orné d'un supralibris doré «Mr. de Vaublanc », dos cinq nerfs filetés, caissons dorés ornés de fers et fleuron central, large dentelle en queue, pièces de titre et tomaison rouge et verte, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : (1) f. de faux-titre, frontispice, 360 pages - Tome II : 336 pages - Tome III : X-358 pages - Tome IV : 356 pages, (2) ff. de catalogue - Tome V : 332 pages, (1) f. de catalogue. Les tomes II, III et IV ont été reliés sans les feuillets de faux-titre ; coiffes supérieures des deux premiers volumes restaurées.

TROISIÈME ÉDITION AUGMENTÉE. Elle est ornée d'un portrait de l'auteur gravé par J. Tardieu d'après Pougain de Saint-Aubin. Le tome cinquième, paru en 1765, est un supplément à l'édition publiée en quatre volumes en 1763. Un sixième tome paraitra en 1776, qui contient notamment les "Lettres Turques", ainsi qu'un septième et dernier tome, posthume, qui parait en 1777 et contient des notes historiques sur Paris retrouvées dans les manuscrits de l'auteur et non encore publiées. (Cioranescu, III, 58289 et suivants). JOLI EXEMPLAIRE en reliure d'époque, au dos décoratif, provenant de la bibliothèque de l'homme politique et écrivain français de tendance royaliste Vincent-Marie Viénot de Vaublanc, comte de VAUBLANC (1756, Fort-Dauphin à Saint-Domingue, aujourd’hui Fort-Liberté, à Haïti - 1845 à Paris), avec le supralibris doré «Mr. de Vaublanc » au centre du plat supérieur de chaque volume. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAINT SIMON (Maximilien Henri, Marquis de).

HISTOIRE DE LA GUERRE DES BATAVES ET DES ROMAINS, d'après César, Corneille Tacite, etc.

1770 Amsterdam, Marc Michel Rey, 1770. Grand in-folio (340 X 515 mm) demi-veau fauve marbré à petits coins de vélin ivoire, dos cinq nerfs ornés d'une roulette dorée, caissons dorés ornés, palettes en queue et tête, pièce de titre maroquin grenat (reliure de l'époque) ; (4) ff. de faux-titre, titre, explication et tables, XXXIV-76 pages, 36 planches hors-texte, six cartes couleurs dépliantes. Quelques rousseurs claires marginales, déchirure sans manque habilement restaurée en marge de la planche XIX, dos pastiche entièrement refait.

ÉDITION ORIGINALE de cette histoire de la conquête par Jules César de l'actuel territoire des Pays-Bas. Elle a été rédigée par le marquis Maximilien Henri de SAINT-SIMON (1720-1799), officier français et ancien aide de camp du prince de Conti, également écrivain et historien. Cet ouvrage est le prétexte de la réédition de la CÉLÈBRE ET MAGNIFIQUE SUITE GRAVÉE par Antonio TEMPESTA (Florence 1555- 1630) d'après Otto VAN VEEN, maître de Rubens, qui a paru la première fois à Anvers en 1612. Exemplaire imprimé sur GRAND PAPIER VERGÉ À LA FORME, contenant 36 PLANCHES gravées par Antoine TEMPESTA (1555-1630) d'après les tableaux originaux d'Otto VAN VEEN, dit Otto Venius (1557-1629), 6 BELLES CARTES DÉPLIANTES ENTIÈREMENT AQUARELLÉES, 2 bandeaux gravés par B. de Bakker et 2 grands culs-de-lampe. (Pas dans Cohen ni Brunet). BEL EXEMPLAIRE, bien relié. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAINT-MARTIN (Abbé Louis-Pierre de).

LES ETABLISSEMENS DE SAINT LOUIS, roi de France, suivant le texte original, & rendus dans le langage actuel, avec des notes, par M. l'Abbé de SAINT-MARTIN.

1786 Paris, Nyon, 1786. Fort in-12 (106 X 171) veau fauve marbré, dos cinq nerfs ornés, caissons dorés, pièces de titres maroquin grenat, filet doré sur les coupes, encadrement à froid sur les plats, tranches rouges (reliure de l'époque) ; XXIV (dont faux-titre et titre)-539 pages, (1) page d'errata.

BONNE EDITION de cet ouvrage imprimé comme "Supplément au règne de Saint-Louis pour l'histoire de France" de Velli, Villaret et Garnier, paru également chez Nyon. " Les Etablissements de Saint-Louis " est le nom donné au recueil des lois et ordonnances paru en 1269 sous l'impulsion de Louis IX. Toutes les lois contenues dans ce code comblèrent le vide immense qui séparait les capitulaires des carlovingiens de la législation suivie sous les successeurs d'Hugues Capet ; elles formèrent la concordance du droit romain renaissant avec le droit français en décadence. Il exista enfin une jurisprudence écrite à peu près complète, et dont la connaissance était accessible à tous. L'abbé Louis-Pierre de Saint-Martin (1733-1819) fut d'abord avocat au parlement, puis conseiller clerc au Chatelet de Paris, en 1783. Franc-maçon, il accueillit avec chaleur les principes de la révolution, se défroqua et fit une brillante carrière dans la magistrature. (QUERARD, La France Littéraire, VIII, 354). Discrète restauration à la coiffe supérieure, sinon BEL EXEMPLAIRE, frais. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SANS (Abbé).

GUÉRISON DE LA PARALYSIE, PAR L'ÉLECTRICITÉ. Ouvrage dédié à Mgr. le Maréchal Duc de Noailles ; [...]Dans lequel on expose la méthode qu'il faut suivre pour guérir la Paralysie par l'Electricité : lue à la Société Royale de Médecine le 9 & le 30 septembre 1777. Avec Figures.

1778 Paris, Cailleau, 1778. In-12 (103 X 168 mm) basane fauve mouchetée, dos lisse cloisonné de filets dorés, compartiments ornés de fleurons, fers et points dorés, guirlandes dorées en queue et tête, pièce de titre maroquin ocre, tranches jaspées en rouge (reliure de l'époque) ; frontispice, (1) f. de titre, XXVII pages, (1) page de table, 246 pages, 4 planches dépliantes. Cachet de bibliothèque ancien encré sur le feuillet de titre, étiquette de la «Librairie Thomas-Scheler - Paris » collée au verso du premier feuillet blanc. Mouillure claire dans la marge latérale de plusieurs feuillets sans altération de la qualité du papier, petit manque de papier dans la marge latérale et l'angle des pages 93 et 95, sans aucune atteinte au texte.

SECONDE ÉDITION, augmentée et refondue, de cet ouvrage rare. Elle reprend le FRONTISPICE dessiné par J. B. Chevalier et gravé sur vergé fort par Y. le Gouaz de la première édition (1772), qui représente «un paralytique subissant les effets de la force nouvelle » (Paule Dumaître), mais elle contient également QUATRE PLANCHES DÉMONSTRATIVES gravées sur vergé fort signées «Camus », tandis que la première édition n'en contient qu'une, différente de celles-ci. (Dumaitre, "Histoire de la médicine et du livre médical", 316 et 319 - Heirs of Hippocrates, 1157.5 : «This work explicated his method to be followed in curing paralysis by electricity and was read to the Royal Society of Medicine on the 9th & 30th of September 1777 and published in the following year. ») SÉDUISANT EXEMPLAIRE en reliure d'époque. GOOD COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SARPI (Paolo).

LE CONCILE DE TRENTE. [3 volumes].

1751 Amsterdam, Wetstein et Smith, 1751. Trois volumes in-quarto (206 X 267 mm) veau fauve marbré, dos cinq nerfs, caissons dorés ornés, larges palettes en queue et tête, pièce de titre maroquin grenat, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque). Tome I : portrait-frontispice, (7) ff. dont titre, LXXII-562 pages - Tome II : (1) f. de titre, 644 pages - Tome III : (1) f. de titre, 531 pages (mal chiffrées "561"). Légères et habiles restaurations à la reliure, quelques rares rousseurs et brunissures dans le corps des ouvrages.

BELLE ÉDITION de cette traduction estimée, qui parut pour la première fois à Londres en 1736. Elle est ornée en frontispice du tome I d'un beau portrait de l'auteur gravé par F. Lucas et d'une vignette de titre répétée aux trois volumes. L'ouvrage, écrit en italien par l'historien, érudit et scientifique vénitien Pietro Paolo SARPI (1552-1623), dit "Fra Paolo", a été publié à Londres en 1619 et aussitôt mis à l'index. Il est ici traduit en français, avec des notes critiques, historiques et théologiques par Pierre-François Le Courayer, qui a notamment rédigé la "Défense de la nouvelle traduction de l'Histoire du Concile de Trente, contre les censures de quelques Prélats et de quelques Théologiens" qui occupe les pages 249 à 474 du tome III. Cet ouvrage est le meilleur réquisitoire contre le Concile de Trente et se voulait un acte d'accusation contre la Papauté et la Contre-Réforme. D'après le "Dictionnaire de Théologie Catholique", il est écrit dans un esprit protestant très relatif : «Le protestantisme avec lequel sympathisait Sarpi était moins peut-être le protestantisme post-tridentin, décidément arrêté dans ses formules, que le réformisme qui, au début du XVIe siècle, groupait des hommes comme Erasme, comme Lefèvre d'Etaples et tant d'autres. » (D.T.C., T. XIV, 1121). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque en parfait état. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAUSSURE (Horace-Bénedict de).

VOYAGES DANS LES ALPES, précédés d'un essai sur l'histoire naturelle des environs de Genève. TOME I.

1786 Genève, Barde, Manget & Compagnie, 1786. In-quarto (211 X 272) demi-basane fauve à petits coins, dos lisse orné de filets dorés en place des nerfs, pièces de titre et tomaison ocre et vert lierre (reliure de l'époque). TOME I : (1) f. blanc, (2) ff. de faux-titre et titre orné d'une vignette gravée, XXXVI pages d'avertissement et table, 540 pages, 8 planches gravées dépliantes, (1) f. d'avis au relieur, (1) f. blanc. Restauration à la coiffe inférieure, rousseurs éparses.

ÉDITION AU FORMAT IN-QUARTO. Ce tome premier a été publié pour la première fois en 1779. « Ouvrage rare en édition in-quarto et en bonne condition, très recherché » (PERRET, 3911). Ce TOME I de la PREMIÈRE PARTIE contient une grande vignette de titre, deux bandeaux et HUIT PLANCHES gravées dépliantes (dont «Carte du Lac de Genève et des montagnes adjacentes », «Vue de la côte orientale du lac de Genève », «Vue de la montagne du Nant d'Arpenaz entre Maglan et Sallanche en Faucigny », «Vue de l'Aiguille des Charmoz au Defsus de Montanvert dans la Vallée de Chamouni », «Vue de l'aiguille du Midi située au N. E. du Montblanc » et «Vue de l'aiguille de Bellaval, située au S. O. du Mont-Blanc », «Vue circulaire des montagnes qu'on découvre du sommet du glacier de Buet »), deux tableaux dépliants et deux tables dépliantes d'observations météorologiques. Les planches sont dessinées par Bourrit et Théodore de Saussure, neveu de l'auteur, et gravées par Geissler, A. Töpffer et Wexelberg. MANQUENT le tome II de la première partie et la deuxième partie de cet ouvrage composée des tomes III et IV qui seront publiés en 1796, et qui contiennent un bandeau et 2 planches dans le tome III, et 6 planches dans le tome IV. « UN DES OUVRAGES FONDAMENTAUX jamais écrits sur la chaîne des Alpes. Il contient de nombreux développements concernant la flore, la géologie et les glaciers, mais relate également les tentatives d'ascension du Mont-Blanc, les premières ascensions dont celle de Saussure en 1787, ainsi que le séjour que celui-ci fit au col du Géant » (Perret). Pionnier de la géologie alpine et de la météorologie, Horace-Bénedict de SAUSSURE (1740-1799) ne néglige pas pour autant la botanique et l'aspect humain dans son tableau détaillé des montagnes. Cet ouvrage est LE TEXTE FONDATEUR de ce qui deviendra la géographie physique. Artisan de la conquête et de la renommée du Mont-Blanc avec le récit de ses ascensions en 1787, il a aussi fixé le vocabulaire de la glaciologie, propageant l'idée d'une dynamique glacière. Du point de vue cartographique, il présente le premier tableau général de la région du Mont-Blanc dressé sur la base d'observations directes. De nombreuses cimes et des glaciers, restés jusque-là anonymes, sont identifiés. AGRÉABLE EXEMPLAIRE en reliure d'époque, au corps d'ouvrage en bon état. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAVARY (Claude-Étienne).

LETTRES SUR LA GRÈCE, faisant suite de celles sur l'Égypte.

1788 Paris, Onfroy, 1788. In-8 (135 X 206) demi-basane fauve, dos lisse orné de chainettes et filets dorés en place des nerfs, compartiments ornés de fers et fleuron central, guirlande dorée en queue, pièce de titre basane rouge, tranches jaspées (reliure moderne) ; (2) ff. de faux-titre et titre, 1 carte dépliante, 362 pp., 1 planche dépliante, (1) f. d'approbation et privilège. Petit manque de papier dans l'angle inférieur droit des feuillets de faux-titre et titre.

ÉDITION ORIGINALE. L'ouvrage comprend une «carte géographique des parties de l'Asie Mineure et des isles de la Grèce que l'auteur a visitées », dépliante et gravée, et une planche dépliante gravée sur vélin fort du «Plan du Labyrinthe de Cnofse [Cnossos ou Knossos] tiré d'une Pierre Antique ». L'orientaliste Claude-Étienne SAVARY (1750-1788), après avoir séjourné trois ans en Égypte, entreprend un voyage à travers l'archipel grec en 1779 et 1780. Le récit de ce voyage dans les îles et l'archipel grecs est très vivant et rapporte une multitude d'anecdotes et impressions décrivant les moeurs de la population grecque. BEL EXEMPLAIRE dans un élégant pastiche de reliure XVIIIe. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAVARY DES BRUSLONS (Jacques) et SAVARY (Philémon-Louis).

DICTIONNAIRE UNIVERSEL DE COMMERCE, contenant tout ce qui concerne le commerce qui se fait dans les quatre parties du monde, par terre, par mer, de proche en proche, et par des voyages de long cours, tant en gros qu'en détail. [Etc.] [4 volumes].

1753 Genève, Cramer & Frères Philibert, 1742. Trois tomes reliés en quatre volumes in-folio (261 X 404 mm) demi-veau brun marbré, dos six nerfs ornés, caissons dorés fleuronnés, palette dorée en queue et tête, pièce de titre maroquin rouge, tomaison dorée, tranches mouchetées en rouge et noir (reliure de l’époque). Tome I (1ère partie : A-C) : (4) ff. de faux-titre, titre et épître, XLI pages de préface historique et avis divers, (2) pages de catalogue, (1) page d'approbation et privilège, 1236 colonnes (deux colonnes par page) - Tome I (2ème partie : C) : 1176 colonnes (dont faux-titre), (28) ff. de tables - Tome II (D-O) : (2) ff. de faux-titre et titre, 1588 colonnes - Tome III (P-Z) : (2) ff. de faux-titre et titre, 1280 colonnes, 31 pages. Reliures habilement restaurées, petit travail de ver dans la marge inférieure des 16 premiers feuillets et dans la marge intérieure des 14 derniers feuillets du tome II

NOUVELLE ÉDITION, revue, corrigée et augmentée, de cet IMPORTANT DICTIONNAIRE, le premier ouvrage de ce genre qui ait paru en Europe, dont la première édition a paru en deux tomes en 1723. La partie la plus considérable se compose de mémoires adressés au gouvernement par les inspecteurs des manufactures et par les consuls de France établis à l'étranger. C'est au moins autant un dictionnaire des manufactures, au point de vue technique, que de commerce. Il contient de long articles d'histoire anturelle, des lois, des règlements de corporations, etc., ainsi qu'un lexique de 31 pages à la fin de l'ouvrage intitulé «Etat Général et alphabatique de toutes les marchandises dont on fait commerce à Marseille ». L'ouvrage contient des bandeaux et lettrines gravés. (Ined, 4100 - Quérard, VIII, 491, «Ouvrage important »). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure d'époque, au dos décoratif et corps d'ouvrage frais. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SAXE (Maurice, comte de).

MES RÊVERIES. Ouvrage posthume. Augmenté d'une histoire abrégée de sa vie, & de différentes pièces qui y ont rapport, par Monsieur l'abbé Pérau. [2 VOLUMES].

1757 Amsterdam et Leipzig, Arkstée et Merkus, et à Paris, Desaint et Saillant, Durand, 1757. Deux volumes in-quarto (225 X 292 mm) veau porphyre, encadrement de triple filet doré sur les plats, dos cinq nerfs ornés, caissons ornés aux petits fers avec fleuron central, guirlandes dorées en queue et tête, pièces de titre et tomaison veau havane, coupes et coiffes filetées, tranches dorées (reliure de l'époque). Tome I: (5) ff. de faux-titre, titre, avertissement et avis au relieur, 450 pages, CXXXIV d'histoire abrégée, (1) f. de faux-titre, 159 pages, 58 planches (dont 36 dépliantes)- Tome II: (2) ff. de faux-titre et titre, 259 pages, 26 planches dépliantes.

ÉDITION ORIGINALE DE CE GRAND CLASSIQUE DE L'ART MILITAIRE. Il s'agit d'une édition posthume, composée d'après le manuscrit original, et de l'unique écrit du Maréchal de Saxe. Dans cet ouvrage, l'un des guerriers les plus illustres du XVIIIe siècle expose son génie militaire, tout en développant des réflexions sur les sujets les plus variés : le recrutement légal, les moeurs françaises, l'équipement et l'entretien de la santé du soldat. UNE RICHE ILLUSTRATION : cette édition est composée de 84 PLANCHES, la plupart dépliantes, gravées en taille-douce. Elles reproduisent seize planches de costumes militaires, dessinées par Patte, gravées par Radigues, Tardieu, Moitté; les autres planches détaillent la disposition et le mouvement des troupes, donnent les schémas d'organisation tactique ainsi que les plans de retranchements, fortifications, reproduisent enfin les pièces d'artillerie, le matériel militaire ainsi que les modèles de drapeaux et d'enseignes. UN DES RARES EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE HOLLANDE AVEC LES FIGURES COLORIÉES à l'époque, excepté pour les planches 26, 53 et 54 du premier tome, pour lesquelles il s'agit de l'état normal, comme le précise Reynaud. SUPERBE EXEMPLAIRE dans sa reliure d'époque en veau, parfaitement conservée. (Reynaud, "Notes sur les livres à gravures du XVIIIe siècle", 493 - Cohen, "Livres à gravures du XVIIIe siècle", 942-943 - Corvisier, "Dictionnaire d'art et d'histoire militaire", p. 774). FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SOLANET (Abbé).

LES GORGES DU TARN ILLUSTRÉES.

1894 Paris, Imprimerie de l’Armorial Français, 1894.Grand in-8 demi-chagrin fauve, dos quatre nerfs filetés, fleuron à froid dans les compartiments, pièce de titre vert lierre, date dorée en queue, tête guillochée, couverture conservée (reliure moderne) ; 407 pages, (1) page d'achevé d'imprimer, 1 carte dépliante, 90 planches hors-texte. Quelques rousseurs en marge des premiers feuillets, recto du faux-titre en partie bruni, décharge des gravures.

ÉDITION ORIGINALE contenant une CARTE dépliante aux délimitations couleurs des excursions sur les rives du Tarn, 90 PLANCHES hors-texte de reproductions photographiques et 9 gravures dans le texte. RARE EXEMPLAIRE du TIRAGE DE LUXE limité à 100 EXEMPLAIRES numérotés sur papier de HOLLANDE avec les gravures hors-texte sur JAPON, celui-ci «n°76 ». (Couderc, I, 222). SÉDUISANT EXEMPLAIRE, bien relié. PLEASANT COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SPOOR (Henricus).

FAVISSAE, UTRIUSQUE ANTIQUITATIS TAM ROMANAE QUAM GRAECAE, in quibus reperiuntur Simulacra Deorum, icones magnorum Ducum, Poetarum, Virorumque in quavis arte illustrium, accedunt faeminae tam virtutibus quam vitiis illustres. [etc.].

1707 Ultrajecti [Utrecht], Typis Gerardi Muntendam, 1707. In-quarto (181 X 240) basane fauve, dos cinq nerfs ornés, caissons dorés avec fleuron central, pièce de titre maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées (reliure de l'époque) ; (1), frontispice, titre, 6 pages non chiffrées (dédicace et préface), 199 pages, 1 page non chiffrée (index des gravures et errata), (1).

EDITION ORIGINALE de ce rare traité, qui connut deux autres éditions en 1709 et 1715. Il contient en frontispice une belle gravure allégorique de P. Bodart d'après un dessin de G. HOET, et 99 PORTRAITS gravés de personnages grecs et romains : dieux, souverains, chefs militaires, philosophes, poètes et écrivains, femmes vertueuses et courtisanes, héroïnes, scientifiques, etc. Chaque portrait est accompagné d'une courte biographie en latin du personnage représenté, et en regard de chaque portrait on trouve des épigrammes également en latin relatifs au personnage. BEL EXEMPLAIRE de cet intéressant et curieux travail iconographique. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

STOSCH (Philippe de).

PIERRES ANTIQUES GRAVÉES - GEMMAE ANTIQUAE CAELATAE, sur lesquelles les graveurs ont mis leurs noms. Dessinées et Gravées en Cuivre sur les Originaux ou d'après les Empreintes, par Bernard Picart. Tirées des principaux Cabinets de l'Europe, expliquées par M. Philippe de Stosch, Conseiller de S.M. le Roi de Pologne, Electeur de Saxe, dédiées à Sa M. Imp. et Cath. Charles VI.

1760 Amsterdam, Bernard Picart, 1724. In-folio (243 X 367 mm) basane fauve marbrée, encadrement de filets à froid sur les plats, dos six nerfs, caissons dorés ornés, palettes en queue et tête, tranches rouges (reliure de l'époque); (3) ff. de titre en latin, en français et de dédicace, XXII pages de préface, 97 pages, (1) page de table des gravures, 69/70 planches hors-texte. Ex-libris gravé collé sur le premier contreplat. Quelques épidermures sur les plats et caisson supérieur du dos habilement restaurés.

ÉDITION ORIGINALE DE CETTE DESCRIPTION DE GEMMES GRAVÉES ET SIGNÉES TIRÉES DES PLUS FAMEUX CABINETS EUROPÉENS. Texte bilingue, avec la traduction du latin en français par M. de Limiers, de l'Académie de Bologne. L'ouvrage contient deux pages de titre, l'une en latin, l'autre en français, imprimées en rouge et noir, avec chacune une vignette gravée différente, et 69/70 TRÈS BELLES PLANCHES gravées sur cuivres, ainsi que des bandeaux et lettrines, le tout gravé par Bernard PICART (1673-1733). L'exemplaire a été relié SANS LA PLANCHE LXVIII intitulée "Hercule avec Jole". UN COLLECTIONNEUR À LA VIE ROMANESQUE : le baron Philipp von STOSCH (1691-1757) était un collectionneur prussiend'antiquités, livres et manuscrits, gravures et dessins anciens, mais surtout de médailles et de pierres gravées. Il mit à profit un séjour à La Haye pour publier un IMPORTANT OUVRAGE SUR LES PIERRES GRAVÉES qui montre l'étendue de ses relations dans la haute société, parmi les propriétaires des plus riches cabinets, et qui établira sa réputation de connaisseur. Il fonde en 1733 une loge maçonnique, ce qui déclenche les foudres de Rome et l'oblige à fuir pour Florence, où il réside les vingt-six dernières années de sa vie. Son statut d'agent secret de la couronne britannique, ainsi que son homosexualité flamboyante ne furent sans doute pas étrangers non plus à son exil. La collection de pierres gravées du Baron Stosch était composée à sa disparition de 3 444 intailles, ce qui en fait une des plus grandes collections de ce genre réunies par un particulier. Quatre ans après la mort de Stosch, son cabinet fut acheté par Frédéric II, roi de Prusse, pour 30 000 écus et une rente viagère de 400 écus par an à verser à son héritier; il se trouve depuis à Berlin. Sans mettre en doute la passion de son fondateur pour les antiquités en général et les pierres gravées en particulier, impossible de ne pas noter qu'elle l'a aidé à devenir riche et influent, et à acquérir une position sociale à laquelle rien au départ ne semblait le prédestiner. EXEMPLAIRE DU MARQUIS NICOLAS DE RICHARD D'IVRY (1762-1850), avec son ex-libris héraldique daté "1809", gravé par Fontanals, dessinateur et graveur à Dijon. (De Bure, "Bibliographie instructive", 5913, «ouvrage magnifiquement exécuté » - Cohen, 959 - Brunet,V, 552, «Ouvrage assez recherché mais dont les gravures sont plus élégantes qu'exactes » - Wiggishoff, "Dictionnaire des dessinateurs et graveurs d'ex-libris français", page 98). BEL EXEMPLAIRE conservé dans sa reliure du temps, malheureusement incomplet d'une planche. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.

SULLY (Maximilien de Béthune, duc de).

MEMOIRES DE MAXIMILIEN DE BETHUNE, DUC DE SULLY, Principal Ministre d'Henri le Grand, Mis en ordre, avec des Remarques, par Mr. L. D. L. D. L. [10 volumes].

1788 Liège, F. J. Desoer, 1788. Dix volumes in-12 (103 X 174) basane marbrée, dos lisse cloisonné richement orné de grecques, guirlandes, urnes et points dorés, pièces de titre et de tomaison vertes, roulette dorée sur les coupes, coiffes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque).

"NOUVELLE EDITION, revue, corrigée et augmentée ; avec des Observations sur les Remarques jointes aux dits Mémoires, l'Esprit de Sully & celui d'Henri IV." Exemplaire bien COMPLET des deux portraits gravés par H. Godin d'après les dessins de MARILLIER. La première édition de ces Mémoires, intitulée : "Mémoires des sages et royales oeconomies d'état, domestiques, politiques et militaires de Henry le Grand, [etc.]" fut imprimée en 1638 par un imprimeur d'Angers. (Brunet, V, 589). «Mémoires très précieux pour l'histoire du règne de Henri IV » (Grand Larousse du XIXème, Tome XIV, 1243-2). BEL EXEMPLAIRE en reliure du temps, au dos décoratif. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.